Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Alasdair Beatson - Aus Wien

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Aus Wien

Alasdair Beatson

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 192.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Après de nombreux programmes avec des partenaires de musique de chambre tels que la violoniste Viktoria Mullova (dont de récentes et superbes Sonates de Beethoven) ou le violoncelliste Johannes Moser, l’Écossais Alasdair Beatson conçoit son premier album solo pour Pentatone tel un programme de concert. Sous le titre « Aus Wien » (De Vienne) sont réunis assez malicieusement des compositeurs qui n’ont rien en commun, sinon une discrète filiation à la capitale de la musique. Schumann est avant tout un Romantique allemand et Maurice Ravel un compositeur français jusqu’aux bouts des ongles. La ville de Vienne aura inspiré très lointainement le premier pour les cinq pièces du Carnaval de Vienne, tableaux de fantaisie, Op. 26 (de son titre allemand, le Faschingsschwank aus Wien) que Schumann commence à composer à la fin d’un séjour assez morose durant la période du carnaval en 1839. C’est plutôt l’esprit de E.T.A. Hoffmann qui hante ici le compositeur sur un mode comique et délibérément joyeux.

Quant à Maurice Ravel, il était possédé non par le souvenir de la ville mais par celui de la valse viennoise qu’il utilise dans de nombreuses compositions jusqu’à culminer dans La Valse, qui décrit la brutalité de la Grande Guerre et l’effondrement d’une certaine idée européenne. Rien de cela encore dans les Valses nobles et sentimentales présentées ici et qui rendent hommage à celles de Schubert. C’est une évocation tendre et nostalgique d’un temps que Ravel aurait sans doute voulu connaître.

Entre les deux, on peut savourer les 6 Kleine Klavierstücke de Schönberg écrites à Vienne en 1911, soit la même année que le recueil de Ravel ; à peine cinq minutes d’une musique aphoristique et prodigieusement dépouillée. La Sonate n° 3 du « wunderkind » (enfant prodige) viennois Erich Wolfgang Korngold date de 1932, avant son exil aux États-Unis. Elle multiplie les allusions à Schumann, à Schubert et à Strauss avec une volubilité ébouriffante. L’album du pianiste écossais se termine par un clin d’œil à Schubert avec la Kupelwieser-Walzer transcrite par Richard Strauss qui ne fait partie d’aucun recueil. Partagée entre conservatisme et avant-garde, Vienne trouve ici une belle illustration de sa force attractive et de ses contradictions. © François Hudry/Qobuz

Plus d'informations

Aus Wien

Alasdair Beatson

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Faschingsschwank aus Wien, Op. 26 (Robert Schumann)

1
No. 1, Allegro
00:08:25

Alasdair Beatson, Piano - Robert Schumann, Composer

© 2021 PENTATONE ℗ 2021 PENTATONE

2
No. 2, Romanze
00:02:31

Alasdair Beatson, Piano - Robert Schumann, Composer

© 2021 PENTATONE ℗ 2021 PENTATONE

3
No. 3, Scherzino
00:02:13

Alasdair Beatson, Piano - Robert Schumann, Composer

© 2021 PENTATONE ℗ 2021 PENTATONE

4
No. 4, Intermezzo
00:02:10

Alasdair Beatson, Piano - Robert Schumann, Composer

© 2021 PENTATONE ℗ 2021 PENTATONE

5
No. 5, Finale
00:05:53

Alasdair Beatson, Piano - Robert Schumann, Composer

© 2021 PENTATONE ℗ 2021 PENTATONE

6 Kleine Klavierstücke, Op. 19 (Arnold Schönberg)

6
No. 1, Leicht, zart
00:01:19

Alasdair Beatson, Piano - Arnold Schoenberg, Composer

© 2021 PENTATONE ℗ 2021 PENTATONE

7
No. 2, Langsam
00:01:07

Alasdair Beatson, Piano - Arnold Schoenberg, Composer

© 2021 PENTATONE ℗ 2021 PENTATONE

8
No. 3, Sehr langsame
00:01:08

Alasdair Beatson, Piano - Arnold Schoenberg, Composer

© 2021 PENTATONE ℗ 2021 PENTATONE

9
No. 4, Rasch, aber leicht
00:00:29

Alasdair Beatson, Piano - Arnold Schoenberg, Composer

© 2021 PENTATONE ℗ 2021 PENTATONE

10
No. 5, Etwas rasch
00:00:38

Alasdair Beatson, Piano - Arnold Schoenberg, Composer

© 2021 PENTATONE ℗ 2021 PENTATONE

11
No. 6, Sehr langsam
00:01:54

Alasdair Beatson, Piano - Arnold Schoenberg, Composer

© 2021 PENTATONE ℗ 2021 PENTATONE

Valses nobles et sentimentales, M. 61 (Maurice Ravel)

12
No. 1, Modéré - Très franc
00:01:25

Alasdair Beatson, Piano - Maurice Ravel, Composer

© 2021 PENTATONE ℗ 2021 PENTATONE

13
No. 2, Assez lent - Avec une expression intense
00:02:21

Alasdair Beatson, Piano - Maurice Ravel, Composer

© 2021 PENTATONE ℗ 2021 PENTATONE

14
No. 3, Modéré
00:01:25

Alasdair Beatson, Piano - Maurice Ravel, Composer

© 2021 PENTATONE ℗ 2021 PENTATONE

15
No. 4, Assez animé
00:01:06

Alasdair Beatson, Piano - Maurice Ravel, Composer

© 2021 PENTATONE ℗ 2021 PENTATONE

16
No. 5, Presque lent - Dans un sentiment intime
00:01:22

Alasdair Beatson, Piano - Maurice Ravel, Composer

© 2021 PENTATONE ℗ 2021 PENTATONE

17
No. 6, Vif
00:00:42

Alasdair Beatson, Piano - Maurice Ravel, Composer

© 2021 PENTATONE ℗ 2021 PENTATONE

18
No. 7, Moins vif
00:02:49

Alasdair Beatson, Piano - Maurice Ravel, Composer

© 2021 PENTATONE ℗ 2021 PENTATONE

19
No. 8, Épilogue. Lent
00:04:53

Alasdair Beatson, Piano - Maurice Ravel, Composer

© 2021 PENTATONE ℗ 2021 PENTATONE

Piano Sonata No. 3 in C major, Op. 25 (Erich Wolfgang Korngold)

20
I. Allegro molto e deciso
00:07:58

Alasdair Beatson, Piano - Erich Wolfgang Korngold, Composer

© 2021 PENTATONE ℗ 2021 PENTATONE

21
II. Andante religioso
00:07:04

Alasdair Beatson, Piano - Erich Wolfgang Korngold, Composer

© 2021 PENTATONE ℗ 2021 PENTATONE

22
III. Tempo di menuetto molto comodo
00:06:27

Alasdair Beatson, Piano - Erich Wolfgang Korngold, Composer

© 2021 PENTATONE ℗ 2021 PENTATONE

23
IV. Rondo. Allegro giocoso
00:05:42

Alasdair Beatson, Piano - Erich Wolfgang Korngold, Composer

© 2021 PENTATONE ℗ 2021 PENTATONE

Waltz in G-Flat Major, D. Anh. I/14 “Kupelwieser-walzer” (Transcr. R. Strauss) (Franz Schubert)

24
Waltz in G-Flat Major, D. Anh. I/14 “Kupelwieser-walzer” (Transcr. R. Strauss)
00:01:46

Alasdair Beatson, Piano - Franz Schubert, Composer

© 2021 PENTATONE ℗ 2021 PENTATONE

Descriptif de l'album

Après de nombreux programmes avec des partenaires de musique de chambre tels que la violoniste Viktoria Mullova (dont de récentes et superbes Sonates de Beethoven) ou le violoncelliste Johannes Moser, l’Écossais Alasdair Beatson conçoit son premier album solo pour Pentatone tel un programme de concert. Sous le titre « Aus Wien » (De Vienne) sont réunis assez malicieusement des compositeurs qui n’ont rien en commun, sinon une discrète filiation à la capitale de la musique. Schumann est avant tout un Romantique allemand et Maurice Ravel un compositeur français jusqu’aux bouts des ongles. La ville de Vienne aura inspiré très lointainement le premier pour les cinq pièces du Carnaval de Vienne, tableaux de fantaisie, Op. 26 (de son titre allemand, le Faschingsschwank aus Wien) que Schumann commence à composer à la fin d’un séjour assez morose durant la période du carnaval en 1839. C’est plutôt l’esprit de E.T.A. Hoffmann qui hante ici le compositeur sur un mode comique et délibérément joyeux.

Quant à Maurice Ravel, il était possédé non par le souvenir de la ville mais par celui de la valse viennoise qu’il utilise dans de nombreuses compositions jusqu’à culminer dans La Valse, qui décrit la brutalité de la Grande Guerre et l’effondrement d’une certaine idée européenne. Rien de cela encore dans les Valses nobles et sentimentales présentées ici et qui rendent hommage à celles de Schubert. C’est une évocation tendre et nostalgique d’un temps que Ravel aurait sans doute voulu connaître.

Entre les deux, on peut savourer les 6 Kleine Klavierstücke de Schönberg écrites à Vienne en 1911, soit la même année que le recueil de Ravel ; à peine cinq minutes d’une musique aphoristique et prodigieusement dépouillée. La Sonate n° 3 du « wunderkind » (enfant prodige) viennois Erich Wolfgang Korngold date de 1932, avant son exil aux États-Unis. Elle multiplie les allusions à Schumann, à Schubert et à Strauss avec une volubilité ébouriffante. L’album du pianiste écossais se termine par un clin d’œil à Schubert avec la Kupelwieser-Walzer transcrite par Richard Strauss qui ne fait partie d’aucun recueil. Partagée entre conservatisme et avant-garde, Vienne trouve ici une belle illustration de sa force attractive et de ses contradictions. © François Hudry/Qobuz

Détails de l'enregistrement original : Recorded : September 2020, The Stage One, Gateshead (UK)

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Aqualung

Jethro Tull

Aqualung Jethro Tull

Crime Of The Century [2014 - HD Remaster]

Supertramp

Thick as a Brick

Jethro Tull

Thick as a Brick Jethro Tull

Misplaced Childhood

Marillion

À découvrir également
Par Alasdair Beatson

Mendelssohn: Piano Music

Alasdair Beatson

Mendelssohn: Piano Music Alasdair Beatson

Schumann, Grieg, Brahms & Berg: Op. 1

Alasdair Beatson

GAIA Music Festival 2015: Music of De Falla, Medtner & Schnyder (Live)

Alasdair Beatson

Dans la même thématique...

Kapustin

Yeol Eum Son

Kapustin Yeol Eum Son

Bach: The Goldberg Variations (1981) - Gould Remastered

Glenn Gould

Johann Sebastian Bach

Víkingur Ólafsson

Johann Sebastian Bach Víkingur Ólafsson

Chopin : Nocturnes

Nelson Goerner

Chopin : Nocturnes Nelson Goerner

Glenn Gould. The Complete Columbia Album Collection

Glenn Gould

Les Grands Angles...
Hélène Grimaud, Élue farouche

Petit tour d’horizon de la discographie d’Hélène Grimaud, à l’occasion de son cinquantième anniversaire et de ses trente ans d’activité discographique. De Denon à Deutsche Grammophon, en passant par Erato puis Teldec, retour sur un parcours incontestablement personnel, sincère et glorieux.

Jorge Bolet, la quintessence de Franz Liszt

Sous ses doigts, la musique de Franz Liszt est apparue sous un jour nouveau, grâce à une vision à la fois poétique et lyrique, bien loin de la virtuosité gratuite et tapageuse trop souvent entendue. Avec le recul, son art élégant, noble et racé force l’admiration, car il représente le raffinement et la culture d’un monde à jamais perdu. C’est à l’automne de sa vie, au début des années 1980, qu’il enregistre pour Decca une anthologie en neuf volumes du compositeur hongrois qui fera date, à laquelle il convient d’ajouter d’autres gravures réalisées pour le label espagnol Ensayo, pour RCA dans les années 1970, pour Everest en 1960, ainsi que des enregistrements de studio et de radio dans les années 50, alors qu’il possédait encore tous ses extraordinaires moyens techniques.

Wilhelm Kempff, le plus humain des pianistes

Artiste d’un autre temps, Wilhelm Kempff (1895-1991) croyait à l’inspiration : il était entré en musique comme on entre en religion, avec une ferveur respectueuse pour les vieux maîtres qu’il servait. Avec son toucher de velours, son sens du phrasé et sa diction de conteur, l’art de Wilhelm Kempff était celui d’un rêveur éveillé, mi-poète, mi-devin, dans une époque où l’expression du sentiment primait sur tout. Il a souvent enregistré à plusieurs reprises ses compositeurs préférés, en particulier son dieu Beethoven, avec lequel on l’a si souvent identifié, laissant trois intégrales des sonates au fur et à mesure de sa propre maturation et de l’évolution des techniques d’enregistrement.

Dans l'actualité...