Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Herbie Hancock - Bande Originale du Film "Un justicier dans la ville" (Death Wish, de Michael Winner, 1974)

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Bande Originale du Film "Un justicier dans la ville" (Death Wish, de Michael Winner, 1974)

Herbie Hancock

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Studio Sublime

Jazzman immense et grand compositeur, Herbie Hancock a écrit très peu de partitions pour le 7e Art. Celle qu’il signe en 1974 pour Un justicier dans la ville (Death Wish), polar réalisé par Michael Winner, premier volet d'une série avec Charles Bronson, est loin d’être anecdotique. Derrière sa vaste quincaillerie de claviers et synthés en tous genres (en vrac, Fender Rhodes, Hohner D-6 Clavinet, ARP Odyssey, ARP Soloist, ARP 2600, ARP String Ensemble, etc.), Hancock sculpte une ambiance urbaine oppressante et totalement en phase avec le suspense et l’évolution de l’intrigue du film. A (re)découvrir d’urgence. © MD/Qobuz

Plus d'informations

Bande Originale du Film "Un justicier dans la ville" (Death Wish, de Michael Winner, 1974)

Herbie Hancock

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Death Wish (Main Title) Album Version
00:06:11

Herbie Hancock, Composer - Herbie Hancock, Lyricist - Herbie Hancock, Keyboards - Herbie Hancock, Performer - Bennie Maupin, Tenor Saxophone - Mike Clark, Drums - Unknown, Producer - Paul Jackson, Acoustic Bass - Bill Summers, Percussion

(P) 1974 Columbia Records, a division of Sony Music Entertainment

2
Joanna's Theme Album Version
00:04:44

Herbie Hancock, Keyboards - Herbie Hancock, Performer - Herbie Hancock, Lyricist - Herbie Hancock, Composer - BENNIE MAUPIN, Tenor Saxophone - Producer not documented on available sources, Producer - Mike Clark, Drums - Paul Jackson, Acoustic Bass - Bill Summers, Percussion

(P) 1974 Columbia Records, a division of Sony Music Entertainment

3
Do a Thing
00:02:13

Herbie Hancock, Performer - Herbie Hancock, Composer - Herbie Hancock, Lyricist

(P) 1974 Columbia Records, a division of Sony Music Entertainment

4
Paint Her Mouth
00:02:15

Herbie Hancock, Performer - Herbie Hancock, Composer - Herbie Hancock, Lyricist

(P) 1974 Columbia Records, a division of Sony Music Entertainment

5
Rich Country
00:03:43

Herbie Hancock, Performer - Herbie Hancock, Composer - Herbie Hancock, Lyricist

(P) 1974 Columbia Records, a division of Sony Music Entertainment

6
Medley: Suite Revenge
00:09:22

Herbie Hancock, Performer - Herbie Hancock, Composer - Herbie Hancock, Lyricist - Jerry Peters, Lyricist - Jerry Peters, Composer

(P) 1974 Columbia Records, a division of Sony Music Entertainment

7
Ochoa Knose
00:02:06

Herbie Hancock, Performer - Herbie Hancock, Composer - Herbie Hancock, Lyricist

(P) 1974 Columbia Records, a division of Sony Music Entertainment

8
Party People
00:03:32

Herbie Hancock, Performer - Herbie Hancock, Composer - Herbie Hancock, Lyricist

(P) 1974 Columbia Records, a division of Sony Music Entertainment

9
Fill Your Hand
00:06:17

Herbie Hancock, Performer - Herbie Hancock, Composer - Herbie Hancock, Lyricist

(P) 1974 Columbia Records, a division of Sony Music Entertainment

Descriptif de l'album

Jazzman immense et grand compositeur, Herbie Hancock a écrit très peu de partitions pour le 7e Art. Celle qu’il signe en 1974 pour Un justicier dans la ville (Death Wish), polar réalisé par Michael Winner, premier volet d'une série avec Charles Bronson, est loin d’être anecdotique. Derrière sa vaste quincaillerie de claviers et synthés en tous genres (en vrac, Fender Rhodes, Hohner D-6 Clavinet, ARP Odyssey, ARP Soloist, ARP 2600, ARP String Ensemble, etc.), Hancock sculpte une ambiance urbaine oppressante et totalement en phase avec le suspense et l’évolution de l’intrigue du film. A (re)découvrir d’urgence. © MD/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Herbie Hancock
Head Hunters Herbie Hancock
Inventions & Dimensions Herbie Hancock
Maiden Voyage Herbie Hancock
Takin' Off Herbie Hancock

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Santana, le lézard de Tijuana

Une place au panthéon du rock assurée dès ses débuts avec sa performance ensorcelante à Woodstock, une dizaine de Grammy Awards sous le bras et des millions de disques écoulés grâce à sa renaissance en star de la latin pop, des featurings plus prestigieux les uns que les autres… Santana fait partie de ces artistes qui ont tout raflé : la reconnaissance du public, de la critique et de ses pairs. Portrait d’un artiste comblé qui enchaîne les mues comme un lézard.

Il était une fois… Ennio Morricone

Cela faisait 60 ans qu’Ennio Morricone se dévouait corps et âme à la musique de film. L'homme aux 500 musiques de film s'en est allé à l'âge de 91 ans, le 6 juillet 2020. Mais comment cette belle histoire a-t-elle commencé ? Retour sur l’éclosion d’un compositeur devenu phénomène culturel dès le milieu des années 1960, notamment grâce aux films de Sergio Leone.

La nu soul en 10 albums

Au milieu des 90’s, alors que le hip-hop vit son âge d’or, la soul entame aussi sa révolution. Avec Erykah Badu, D’Angelo, Jill Scott et quelques autres, le genre retrouve la classe, la sobriété et le raffinement qui animaient les albums de Marvin Gaye, Curtis Mayfield ou Roberta Flack. Après les années de règne du R&B sirupeux ultra-commercial, la nu soul, nettement plus underground, ravive la flame de la soul originelle, dans ses arrangements comme dans ses textes. Un mouvement bref mais hautement influent.

Dans l'actualité...