Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Arca - Arca

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Arca

Arca

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Fin 2014, Arca levait enfin le voile avec un très attendu premier album baptisé Xen. Après une longue liste de productions intransigeantes et avant-gardistes, Alejandro Ghersi offrait un véritable autoportrait de son électro singulière. Après avoir fait tourner les têtes avec les EP Baron Libre, Stretch 1 et Stretch 2 en 2012, le jeune Vénézuélien alors âgé de 24 ans avait soulevé l’enthousiasme général avec son travail sur le premier EP et album de FKA Twigs, sur le Yeezus de Kanye West et enfin avec son éclatante mixtape &&&&& parue en 2013. Comme avec les œuvres d’Actress ou de Oneohtrix Point Never, ce premier « vrai » disque fascinant mêlait avec virtuosité les recoins les plus cérébraux de la musique électronique et les plus charnels. Mutant qui suivra l’année d’après et le encore plus complexe Entrañas, mixtape bien sombre, ne feront que confirmer l’étendu du talent du producteur vénézuélien qui avait pourtant fait ses débuts en musique sous le pseudo de Nurro dans une veine ouvertement pop… Avec cet éponyme Arca qui parait au printemps 2017, Alejandro Ghersi met en veille ses petits cataclysmes électroniques pour des séquences nettement plus intimistes. Surtout, et c’est le grand tremblement de terre de ce troisième album studio, il reprend le contrôle de cette voix qui l’avait lancé en musique. Un chant – essentiellement en espagnol – comme fil conducteur de ce disque étrange et exigeant qu’on n’apprivoise pas facilement. Ghersi avance tel un fildefériste. Titubant, parfois. Touchant, souvent. Sur certains titres, il n’est vêtu que de quelques notes de claviers. Sur d’autres, il frôle même la pop song électro (Desafío). Bref, l’énigme Arca demeure et cet album ne fait qu’amplifier la face mystérieuse d’un musicien atypique. © CM/Qobuz

Plus d'informations

Arca

Arca

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 50 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 50 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Piel
00:04:08

Arca, Artist, Main Artist - Alejandro Ghersi, Composer - Copyright Control

2017 XL Recordings Limited. 2017 XL Recordings Limited.

2
Anoche
00:03:37

Arca, Artist, Main Artist - Alejandro Ghersi, Composer - Copyright Control

2017 XL Recordings Limited. 2017 XL Recordings Limited.

3
Saunter
00:02:09

Arca, Artist, Main Artist - Alejandro Ghersi, Composer - Copyright Control

2017 XL Recordings Limited. 2017 XL Recordings Limited.

4
Urchin
00:04:00

Arca, Artist, Main Artist - Alejandro Ghersi, Composer - Copyright Control

2017 XL Recordings Limited. 2017 XL Recordings Limited.

5
Reverie
00:03:13

Arca, Artist, Main Artist - Alejandro Ghersi, Composer - Copyright Control

2017 XL Recordings Limited. 2017 XL Recordings Limited.

6
Castration
00:03:21

Arca, Artist, Main Artist - Alejandro Ghersi, Composer - Copyright Control

2017 XL Recordings Limited. 2017 XL Recordings Limited.

7
Sin Rumbo
00:03:36

Arca, Artist, Main Artist - Alejandro Ghersi, Composer - Copyright Control

2017 XL Recordings Limited. 2017 XL Recordings Limited.

8
Coraje
00:04:32

Arca, Artist, Main Artist - Alejandro Ghersi, Composer - Copyright Control

2017 XL Recordings Limited. 2017 XL Recordings Limited.

9
Whip
00:01:21

Arca, Artist, Main Artist - Alejandro Ghersi, Composer - Copyright Control

2017 XL Recordings Limited. 2017 XL Recordings Limited.

10
Desafío
00:03:53

Arca, Artist, Main Artist - Alejandro Ghersi, Composer - Copyright Control

2017 XL Recordings Limited. 2017 XL Recordings Limited.

11
Fugaces
00:03:07

Arca, Artist, Main Artist - Alejandro Ghersi, Composer - Copyright Control

2017 XL Recordings Limited. 2017 XL Recordings Limited.

12
Miel
00:02:56

Arca, Artist, Main Artist - Alejandro Ghersi, Composer - Copyright Control

2017 XL Recordings Limited. 2017 XL Recordings Limited.

13
Child
00:03:23

Arca, Artist, Main Artist - Alejandro Ghersi, Composer - Copyright Control

2017 XL Recordings Limited. 2017 XL Recordings Limited.

Descriptif de l'album

Fin 2014, Arca levait enfin le voile avec un très attendu premier album baptisé Xen. Après une longue liste de productions intransigeantes et avant-gardistes, Alejandro Ghersi offrait un véritable autoportrait de son électro singulière. Après avoir fait tourner les têtes avec les EP Baron Libre, Stretch 1 et Stretch 2 en 2012, le jeune Vénézuélien alors âgé de 24 ans avait soulevé l’enthousiasme général avec son travail sur le premier EP et album de FKA Twigs, sur le Yeezus de Kanye West et enfin avec son éclatante mixtape &&&&& parue en 2013. Comme avec les œuvres d’Actress ou de Oneohtrix Point Never, ce premier « vrai » disque fascinant mêlait avec virtuosité les recoins les plus cérébraux de la musique électronique et les plus charnels. Mutant qui suivra l’année d’après et le encore plus complexe Entrañas, mixtape bien sombre, ne feront que confirmer l’étendu du talent du producteur vénézuélien qui avait pourtant fait ses débuts en musique sous le pseudo de Nurro dans une veine ouvertement pop… Avec cet éponyme Arca qui parait au printemps 2017, Alejandro Ghersi met en veille ses petits cataclysmes électroniques pour des séquences nettement plus intimistes. Surtout, et c’est le grand tremblement de terre de ce troisième album studio, il reprend le contrôle de cette voix qui l’avait lancé en musique. Un chant – essentiellement en espagnol – comme fil conducteur de ce disque étrange et exigeant qu’on n’apprivoise pas facilement. Ghersi avance tel un fildefériste. Titubant, parfois. Touchant, souvent. Sur certains titres, il n’est vêtu que de quelques notes de claviers. Sur d’autres, il frôle même la pop song électro (Desafío). Bref, l’énigme Arca demeure et cet album ne fait qu’amplifier la face mystérieuse d’un musicien atypique. © CM/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Arca
Knot Arca
KiCk i Arca
Time Arca
Arca Arca
KiCk i Arca

Playlists

Dans la même thématique...
Mixing Colours Roger Eno & Brian Eno
MAGDALENE FKA Twigs
Heaven The Avener
Concrete and Glass Nicolas Godin
Les Grands Angles...
Kraftwerk, 50 ans d'avance

Groupe de musique électronique le plus influent de l’histoire, Kraftwerk, fondé par le duo Ralf Hütter et Florian Schneider, qui s’est éteint le 6 mai 2020 des suites d’un cancer, a toujours été en avance sur son temps. En avance sur la technologie, sur la composition, sur les performances scéniques, les Allemands ont prouvé au grand public que les machines étaient aussi capables d’émotions et ouvert la voie pour la techno, la new wave et même le hip-hop.

Un nouveau monde entre électro et classique

Ólafur Arnalds, Nils Frahm, Max Richter, Poppy Ackroyd, Peter Broderick, Joana Gama… Depuis quelques années, tous ces noms en vogue ont été regroupés sous la vaste et imprécise étiquette “néoclassique”. A dire vrai, cette “scène” ressemble plutôt à une bande hétéroclite d’artistes fureteurs qui mêlent instruments classiques et production électronique – avec une connexion assumée aux pionniers du minimalisme américain – régalant les sens et ouvrant des perspectives des deux côtés de leur spectre musical.

New Order, de la cave au dancefloor

Comment le groupe mancunien le plus sombre de l’ère punk est devenu maître du dancefloor ? Né sur les cendres de Joy Division au début des années 80, New Order symbolise l’une des premières unions réussies entre rock’n’roll et dance music. L’impeccable BO de la morose Angleterre thatchérienne.

Dans l'actualité...