Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Edouard Ferlet|Aïrés

Aïrés

Edouard Ferlet, Stéphane Kerecki and Airelle Besson

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Promo - 30%

Cette association de bienfaiteurs n’est pas véritablement une première. En 2009, Edouard Ferlet avait convié Airelle Besson à son album Filigrane. Le pianiste et la trompettiste se retrouvent huit ans plus tard, sur un pied d’égalité, et embarquent avec eux le contrebassiste Stéphane Kerecki. Trois épées du jazz « made in France » dont la virtuosité comme la voix singulière ne sont plus à prouver. Et trois compositeurs aussi…

Avec Aïrés, ils mêlent thèmes originaux et relectures de tubes classiques signés Ravel (Pavane pour une infante défunte), Fauré (Pavane) et Tchaïkovski (Valse sentimentale). Ils glissent aussi dans ce répertoire joliment panaché une version de Windfall du pianiste John Taylor, terrassé sur scène par une crise cardiaque en juillet 2015 alors qu’il jouait justement avec Kerecki… L’entente de ces trois-là est évidemment le fait majeur de cette conversation de l’intime. Comme l’est aussi l’aisance avec laquelle s’enchaînent les compositions jazz et classiques. Sans bavardage ni enluminures inutiles, ce trio trouve un ton et une voix qui a sans doute encore bien d’autres choses à raconter… © MZ/Qobuz

Commentaire technique de Qobuz sur la prise de son :

Cet enregistrement propose un trio très fusionnel, un piano enveloppant dont les graves se mêlent subtilement à la contrebasse. Pour autant, on ne perd aucune lisibilité du jeu de Stéphane Kerecki dont la prise de son rend les attaques très précises. Le choix du micro japonais Sanken sur la contrebasse y est probablement pour quelque chose : « Ce micro a une réponse fantastique aux transitoires. Il est très naturel », nous confie l’ingénieur du son et directeur artistique Alban Sautour. La trompette assume pleinement un rôle mélodique au travers du micro à ruban AEA, délicieusement voilé, et dialogue avec les aigus du clavier qui se répartit sur la moitié gauche de l’image sonore. L'osmose atteinte par le trio sur ce disque est aussi le fruit d’une démarche de prise de son acoustique. Alban Sautour témoigne de cette approche rendue possible grâce à la salle d'enregistrement : « L'acoustique du lieu a un impact fort sur les instrumentistes. Les musiciens du trio Aïrés sont habitués à enregistrer avec des retours casques dans des studios acoustiquement neutres. Dans cette MC2 de Grenoble, la salle est réverbérante, dans une logique de concert classique donc. Du coup, la musique respire, les musiciens jouent probablement moins de notes, écoutant le prolongement naturel de la réverbération. Le fait qu'ils n'aient la possibilité d'agir sur le son qu'avec leur propre maîtrise instrumentale est une contrainte certes, mais qui leur donne d'autres libertés. »

Et même si l’on devine un espace naturel dans cette réverbération naturelle, le mixage nous place au cœur du trio, très proche des instrumentistes. « J'aime que les timbres soient beaux et l'image stéréo bien définie. On me dit souvent que j'ai une esthétique pop avec une prise de son classique », conclut Alban Sautour. © SB/Qobuz

Plus d'informations

Aïrés

Edouard Ferlet

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 12,50€/mois

1
Es ist vollbracht
Airelle Besson
00:05:17

Airelle Besson, Performer - Edouard Ferlet, Composer, Performer - Stéphane Kerecki, Performer

2017 Alpha Classics / Outhere Music France 2017 Alpha Classics / Outhere Music France

2
Infinité
Airelle Besson
00:04:40

Airelle Besson, Composer, Performer - Edouard Ferlet, Performer - Stéphane Kerecki, Performer

2017 Alpha Classics / Outhere Music France 2017 Alpha Classics / Outhere Music France

3
Pavane pour une infante défunte
Airelle Besson
00:05:24

Airelle Besson, Performer - Edouard Ferlet, Performer - Stéphane Kerecki, Performer - Maurice Ravel, Composer

2017 Alpha Classics / Outhere Music France 2017 Alpha Classics / Outhere Music France

4
Soon
Airelle Besson
00:05:16

Airelle Besson, Performer - Edouard Ferlet, Performer - Stéphane Kerecki, Composer, Performer

2017 Alpha Classics / Outhere Music France 2017 Alpha Classics / Outhere Music France

5
Manarola
Airelle Besson
00:05:41

Airelle Besson, Performer - Edouard Ferlet, Performer - Stéphane Kerecki, Composer, Performer

2017 Alpha Classics / Outhere Music France 2017 Alpha Classics / Outhere Music France

6
L'histoire d'un enfant de Saint-Agil
Airelle Besson
00:06:47

Airelle Besson, Performer - Edouard Ferlet, Composer, Performer - Stéphane Kerecki, Performer

2017 Alpha Classics / Outhere Music France 2017 Alpha Classics / Outhere Music France

7
Valse sentimentale, Op. 51 No. 6
Airelle Besson
00:03:27

Airelle Besson, Performer - Edouard Ferlet, Performer - Stéphane Kerecki, Performer - Piotr Ilyich Tchaikovsky, Composer

2017 Alpha Classics / Outhere Music France 2017 Alpha Classics / Outhere Music France

8
Windfall
Airelle Besson
00:05:17

Airelle Besson, Performer - Edouard Ferlet, Performer - Stéphane Kerecki, Performer - John Taylor, Composer

2017 Alpha Classics / Outhere Music France 2017 Alpha Classics / Outhere Music France

9
Les stances du sabre
Airelle Besson
00:04:01

Airelle Besson, Performer - Edouard Ferlet, Composer, Performer - Stéphane Kerecki, Performer

2017 Alpha Classics / Outhere Music France 2017 Alpha Classics / Outhere Music France

10
Pavane, Op. 50
Airelle Besson
00:04:32

Airelle Besson, Performer - Edouard Ferlet, Performer - Stéphane Kerecki, Performer - Gabriel Fauré, Composer

2017 Alpha Classics / Outhere Music France 2017 Alpha Classics / Outhere Music France

11
Indemne
Airelle Besson
00:04:28

Airelle Besson, Performer - Edouard Ferlet, Composer, Performer - Stéphane Kerecki, Performer

2017 Alpha Classics / Outhere Music France 2017 Alpha Classics / Outhere Music France

12
Résonance
Airelle Besson
00:06:29

Airelle Besson, Composer, Performer - Edouard Ferlet, Performer - Stéphane Kerecki, Performer

2017 Alpha Classics / Outhere Music France 2017 Alpha Classics / Outhere Music France

Descriptif de l'album

Cette association de bienfaiteurs n’est pas véritablement une première. En 2009, Edouard Ferlet avait convié Airelle Besson à son album Filigrane. Le pianiste et la trompettiste se retrouvent huit ans plus tard, sur un pied d’égalité, et embarquent avec eux le contrebassiste Stéphane Kerecki. Trois épées du jazz « made in France » dont la virtuosité comme la voix singulière ne sont plus à prouver. Et trois compositeurs aussi…

Avec Aïrés, ils mêlent thèmes originaux et relectures de tubes classiques signés Ravel (Pavane pour une infante défunte), Fauré (Pavane) et Tchaïkovski (Valse sentimentale). Ils glissent aussi dans ce répertoire joliment panaché une version de Windfall du pianiste John Taylor, terrassé sur scène par une crise cardiaque en juillet 2015 alors qu’il jouait justement avec Kerecki… L’entente de ces trois-là est évidemment le fait majeur de cette conversation de l’intime. Comme l’est aussi l’aisance avec laquelle s’enchaînent les compositions jazz et classiques. Sans bavardage ni enluminures inutiles, ce trio trouve un ton et une voix qui a sans doute encore bien d’autres choses à raconter… © MZ/Qobuz

Commentaire technique de Qobuz sur la prise de son :

Cet enregistrement propose un trio très fusionnel, un piano enveloppant dont les graves se mêlent subtilement à la contrebasse. Pour autant, on ne perd aucune lisibilité du jeu de Stéphane Kerecki dont la prise de son rend les attaques très précises. Le choix du micro japonais Sanken sur la contrebasse y est probablement pour quelque chose : « Ce micro a une réponse fantastique aux transitoires. Il est très naturel », nous confie l’ingénieur du son et directeur artistique Alban Sautour. La trompette assume pleinement un rôle mélodique au travers du micro à ruban AEA, délicieusement voilé, et dialogue avec les aigus du clavier qui se répartit sur la moitié gauche de l’image sonore. L'osmose atteinte par le trio sur ce disque est aussi le fruit d’une démarche de prise de son acoustique. Alban Sautour témoigne de cette approche rendue possible grâce à la salle d'enregistrement : « L'acoustique du lieu a un impact fort sur les instrumentistes. Les musiciens du trio Aïrés sont habitués à enregistrer avec des retours casques dans des studios acoustiquement neutres. Dans cette MC2 de Grenoble, la salle est réverbérante, dans une logique de concert classique donc. Du coup, la musique respire, les musiciens jouent probablement moins de notes, écoutant le prolongement naturel de la réverbération. Le fait qu'ils n'aient la possibilité d'agir sur le son qu'avec leur propre maîtrise instrumentale est une contrainte certes, mais qui leur donne d'autres libertés. »

Et même si l’on devine un espace naturel dans cette réverbération naturelle, le mixage nous place au cœur du trio, très proche des instrumentistes. « J'aime que les timbres soient beaux et l'image stéréo bien définie. On me dit souvent que j'ai une esthétique pop avec une prise de son classique », conclut Alban Sautour. © SB/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

The Black Saint And The Sinner Lady

Charles Mingus

A Love Supreme

John Coltrane

A Love Supreme John Coltrane

Ascenseur pour l'échafaud

Miles Davis

Songs From The Big Chair

Tears For Fears

Songs From The Big Chair Tears For Fears
À découvrir également
Par Edouard Ferlet

Étant donnés

Edouard Ferlet

Étant donnés Edouard Ferlet

Pianoïd

Edouard Ferlet

Pianoïd Edouard Ferlet

Think Bach, Op. 2

Edouard Ferlet

Think Bach, Op. 2 Edouard Ferlet

Pianoïd

Edouard Ferlet

Pianoïd Edouard Ferlet

Sun Dog

Edouard Ferlet

Sun Dog Edouard Ferlet

Playlists

Dans la même thématique...

Saturday Night in San Francisco - Live 12.6.80

Al Di Meola with Paco DeLucia & John McLaughlin

Saturday Night in San Francisco - Live 12.6.80 Al Di Meola with Paco DeLucia & John McLaughlin

Black Acid Soul

Lady Blackbird

Black Acid Soul Lady Blackbird

Entre eux deux

Melody Gardot

Entre eux deux Melody Gardot

Still Rising - The Collection

Gregory Porter

Welcome to the Black Forest (The Sounds of MPS)

Various Interprets

Les Grands Angles...
Bossa-nova, la vague éternelle

Depuis sa création à la fin des années 1950, la bossa-nova est devenue un ingrédient indispensable à la riche palette musicale brésilienne. Cette musique au fort pouvoir évocateur a conquis des artistes du monde entier et révélé des musiciens de premier ordre dont les compositions sont devenues des classiques.

Norah Jones en 10 chansons

Même si ses albums paraissent sur le label Blue Note, Norah Jones n’a jamais été vraiment jazz. Comme elle n’a jamais vraiment été pop, ni folk, country ou soul… Depuis le début des années 2000, la chanteuse et pianiste américaine a toujours tout fait pour flouter, voire éradiquer, les frontières stylistiques au profit de sa propre musique apatride, qu’elle adore partager avec d’autres musiciens venus d’horizons divers. Petit tour de son monde en 10 titres.

Peter Thomas en orbite

En Allemagne aussi, ils ont leur Michel Legrand : Peter Thomas ! Ses musiques de film souvent déjantées ont fortement marqué toute une génération de spectateurs, dans les années 1960 et 1970. A tel point qu’il est souvent cité et samplé par de nombreux jeunes groupes pop, depuis les années 1990. Le compositeur culte s'en est allé le 17 mai 2020. Nous l'avions rencontré trois ans plus tôt, à l'aube de ses 92 ans.

Dans l'actualité...