Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Various Artists|Arvo Pärt: Tabula Rasa

Arvo Pärt: Tabula Rasa

Various Artists

Disponible en
16-Bit CD Quality 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Oeuvre substantielle dans le répertoire d'Arvo Pärt, Tabula Rasa est une pièce d'environ vingt-cinq minutes composée pour deux violons, piano préparé et orchestre à cordes. Créée en 1977 à Tallinn quelques mois après sa composition, Tabula Rasa fut suggérée au compositeur estonien par le violoniste Gidon Kremer, à qui elle est dédiée et qui en aura la primeur de l'interpréter en compagnie du second violon Tatiana Grindenko.

Divisée en trois parties indépendantes, l'oeuvre commence par le mouvement Ludus dont le thème principal répété à l'envi s'enroule sur lui-même par vagues successives et emporte à chaque variation de nouvelles sonorités qui le rendent plus complexe. Le compositeur se rappelant les premières réactions face à la partition évoque les cris d'étonnement des musiciens se demandant « où est la musique ? » avant de la jouer de calme et belle façon. Le deuxième mouvement Silentium consiste en une introduction menaçante des violons suivie d'une montée à l'atmosphère chargée appuyée par une note de piano à chaque relance. Ce passage d'une grande beauté formelle prépare un troisième mouvement anxiogène marqué par les contrastes entre les interventions de l'orchestre et les phases de silence.

L'oeuvre d'une grande intensité a atteint sa plénitude et laisse l'auditeur perplexe et pantois avant de céder au charme discret de la composition. Associée avec d'autres pièces du compositeur, de différente ou de même époque comme Fratres ou le fameux Spiegel im Spiegel, Tabula Rasa a connu plusieurs interprétations depuis l'édition phare conduite par Saulius Sondeckis et publiée par ECM en 1984. Il faut citer celle de Victor Kuleshov et le Congress Orchestra dirigé par Paolo Gatto et, plus intéressante, une troisième dirigée par Neeme Järvi avec le violoniste Gil Shaham en 1997.
©Copyright Music Story Loïc Picaud 2017

Plus d'informations

Arvo Pärt: Tabula Rasa

Various Artists

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 12,50€/mois

Fratres pour violon & piano (Arvo Pärt)

1
Pärt: Fratres
Gidon Kremer
00:11:28

Arvo Pärt, Composer - Gidon Kremer, Violin, MainArtist, AssociatedPerformer - Keith Jarrett, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Heinz Wildhagen, Recording Engineer, StudioPersonnel - Manfred Eicher, Producer

℗ 1984 ECM Records GmbH, under exclusive license to Universal Music Classics & Jazz - a division of Universal Music GmbH

Cantus In Memory Of Benjamin Britten (Arvo Pärt)

2
Pärt: Cantus In Memory Of Benjamin Britten
00:05:00

Arvo Pärt, Composer - Staatsorchester Stuttgart, Orchestra, MainArtist - Dennis Russell Davies, Conductor, MainArtist - Manfred Eicher, Producer - Peter Länger, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 1984 ECM Records GmbH, under exclusive license to Universal Music Classics & Jazz - a division of Universal Music GmbH

Fratres pour violon & piano (Arvo Pärt)

3
Pärt: Fratres (For 12 Celli)
00:11:48

Arvo Pärt, Composer - Eberhard Sengpiel, Recording Engineer, StudioPersonnel - Manfred Eicher, Producer - 12 Cellists of the Berlin Philharmonic Orchestra, Ensemble, MainArtist

℗ 1984 ECM Records GmbH, under exclusive license to Universal Music Classics & Jazz - a division of Universal Music GmbH

Tabula Rasa (Arvo Pärt)

4
I. Ludus (Live From Bonn / 1977)
Gidon Kremer
00:09:36

Arvo Pärt, Composer - Lithuanian Chamber Orchestra, Orchestra, MainArtist - Gidon Kremer, Violin, MainArtist, AssociatedPerformer - Alfred Schnittke, Prepared Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Tatjana Grindenko, Violin, MainArtist, AssociatedPerformer - Manfred Eicher, Producer - Saulus Sondeckis, Conductor, MainArtist - Dieter Frobeen, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 1984 ECM Records GmbH

5
II. Silentium (Live From Bonn / 1977)
Gidon Kremer
00:16:49

Arvo Pärt, Composer - Lithuanian Chamber Orchestra, Orchestra, MainArtist - Gidon Kremer, Violin, MainArtist, AssociatedPerformer - Alfred Schnittke, Prepared Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Tatjana Grindenko, Violin, MainArtist, AssociatedPerformer - Manfred Eicher, Producer - Saulus Sondeckis, Conductor, MainArtist - Dieter Frobeen, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 1984 ECM Records GmbH

Descriptif de l'album

Oeuvre substantielle dans le répertoire d'Arvo Pärt, Tabula Rasa est une pièce d'environ vingt-cinq minutes composée pour deux violons, piano préparé et orchestre à cordes. Créée en 1977 à Tallinn quelques mois après sa composition, Tabula Rasa fut suggérée au compositeur estonien par le violoniste Gidon Kremer, à qui elle est dédiée et qui en aura la primeur de l'interpréter en compagnie du second violon Tatiana Grindenko.

Divisée en trois parties indépendantes, l'oeuvre commence par le mouvement Ludus dont le thème principal répété à l'envi s'enroule sur lui-même par vagues successives et emporte à chaque variation de nouvelles sonorités qui le rendent plus complexe. Le compositeur se rappelant les premières réactions face à la partition évoque les cris d'étonnement des musiciens se demandant « où est la musique ? » avant de la jouer de calme et belle façon. Le deuxième mouvement Silentium consiste en une introduction menaçante des violons suivie d'une montée à l'atmosphère chargée appuyée par une note de piano à chaque relance. Ce passage d'une grande beauté formelle prépare un troisième mouvement anxiogène marqué par les contrastes entre les interventions de l'orchestre et les phases de silence.

L'oeuvre d'une grande intensité a atteint sa plénitude et laisse l'auditeur perplexe et pantois avant de céder au charme discret de la composition. Associée avec d'autres pièces du compositeur, de différente ou de même époque comme Fratres ou le fameux Spiegel im Spiegel, Tabula Rasa a connu plusieurs interprétations depuis l'édition phare conduite par Saulius Sondeckis et publiée par ECM en 1984. Il faut citer celle de Victor Kuleshov et le Congress Orchestra dirigé par Paolo Gatto et, plus intéressante, une troisième dirigée par Neeme Järvi avec le violoniste Gil Shaham en 1997.
©Copyright Music Story Loïc Picaud 2017

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Beethoven : 9 Symphonies (1963)

Herbert von Karajan

Beethoven : 9 Symphonies (1963) Herbert von Karajan

Florence Price: Symphonies Nos. 1 & 3

Yannick Nézet-Séguin

Florence Price: Symphonies Nos. 1 & 3 Yannick Nézet-Séguin

John Williams in Vienna

John Williams

John Williams in Vienna John Williams

I Dream Of Christmas

Norah Jones

I Dream Of Christmas Norah Jones
À découvrir également
Par Various Artists

Eurovision Song Contest - Turin 2022

Various Artists

30 Soulful Moments in Jazz

Various Artists

30 Soulful Moments in Jazz Various Artists

I’ll Be Your Mirror: A Tribute to The Velvet Underground & Nico

Various Artists

Hamilton. An American Musical

Various Artists

RIP Riddim Tracks

Various Artists

RIP Riddim Tracks Various Artists

Playlists

Dans la même thématique...

Sibelius: Complete Symphonies

Klaus Mäkelä

BD Music Presents Erik Satie

Various Artists

Exiles

Max Richter

Exiles Max Richter

Old Friends New Friends

Nils Frahm

Nightscapes

Magdalena Hoffmann

Nightscapes Magdalena Hoffmann
Les Grands Angles...
Nils Frahm, le piano debout

Salué par les critiques de la musique classique comme par les amateurs d’expériences électroniques, le talent de Nils Frahm a mis tout le monde d’accord ces dix dernières années. Qu’il utilise un orgue d’église ou un synthétiseur flanqué de pédales d’effet, le pianiste allemand regarde toujours vers l’avant et c’est pour ça qu’il semble si séduisant.

Max Richter, l’activiste du néo-classique

Avec la sortie de son nouvel album Exiles, une réflexion sur l’exil menée avec le Baltic Sea Orchestra, l’iconoclaste et prolifique pionnier du courant néo-classique Max Richter se positionne une nouvelle fois comme un des artistes les plus engagés toutes scènes musicales confondues. Reliant musiques classique et électroniques, mondes physique et sensible, rarement un artiste aura produit de la musique instrumentale aussi évocatrice.

Le paradoxe du studio d’Esa-Pekka Salonen

Le Finlandais Esa-Pekka Salonen est un chef d’orchestre acclamé et un compositeur prolifique. Avec plus de 60 disques au compteur, il a fait évoluer l’histoire de l’interprétation. Dialogue avec un musicien exceptionnel qui évoque pour Qobuz son travail en studio et son rapport à l’enregistrement.

Dans l'actualité...