Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Olivier Baumont - À Madame. Divertissement pour Adélaïde

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

À Madame. Divertissement pour Adélaïde

Olivier Baumont - Julien Chauvin

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 88.2 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

L’Adélaïde en question étant l’une des huit filles de Louis XV et de Marie Leszcinska ; née en 1732, elle devint « Madame » à la mort de sa sœur aînée, et s’éteignit en 1800 en Italie – elle aura quand même survécu à la Révolution ! Mais à l’heure de sa grande gloire, elle et ses sœurs furent de grandes consommatrices de musique et nombreux sont les compositeurs qui gravitèrent autour des princesses, et leur dédièrent des œuvres nouvelles. Cet album est concocté par Olivier Baumont, qui joue un clavecin Blanchet de 1746, et Julien Chauvin qui joue un violon Gagliano des années 1741, dit « de Madame Adélaïde ». Les deux instruments appartiennent à la collection versaillaise et c’est d’ailleurs dans le Grand Cabinet de Madame Victoire – une autre des princesses royales – qu’eut lieu l’enregistrement. Et quasiment toutes ces œuvres, qu’elles soient de Balbastre, Rameau, Cardonne, Simon et Davergne, furent en effet écrites ou arrangées pour les diverses filles du roi. De les entendre sur le violon d’Adélaïde, dans les salons de Victoire, avec de-ci, de là, la sonnerie de la pendule de Victoire afin de marquer le temps qui passe (ou encore le délicieux carillon d’une autre pendule, fabriquée quelques années avant la Révolution), tout cela nous renvoie quelque 250 ans en arrière à la cour versaillaise, sonorités y compris… Notez que toutes les œuvres sont ici données en première discographique mondiale. © SM/Qobuz


« [...] Le cadre expressif imposé par le claveciniste (un aimable entre-deux, ni trop souple ni trop varié côté toucher) réussit fort bien aux pièces concertantes en ce qu’il laisse entière liberté à Julien Chauvin de nous faire comprendre le discours. À la fois élégiaque et d’une élégante virtuosité, son archet creuse les beautés mélodiques de Dauvergne, dose le cheminement harmonique subtil d’une musique certes galante mais point timorée. Les variations pour deux violons de Guignon sur Les Sauvages de Rameau (en rerecording) montrent l’étendue de la palette sonore du violoniste. Le phrasé limpide, l’articulation parfaitement maîtrisée forcent l’admiration.» (Diapason, mars 2017 / Philippe Ramin)

Plus d'informations

À Madame. Divertissement pour Adélaïde

Olivier Baumont

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Sonneries de la pendule de Jean-Joseph de Saint-Germain (Anonyme)

1
Sonneries de la pendule de Jean-Joseph de Saint-Germain
Anonyme
00:00:12

Sonneries de la pendule de Jean-Joseph de Saint-Germain, placée dans le Grand Cabinet de Madame Victoire (Paris, fin du règne de Louis XV)

2015 Little Tribeca Little Tribeca 2015

Premier Concert en la majeur pour clavecin & violon (Simon Simon)

2
I. Allegro moderato
Olivier Baumont
00:04:14

Olivier Baumont, clavecin François-Etienne Blanchet (Paris, 1746) - Julien Chauvin, violon Nicola Gagliano (c.1741) - Simon Simon (c.1735-c.1802), Composer

2015 Little Tribeca Little Tribeca 2015

3
II. Adagio
Olivier Baumont
00:03:38

Olivier Baumont, clavecin François-Etienne Blanchet (Paris, 1746) - Julien Chauvin, violon Nicola Gagliano (c.1741) - Simon Simon (c.1735-c.1802), Composer

2015 Little Tribeca Little Tribeca 2015

4
III. Allegro
Olivier Baumont
00:03:27

Olivier Baumont, clavecin François-Etienne Blanchet (Paris, 1746) - Julien Chauvin, violon Nicola Gagliano (c.1741) - Simon Simon (c.1735-c.1802), Composer

2015 Little Tribeca Little Tribeca 2015

Sonate XII en la mineur pour violon & basse continue (Antoine Dauvergne)

5
I. Largo
Olivier Baumont
00:02:26

Olivier Baumont, clavecin François-Etienne Blanchet (Paris, 1746) - Julien Chauvin, violon Nicola Gagliano (c.1741) - Antoine Dauvergne (1713-1797), Composer

2015 Little Tribeca Little Tribeca 2015

6
II. Allegro
Olivier Baumont
00:02:53

Olivier Baumont, clavecin François-Etienne Blanchet (Paris, 1746) - Julien Chauvin, violon Nicola Gagliano (c.1741) - Antoine Dauvergne (1713-1797), Composer

2015 Little Tribeca Little Tribeca 2015

7
III. Adagio
Olivier Baumont
00:02:45

Olivier Baumont, clavecin François-Etienne Blanchet (Paris, 1746) - Julien Chauvin, violon Nicola Gagliano (c.1741) - Antoine Dauvergne (1713-1797), Composer

2015 Little Tribeca Little Tribeca 2015

8
IV. Minuetto Allegro ma poco
Olivier Baumont
00:01:19

Olivier Baumont, clavecin François-Etienne Blanchet (Paris, 1746) - Julien Chauvin, violon Nicola Gagliano (c.1741) - Antoine Dauvergne (1713-1797), Composer

2015 Little Tribeca Little Tribeca 2015

Sonate IV en la mineur pour clavecin & violon (Simon Simon)

9
Maestoso
Olivier Baumont
00:04:00

Olivier Baumont, clavecin François-Etienne Blanchet (Paris, 1746) - Julien Chauvin, violon Nicola Gagliano (c.1741) - Simon Simon (c.1735-c.1802), Composer

2015 Little Tribeca Little Tribeca 2015

Airs de la pendule à musique de Marc-Antoine Le Nepveu (Anonyme)

10
Airs de la pendule à musique de Marc-Antoine Le Nepveu dite "de la Méridienne"
Anonyme
00:00:51

Airs de la pendule à musique de Marc-Antoine Le Nepveu dite "de la Méridienne" (Paris, 1785)

2015 Little Tribeca Little Tribeca 2015

Castor & Pollux (arr. de Benaut pour le clavecin) (Jean-Philippe Rameau)

11
I. Ouverture. Lentement - Allegro
Olivier Baumont
00:03:07

Olivier Baumont, clavecin François-Etienne Blanchet (Paris, 1746) - Jean-Philippe Rameau, Composer - Josse-François-Joseph Benaut, Arranger

2015 Little Tribeca Little Tribeca 2015

12
II. 1ère Gavotte. Gracioso - 2e gavotte. Mineur
Olivier Baumont
00:03:06

Olivier Baumont, clavecin François-Etienne Blanchet (Paris, 1746) - Jean-Philippe Rameau, Composer - Josse-François-Joseph Benaut, Arranger

2015 Little Tribeca Little Tribeca 2015

13
III. 1ère Gavotte. Gracioso - 2e gavotte. [majeur]
Olivier Baumont
00:01:41

Olivier Baumont, clavecin François-Etienne Blanchet (Paris, 1746) - Jean-Philippe Rameau, Composer - Josse-François-Joseph Benaut, Arranger

2015 Little Tribeca Little Tribeca 2015

Sonata Première en sol majeur pour violon & clavecin (Claude Balbastre)

14
Aria Gratioso
Olivier Baumont
00:03:45

Olivier Baumont, clavecin François-Etienne Blanchet (Paris, 1746) - Julien Chauvin, violon Nicola Gagliano (c.1741) - Claude Balbastre, Composer

2015 Little Tribeca Little Tribeca 2015

Les Sauvages de Jean-Philippe Rameau avec des variations, pour deux violons (Jean Pierre Guignon)

15
Les Sauvages de Jean-Philippe Rameau avec des variations, pour deux violons
Julien Chauvin
00:03:51

Julien Chauvin, violon Nicola Gagliano (c.1741) - Jean Pierre Guignon, Composer

2015 Little Tribeca Little Tribeca 2015

Airs de la pendule à musique de Marc-Antoine Le Nepveu (Anonyme)

16
Airs de la pendule à musique de Marc-Antoine Le Nepveu dite "de la Méridienne"
Anonyme
00:00:52

2015 Little Tribeca Little Tribeca 2015

Sonata sexta en fa majeur pour clavecin & violon (Jean-Baptiste Cardonne)

17
I. Allegro
Olivier Baumont
00:03:30

Olivier Baumont, clavecin François-Etienne Blanchet (Paris, 1746) - Julien Chauvin, violon Nicola Gagliano (c.1741) - Jean-Baptiste Cardonne (1730-ap.1792), Composer

2015 Little Tribeca Little Tribeca 2015

18
II. Aria Prima Gratioso. Majeur
Olivier Baumont
00:03:59

Olivier Baumont, clavecin François-Etienne Blanchet (Paris, 1746) - Julien Chauvin, violon Nicola Gagliano (c.1741) - Jean-Baptiste Cardonne (1730-ap.1792), Composer

2015 Little Tribeca Little Tribeca 2015

19
III. Aria Tempo di Minuetto & Sonneries de la pendule de Jean-Joseph de Saint-Germain
Olivier Baumont
00:02:45

Olivier Baumont, clavecin François-Etienne Blanchet (Paris, 1746) - Julien Chauvin, violon Nicola Gagliano (c.1741) - Jean-Baptiste Cardonne (1730-ap.1792), Composer

2015 Little Tribeca Little Tribeca 2015

Descriptif de l'album

L’Adélaïde en question étant l’une des huit filles de Louis XV et de Marie Leszcinska ; née en 1732, elle devint « Madame » à la mort de sa sœur aînée, et s’éteignit en 1800 en Italie – elle aura quand même survécu à la Révolution ! Mais à l’heure de sa grande gloire, elle et ses sœurs furent de grandes consommatrices de musique et nombreux sont les compositeurs qui gravitèrent autour des princesses, et leur dédièrent des œuvres nouvelles. Cet album est concocté par Olivier Baumont, qui joue un clavecin Blanchet de 1746, et Julien Chauvin qui joue un violon Gagliano des années 1741, dit « de Madame Adélaïde ». Les deux instruments appartiennent à la collection versaillaise et c’est d’ailleurs dans le Grand Cabinet de Madame Victoire – une autre des princesses royales – qu’eut lieu l’enregistrement. Et quasiment toutes ces œuvres, qu’elles soient de Balbastre, Rameau, Cardonne, Simon et Davergne, furent en effet écrites ou arrangées pour les diverses filles du roi. De les entendre sur le violon d’Adélaïde, dans les salons de Victoire, avec de-ci, de là, la sonnerie de la pendule de Victoire afin de marquer le temps qui passe (ou encore le délicieux carillon d’une autre pendule, fabriquée quelques années avant la Révolution), tout cela nous renvoie quelque 250 ans en arrière à la cour versaillaise, sonorités y compris… Notez que toutes les œuvres sont ici données en première discographique mondiale. © SM/Qobuz


« [...] Le cadre expressif imposé par le claveciniste (un aimable entre-deux, ni trop souple ni trop varié côté toucher) réussit fort bien aux pièces concertantes en ce qu’il laisse entière liberté à Julien Chauvin de nous faire comprendre le discours. À la fois élégiaque et d’une élégante virtuosité, son archet creuse les beautés mélodiques de Dauvergne, dose le cheminement harmonique subtil d’une musique certes galante mais point timorée. Les variations pour deux violons de Guignon sur Les Sauvages de Rameau (en rerecording) montrent l’étendue de la palette sonore du violoniste. Le phrasé limpide, l’articulation parfaitement maîtrisée forcent l’admiration.» (Diapason, mars 2017 / Philippe Ramin)

Détails de l'enregistrement original : Enregistré en juillet 2015 au Château de Versailles dans les appartements de Mesdames, filles de Louis XV

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Recomposed By Max Richter: Vivaldi, The Four Seasons

Max Richter

Beethoven : 9 Symphonies (1963)

Herbert von Karajan

Beethoven : 9 Symphonies (1963) Herbert von Karajan

Beethoven : Symphonies n°5 & n°7

Carlos Kleiber

Legend – The Best Of Bob Marley & The Wailers

Bob Marley & The Wailers

À découvrir également
Par Olivier Baumont

Apothéoses (F. Couperin, Dandrieu, A-L. Couperin)

Olivier Baumont

Couperin : Complete Works for Harpsichord

Olivier Baumont

Les plaisirs du clavecin

Olivier Baumont

Les plaisirs du clavecin Olivier Baumont

Le petit livre d'Anna Magdalena Bach

Olivier Baumont

Dandrieu: Pièces d'orgue, Noëls - Pièces de clavecin

Olivier Baumont

Playlists

Dans la même thématique...

Beethoven: Complete Piano Concertos

Krystian Zimerman

Schubert: Winterreise

Mark Padmore

Schubert: Winterreise Mark Padmore

Souvenirs d'Italie

Maurice Steger

Souvenirs d'Italie Maurice Steger

Debussy – Rameau

Víkingur Ólafsson

Debussy – Rameau Víkingur Ólafsson

El Nour

Fatma Said

El Nour Fatma Said
Les Grands Angles...
Henry Mancini, stylé

Sophistication, humour, sensibilité… Tels sont les mots qu’on accole souvent à la musique d’Henry Mancini. Depuis sa disparition en 1994, il est toujours considéré comme un compositeur pop majeur et influent. Sans doute parce que, à côté des œuvres satinées et légères qui ont fait sa réputation (“Diamants sur canapé”, “La Panthère rose”…), il a su montrer la complexité de son langage à travers des compositions plus tourmentées.

Alfred Deller, la renaissance d’une voix disparue

Il est difficile d’imaginer la stupeur ressentie par les mélomanes anglais en découvrant Alfred Deller au sortir de la guerre. A cette époque, la voix de contre-ténor avait disparu depuis plus de deux siècles, engloutissant dans le même oubli tout un répertoire. Surgie soudainement du passé, cette voix magique semblait presque surnaturelle. Retour sur la fascinante trajectoire du chanteur britannique décédé en 1979.

Orfeo Orchestra, le chaînon manquant du XVIIIe siècle français

Très actif dans la musique baroque française depuis ses premières parutions au début des années 90, l'Orfeo Orchestra, dirigé par György Vashegyi, a été, ces dernières années, distingué par le Palazzetto Bru Zane et surtout le Centre de musique baroque de Versailles pour sa série d'explorations discographiques ambitieuses du répertoire lyrique français – baroque et classique.

Dans l'actualité...