Emile Parisien Quartet Au revoir porc épicPromotion

Au revoir porc épic

Emile Parisien Quartet

Paru le 26 janvier 2015 chez Laborie Jazz

Artiste principal : Emile Parisien

Genre : Jazz > Jazz contemporain

Distinctions : 3F de Télérama (mars 2007)

Prix spécial : Plus que 13 jours pour en profiter
Choisissez votre téléchargement
Ajouter au panier
Améliorer cette page album

Qualité d'écoute

MP3 (CBR 320 kbps)

FLAC (16 bits - 44.1 kHz)

1.45

Web Player
Afficher le détail des pistes

Album : 1 disque - 8 pistes Durée totale : 01:05:48

  1. 1 Poupée russe

    Emile Parisien Quartet - Emile Parisien, saxophone - Julien Touéry, piano - Yvan Gélugne, doublebass - Sylvain Darrifourcq, drums Copyright : 2006 Laborie Jazz

  2. 2 Le clown tueur de la fête foraine

    Emile Parisien Quartet - Emile Parisien, saxophone - Julien Touéry, piano - Yvan Gélugne, doublebass - Sylvain Darrifourcq, drums Copyright : 2006 Laborie Jazz

  3. 3 Hysm

    Emile Parisien Quartet - Emile Parisien, saxophone - Julien Touéry, piano - Yvan Gélugne, doublebass - Sylvain Darrifourcq, drums Copyright : 2006 Laborie Jazz

  4. 4 Pitèt' le fil rouge

    Emile Parisien Quartet - Emile Parisien, saxophone - Julien Touéry, piano - Yvan Gélugne, doublebass - Sylvain Darrifourcq, drums Copyright : 2006 Laborie Jazz

  5. 5 Eskal

    Emile Parisien Quartet - Emile Parisien, saxophone - Julien Touéry, piano - Yvan Gélugne, doublebass - Sylvain Darrifourcq, drums Copyright : 2006 Laborie Jazz

  6. 6 Pteroïs Volitan

    Emile Parisien Quartet - Emile Parisien, saxophone - Julien Touéry, piano - Yvan Gélugne, doublebass - Sylvain Darrifourcq, drums Copyright : 2006 Laborie Jazz

  7. 7 Au revoir porc épic

    Emile Parisien Quartet - Emile Parisien, saxophone - Julien Touéry, piano - Yvan Gélugne, doublebass - Sylvain Darrifourcq, drums Copyright : 2006 Laborie Jazz

  8. 8 L'amante religieuse

    Emile Parisien Quartet - Emile Parisien, saxophone - Julien Touéry, piano - Yvan Gélugne, doublebass - Sylvain Darrifourcq, drums Copyright : 2006 Laborie Jazz

À propos

Il fit partie, à l'alto, de la première promotion de la classe de jazz au collège de Marciac ; Wynton Marsalis l'invita à jouer, à 15 ans, sur la scène du festival, où il produisit une forte impression. Désormais installé à Paris, le soliste fougueux et original anime un quartet, groupe soudé et créatif. Ses coauteurs sont Julien Touery au piano, Ivan Gélugne à la contrebasse, Sylvain Darrifourcq à la batterie. Un ton résolument décalé, ludique, pointu, une manière de cligner de l'oil en direction de Mingus, Ornett ou Coltrane, une détermination, surtout, à laisser ses propres traces dans l'histoire du jazz français.

Emile Parisien, saxophone
Julien Touéry, piano
Yvan Gélugne, contrebasse
Sylvain Darrifourcq, batterie

« Pour faire un grand musicien, il faut de l'originalité - sans faire n'importe quoi - une connaissance du patrimoine de l'histoire du jazz, suffisamment de technique pour exprimer ses idées - mais pas trop pour ne pas étouffer l'émotion, le don de l'improvisation et des talents de compositeur. Un bon charisme n'est pas non plus à dédaigner, et notre saxophoniste n'en manque pas. D'emblée, Emile Parisien et ses musiciens semblent avoir toutes ces qualités. Julien Touery, piano, Yvan Gélugne, basse, et Sylvain Darrifourcq, batterie, sont les compagnons d'Emile, et tous sont au niveau de qualité du saxophoniste, c'est à dire au plus haut. »
Michel Delorme. Membre de l'Académie du Jazz et du John Coltrane Syndicate.
« En 2007, trois ans après des études supérieures de musique et des engagements passionnés dans moult expériences diversifiées, Emile Parisien a quitté définitivement son statut de petit prodige au visage enfantin. Ce disque témoigne de son haut niveau actuel de créativité , d'originalité et de maturité. Avec son Quartet, dans une démarche inspirée par les derniers groupes de Wayne Shorter, un de ses maîtres avec Trane et Mingus ; Emile Parisien n'ânonne pas les clichés hard bop. Jazz open, aux climats variés, nourri par une belle connaissance et une réelle maîtrise de toute l'histoire du Jazz. Sensible, inspiré, pêchu le petit Emile est devenu un '' grand '' ».
Pierre Henri Ardonceau - Jazz Magazine

« The recipe for a great musician is a mix of imagination - with some limits - a knowledge of the history of jazz heritage, enough technique in order to convey ideas - but not too much in order not to suffocate the emotions - a gift in improvisation and some talent for great compositions. A good charisma can't be overlooked, and our saxophonist is not lacking any of it. Straightaway Emile Parisien and his musicians seem to have all those qualities, Julien Touery, piano, Yvan Gélugne, bass, and Sylvain Darrifourcq, drum, are Emile's companions, and all of them are as talented as the saxophonist, their music is of the highest quality. »
Michel Delorme. Member of the Academy of Jazz and of the John Coltrane Syndicate.
« In 2007, three years after having attended a school in higher education in music and many passionate commitments in numerous different experiences, Emile Parisien left permanently his status of little prodigy with a childlike face. This record is the expression of his high level of inspiration, uniqueness and creativity. Together with his quartet, in an approach inspired by the latest bands of Wayne Shorter, one of his mentor together with Trane and Mingus, Emile Parisien is not mumbling his way through some hard bop clichés. Jazz open, with multiple colors, fed by a perfect knowledge and a real mastery of the whole story of Jazz. Sensitive, inspired, full of energy, the small Emile has made a name for himself ».
Pierre Henri Ardonceau - Jazz Magazine

À découvrir

Dans la même thématique

À lire autour de l'album

Plus d'articles

L'artiste principal

Emile Parisien dans le magazine

Plus d'articles

Le label

Laborie Jazz

Créé en 2006, le Label LABORIE Jazz a su imposer en quelques années un choix artistique fort, la mise en avant de jeunes compositeurs français ou internationaux. Au-delà de ce choix artistique, c’est aussi en terme d’accompagnement que ce dernier a acquis une image respectée dans une conjoncture complexe et peu propice à des investissements à moyen et long terme. Cette combinaison, qui vise avant tout à préserver la création et le développement de carrière, a été saluée à plusieurs reprises par des Victoires du Jazz, Django d’Or, Grand Prix de l’Académie Charles Cros, Prix de l’Académie du Jazz, ainsi que de nombreuses récompenses à l’étranger. La progression des ar...

Voir la page Laborie Jazz Lire l'article

Le genre

Jazz contemporain dans le magazine

Plus d'articles

Le genre

Jazz dans le magazine

Plus d'articles

Actualités

Plus d'articles