Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Bror Gunnar Jansson - And The Great Unknown - Part 2

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

And The Great Unknown - Part 2

Bror Gunnar Jansson

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Comment imaginer qu’avec un tel blaze, Bror Gunnar Jansson soit une sorte de fils de la vengeance de John Lee Hooker et d’Howlin’ Wolf… Trois mois après les sept titres de And The Great Unknown – Part 1, le bluesman thrash qui venait du froid livre And The Great Unknown – Part 2, composé cette fois de neuf chansons. Du brutal pour l’homme-orchestre suédois qui fait tomber les arbres avec sa voix de Tom Waits des fjords. Comme à son habitude, celui qui naquit il y a trente ans à Lerum près de Göteborg nous rappelle qu’il n’est pas nécessaire d’être noir ni d’être né dans un champ de coton pour hurler à la lune comme un loup rongé par la rage et le désespoir. And The Great Unknown – Part 2 enchaine donc les vignettes 100% blues sans sombrer dans les clichés – dans ce domaine, le blues est sans doute le genre musical le plus miné – et en imposant même sa touche personnelle assez originale, un blues façon crooner imbibé, mâtiné de gospel et de punk rock. BGJ arrive même à enchainer les séquences crépusculaires avec les tsunamis de hargne sans jamais sonner faux. © MD/Qobuz

Plus d'informations

And The Great Unknown - Part 2

Bror Gunnar Jansson

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Edward Young Took His Gun
00:06:08

Bror Gunnar Jansson, Composer, Performer, Writer

2017 Les Editions Miliani 2017 Bror Gunnar Jansson

2
He Had a Knife in His Hand, Pt. 2
00:02:17

Bror Gunnar Jansson, Composer, Performer, Writer

2017 Les Editions Miliani 2017 Bror Gunnar Jansson

3
The Lonesome Shack
00:04:26

Bror Gunnar Jansson, Composer, Performer, Writer

2017 Les Editions Miliani 2017 Bror Gunnar Jansson

4
The Preacher
00:09:54

Bror Gunnar Jansson, Composer, Performer, Writer

2017 Les Editions Miliani 2017 Bror Gunnar Jansson

5
While I Fight the Tears
00:06:05

Bror Gunnar Jansson, Composer, Performer, Writer

2017 Les Editions Miliani 2017 Bror Gunnar Jansson

6
Moan Snake Moan, Pt. 3 (The Bear Snake)
00:03:14

Bror Gunnar Jansson, Composer, Performer, Writer

2017 Les Editions Miliani 2017 Bror Gunnar Jansson

7
I Ain't Going Down That Road No More
00:06:15

Bror Gunnar Jansson, Composer, Performer, Writer

2017 Les Editions Miliani 2017 Bror Gunnar Jansson

8
O' Death
00:08:30

Bror Gunnar Jansson, Composer, Performer, Writer

2017 Les Editions Miliani 2017 Bror Gunnar Jansson

9
Outro
00:02:08

Bror Gunnar Jansson, Composer, Performer, Writer

2017 Les Editions Miliani 2017 Bror Gunnar Jansson

Descriptif de l'album

Comment imaginer qu’avec un tel blaze, Bror Gunnar Jansson soit une sorte de fils de la vengeance de John Lee Hooker et d’Howlin’ Wolf… Trois mois après les sept titres de And The Great Unknown – Part 1, le bluesman thrash qui venait du froid livre And The Great Unknown – Part 2, composé cette fois de neuf chansons. Du brutal pour l’homme-orchestre suédois qui fait tomber les arbres avec sa voix de Tom Waits des fjords. Comme à son habitude, celui qui naquit il y a trente ans à Lerum près de Göteborg nous rappelle qu’il n’est pas nécessaire d’être noir ni d’être né dans un champ de coton pour hurler à la lune comme un loup rongé par la rage et le désespoir. And The Great Unknown – Part 2 enchaine donc les vignettes 100% blues sans sombrer dans les clichés – dans ce domaine, le blues est sans doute le genre musical le plus miné – et en imposant même sa touche personnelle assez originale, un blues façon crooner imbibé, mâtiné de gospel et de punk rock. BGJ arrive même à enchainer les séquences crépusculaires avec les tsunamis de hargne sans jamais sonner faux. © MD/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
So Peter Gabriel
Peter Gabriel 1: Car Peter Gabriel
Us Peter Gabriel
À découvrir également
Par Bror Gunnar Jansson
They Found My Body in a Bag Bror Gunnar Jansson
Moan Snake Moan Bror Gunnar Jansson
And the Great Unknown, Pts. 1 & 2 Bror Gunnar Jansson
And The Great Unknown - Part 1 Bror Gunnar Jansson
Will You Help Me When I'm Old? Bror Gunnar Jansson
Dans la même thématique...
War In My Mind Beth Hart
Oklahoma Keb' Mo'
Blood Siren Sarah McCoy
Walking To New Orleans George Benson
Les Grands Angles...
British blues boom, chronique d’une révolution

Si Joe Bonamassa revient avec “British Blues Explosion”, un an après le “Blue & Lonesome” des Rolling Stones, c’est que le « British blues boom » a été plus qu’un simple courant. L’intérêt des Anglais pour les icônes américaines du genre a engendré une véritable révolution, avec en tête la sainte Trinité de la guitare, formée par Eric Clapton, Jeff Beck et Jimmy Page. À l’aube des années 1960, une fabuleuse déferlante atteint les côtes de la Grande-Bretagne. Et ouvre la voie à de nouvelles dimensions musicales.

Stax, on dirait le Sud…

Motown au nord. Et Stax au sud. Deux conceptions bien distinctes de la soul music. Dans la moiteur sudiste de Memphis, Isaac Hayes, Otis Redding, Sam & Dave, Booker T. et quelques autres ont inventé un groove unique, biberonné au blues et surtout au gospel.

J.J. Cale, le blues pépouze

Plus de cinq ans après sa mort, impossible de ne pas se ressourcer régulièrement auprès de la musique de J.J. Cale. Avec son alliage atypique de blues, folk, country et jazz, celui que vénérait Clapton et qui passa une partie de sa vie dans un mobil-home reste encore aujourd’hui l’un des ermites les plus influents du rock.

Dans l'actualité...