Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Lucerne Festival Orchestra|Anton Bruckner : Symphony No. 9 In D Minor (Live At KKL, Lucerne / 2013)

Anton Bruckner : Symphony No. 9 In D Minor (Live At KKL, Lucerne / 2013)

Lucerne Festival Orchestra - Claudio Abbado

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 48.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

On connaissait déjà ce concert par le DVD. On y voit un Claudio Abbado transformé, presque méconnaissable, déjà marqué par les stigmates de la mort. Les musiciens de l'orchestre ont dit plus tard combien ils étaient inquiets lors de cet ultime concert du 23 août 2013 où le maestro était au bout de ses forces. L'écoute audio nous épargne ce voyeurisme et la musique que l'on entend vient de très loin. Jamais la musique de Bruckner nous a paru si élevée ; elle semble flotter dans l'au delà d'une manière à la fois fantomatique et sereine. Claudio Abbado, ce passionné de la poésie visionnaire de Hölderlin, aimait associer au cours d'un même concert (c'est le cas de celui-là) les deux symphonies inachevées de Schubert et de Bruckner comme pour souligner la fragilité de toute existence humaine. Le résultat va bien au delà de la foi et donne le vertige. Cette communion dans l'extase entre un chef, un orchestre et le public est un moment a jamais préservé par le disque, et que nous pourrons revivre à chaque instant de notre vie. FH

Plus d'informations

Anton Bruckner : Symphony No. 9 In D Minor (Live At KKL, Lucerne / 2013)

Lucerne Festival Orchestra

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Symphony No. 9 in D minor (Anton Bruckner)

1
I. Feierlich. Misterioso (Live At KKL, Lucerne / 2013)
00:26:47

Anton BRUCKNER, Composer - Claudio Abbado, Conductor, MainArtist - Lucerne Festival Orchestra, Orchestra, MainArtist - Georg Obermayer, Producer, Editor, Recording Producer, StudioPersonnel - Toine Mertens, Recording Engineer, StudioPersonnel - Urs Dürr, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2014 Accentus Music GmbH & Co. KG / Deutsche Grammophon GmbH

2
II. Scherzo (Bewegt lebhaft) - Trio (Schnell) (Live At KKL, Lucerne / 2013)
00:11:03

Anton BRUCKNER, Composer - Claudio Abbado, Conductor, MainArtist - Lucerne Festival Orchestra, Orchestra, MainArtist - Georg Obermayer, Producer, Editor, Recording Producer, StudioPersonnel - Toine Mertens, Recording Engineer, StudioPersonnel - Urs Dürr, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2014 Accentus Music GmbH & Co. KG / Deutsche Grammophon GmbH

3
III. Adagio (Langsam, feierlich) (Live At KKL, Lucerne / 2013)
00:25:09

Anton BRUCKNER, Composer - Claudio Abbado, Conductor, MainArtist - Lucerne Festival Orchestra, Orchestra, MainArtist - Georg Obermayer, Producer, Editor, Recording Producer, StudioPersonnel - Toine Mertens, Recording Engineer, StudioPersonnel - Urs Dürr, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2014 Accentus Music GmbH & Co. KG / Deutsche Grammophon GmbH

Descriptif de l'album

On connaissait déjà ce concert par le DVD. On y voit un Claudio Abbado transformé, presque méconnaissable, déjà marqué par les stigmates de la mort. Les musiciens de l'orchestre ont dit plus tard combien ils étaient inquiets lors de cet ultime concert du 23 août 2013 où le maestro était au bout de ses forces. L'écoute audio nous épargne ce voyeurisme et la musique que l'on entend vient de très loin. Jamais la musique de Bruckner nous a paru si élevée ; elle semble flotter dans l'au delà d'une manière à la fois fantomatique et sereine. Claudio Abbado, ce passionné de la poésie visionnaire de Hölderlin, aimait associer au cours d'un même concert (c'est le cas de celui-là) les deux symphonies inachevées de Schubert et de Bruckner comme pour souligner la fragilité de toute existence humaine. Le résultat va bien au delà de la foi et donne le vertige. Cette communion dans l'extase entre un chef, un orchestre et le public est un moment a jamais préservé par le disque, et que nous pourrons revivre à chaque instant de notre vie. FH

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Recomposed By Max Richter: Vivaldi, The Four Seasons

Max Richter

Philip Glass: Piano Works

Víkingur Ólafsson

Philip Glass: Piano Works Víkingur Ólafsson

Beethoven : 9 Symphonies (1963)

Herbert von Karajan

Beethoven : 9 Symphonies (1963) Herbert von Karajan

Nevermind

Nirvana

Nevermind Nirvana
À découvrir également
Par Lucerne Festival Orchestra

Stravinsky: The Rite of Spring; Scherzo fantastique, Chant funèbre; Faun & Shepherdess

Lucerne Festival Orchestra

Offenbach: Ouverture de La belle Hélène & Galop infernal (Mono Version)

Lucerne Festival Orchestra

Bruckner : Symphony No. 9

Lucerne Festival Orchestra

Bruckner : Symphony No. 9 Lucerne Festival Orchestra

Bruckner: Symphony No. 1 in C Minor, WAB 101

Lucerne Festival Orchestra

Brahms: Concerto pour violon (Mono Version)

Lucerne Festival Orchestra

Brahms: Concerto pour violon (Mono Version) Lucerne Festival Orchestra

Playlists

Dans la même thématique...

Old Friends New Friends

Nils Frahm

Schubert: Winterreise

Mark Padmore

Schubert: Winterreise Mark Padmore

Souvenirs d'Italie

Maurice Steger

Souvenirs d'Italie Maurice Steger

BACH: The Art of Life

Daniil Trifonov

BACH: The Art of Life Daniil Trifonov

Exiles

Max Richter

Exiles Max Richter
Les Grands Angles...
Max Richter, l’activiste du néo-classique

Avec la sortie de son nouvel album Exiles, une réflexion sur l’exil menée avec le Baltic Sea Orchestra, l’iconoclaste et prolifique pionnier du courant néo-classique Max Richter se positionne une nouvelle fois comme un des artistes les plus engagés toutes scènes musicales confondues. Reliant musiques classique et électroniques, mondes physique et sensible, rarement un artiste aura produit de la musique instrumentale aussi évocatrice.

Suzanne Danco, une soprano sincère et sensible

Disparue en août 2000, la cantatrice belge Suzanne Danco reste bien vivante dans le souvenir des mélomanes à la faveur de nombreuses rééditions, dont le superbe coffret de 8 disques publié par Decca Eloquence Australie. Mozartienne accomplie, la soprano belge fit les beaux jours du Festival d’Aix-en-Provence dès ses débuts en 1948, avant d’enregistrer des versions de référence de Shéhérazade de Ravel avec Ansermet, qui la demandait sans cesse pour toute une série de disques essentiels. Ayant eu la chance de la connaître de très près, l’auteur décrira donc l’artiste comme une amie chère.

Fabio Biondi & Europa Galante, 30 ans de liberté

Le violoniste et chef italien Fabio Biondi, célèbre notamment pour son interprétation des “Quatre Saisons” de Vivaldi avec son orchestre Europa Galante, est de ceux qui rejettent toute forme de cloisonnement dans la musique. Retour sur le parcours d’un musicien doté d’une grande souplesse d’esprit et figure incontournable du violon baroque.

Dans l'actualité...