Guilhem Flouzat Trio A Thing Called Joe

A Thing Called Joe

Guilhem Flouzat Trio

Hi-Res 24 bits – 44.10 kHz

Paru le 6 octobre 2017 chez Sunnyside

Artiste principal : Guilhem Flouzat Trio

Genre : Jazz

Distinctions : Indispensable JAZZ NEWS (novembre 2017)

Choisissez votre téléchargement
Ajouter au panier
Améliorer cette page album

Qualité d'écoute

MP3 (CBR 320 kbps)

FLAC (16 bits - 44.1 kHz)

1.45

Web Player
Des problèmes d'écoute avec le Player HI-FI HTML ? Cliquez-ici pour utiliser notre Player Flash (MP3 seulement)
Afficher le détail des pistes

Album : 1 disque - 8 pistes Durée totale : 00:39:49

  1. 1 There's No You

    Guilhem Flouzat Trio, MainArtist Copyright : Sunnyside Communications Sunnyside Communications

  2. 2 Oska T

    Guilhem Flouzat Trio, MainArtist Copyright : Sunnyside Communications Sunnyside Communications

  3. 3 Perdido

    Guilhem Flouzat Trio, MainArtist Copyright : Sunnyside Communications Sunnyside Communications

  4. 4 When I Fall In Love

    Guilhem Flouzat Trio, MainArtist Copyright : Sunnyside Communications Sunnyside Communications

  5. 5 Walking My Baby Back Home

    Guilhem Flouzat Trio, MainArtist Copyright : Sunnyside Communications Sunnyside Communications

  6. 6 Midnight Mood

    Guilhem Flouzat Trio, MainArtist Copyright : Sunnyside Communications Sunnyside Communications

  7. 7 Mrs Parker Of KC

    Guilhem Flouzat Trio, MainArtist Copyright : Sunnyside Communications Sunnyside Communications

  8. 8 Happiness Is A Thing Called Joe

    Guilhem Flouzat Trio, MainArtist Copyright : Sunnyside Communications Sunnyside Communications

À propos

Une merveille ! Ce troisième album de Guilhem Flouzat est une merveille. Rien de désuet dans cette tirade, juste la vérité. Comme celle, inébranlable, du Great American Songbook et de ses milliers de standards que le batteur français revisite ici. Great pas niveau notoriété, Flouzat ayant opté pour des pages peu médiatisées comme There’s No You d’Hal Hopper et Tom Adair, Oska T de Monk, Mrs. Parker Of KC de Jaki Byard, When I Fall In Love de Victor Young et Edward Heyman ou bien encore Walking My Baby Back Home de Roy Turk et Fred Ahlert. A Thing Called Joe est aussi une offrande sur l’autel du jazz new-yorkais et de ses poncifs et autres clichés qu’il évite avec virtuosité. De son septennat passé dans la Grosse Pomme, le batteur a gardé le suc d’un swing redoutable et une manipulation raffinée de l’espace et des silences. A ses côtés, l’immense pianiste de New Orleans Sullivan Fortner et le contrebassiste australien Desmond White sont bien plus que deux simples gardes du corps mais les complices de ces ravalements de façades à la fois respectueux d’une certaine tradition et très contemporains. La grande classe. © MD/Qobuz

Hi-Res 24 bits – 44.10 kHz

À découvrir

Dans la même thématique

Le genre

Jazz dans le magazine

Plus d'articles

Actualités

Plus d'articles