Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Charles Lloyd|8: Kindred Spirits - Live From The Lobero (Live From The Lobero)

8: Kindred Spirits - Live From The Lobero (Live From The Lobero)

Charles Lloyd

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Pour souffler ses 80 bougies, Charles Lloyd s’est offert un concert, en mars 2018, chez lui en Californie, dans le magnifique Lobero Theatre de Santa Barbara, avec un groupe plutôt inédit comprenant le guitariste Julian Lage, le pianiste Gerald Clayton, le bassiste Reuben Rogers et le batteur Eric Harland. Le résultat est d’autant plus étonnant que cette impressionnante brochette de virtuoses n’a pas l’habitude de jouer ensemble, exception faite de la rythmique Rogers/Harland, celle de Lloyd depuis 2007. Mais l’aura du saxophoniste comme les ondes chamaniques qu’il dégage aident à stimuler les échanges et le partage, même entre gens qui ne se côtoient pas régulièrement. 8: Kindred Spirits devient ainsi un trip 100 % lloydien comme en attestent les 21 minutes de Dream Weaver qui ouvrent le disque. Les années n’ont surtout guère altéré sa verve libertaire, ni son lyrisme gorgé de spiritualité qui s’inscrivent dans la sémantique de John Coltrane et de Pharoah Sanders. Des marqueurs qui déteignent sur l’inspiration du groupe de ce bel album. © Marc Zisman/Qobuz

Plus d'informations

8: Kindred Spirits - Live From The Lobero (Live From The Lobero)

Charles Lloyd

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Dream Weaver (Live)
00:21:05

Bernie Grundman, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Charles Lloyd, Composer, Saxophone, MainArtist, AssociatedPerformer - Dom Camardella, Mixer, Recording Engineer, StudioPersonnel - Gerald Clayton, Piano, AssociatedPerformer - Reuben Rogers, AssociatedPerformer, Bass (Vocal) - Eric Harland, Drums, AssociatedPerformer - Julian Lage, Guitar, AssociatedPerformer - Dorothy Darr, Producer

℗ 2020 Charles Lloyd

2
Requiem (Live)
00:11:32

Bernie Grundman, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Charles Lloyd, Composer, Saxophone, MainArtist, AssociatedPerformer - Dom Camardella, Mixer, Recording Engineer, StudioPersonnel - Gerald Clayton, Piano, AssociatedPerformer - Reuben Rogers, AssociatedPerformer, Bass (Vocal) - Eric Harland, Drums, AssociatedPerformer - Julian Lage, Guitar, AssociatedPerformer - Dorothy Darr, Producer

℗ 2020 Charles Lloyd

3
La Llorona (Live)
00:09:03

Bernie Grundman, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Charles Lloyd, Saxophone, MainArtist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Dom Camardella, Mixer, Recording Engineer, StudioPersonnel - Gerald Clayton, Piano, AssociatedPerformer - Reuben Rogers, AssociatedPerformer, Bass (Vocal) - Eric Harland, Drums, AssociatedPerformer - Julian Lage, Guitar, AssociatedPerformer - Dorothy Darr, Producer

℗ 2020 Charles Lloyd

4
Part 5, Ruminations (Live)
00:18:07

Bernie Grundman, Mastering Engineer, StudioPersonnel - Charles Lloyd, Saxophone, MainArtist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Dom Camardella, Mixer, Recording Engineer, StudioPersonnel - Gerald Clayton, Piano, AssociatedPerformer - Reuben Rogers, AssociatedPerformer, Bass (Vocal) - Eric Harland, Drums, AssociatedPerformer - Julian Lage, Guitar, AssociatedPerformer - Dorothy Darr, Producer

℗ 2020 Charles Lloyd

Descriptif de l'album

Pour souffler ses 80 bougies, Charles Lloyd s’est offert un concert, en mars 2018, chez lui en Californie, dans le magnifique Lobero Theatre de Santa Barbara, avec un groupe plutôt inédit comprenant le guitariste Julian Lage, le pianiste Gerald Clayton, le bassiste Reuben Rogers et le batteur Eric Harland. Le résultat est d’autant plus étonnant que cette impressionnante brochette de virtuoses n’a pas l’habitude de jouer ensemble, exception faite de la rythmique Rogers/Harland, celle de Lloyd depuis 2007. Mais l’aura du saxophoniste comme les ondes chamaniques qu’il dégage aident à stimuler les échanges et le partage, même entre gens qui ne se côtoient pas régulièrement. 8: Kindred Spirits devient ainsi un trip 100 % lloydien comme en attestent les 21 minutes de Dream Weaver qui ouvrent le disque. Les années n’ont surtout guère altéré sa verve libertaire, ni son lyrisme gorgé de spiritualité qui s’inscrivent dans la sémantique de John Coltrane et de Pharoah Sanders. Des marqueurs qui déteignent sur l’inspiration du groupe de ce bel album. © Marc Zisman/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Abba Gold Anniversary Edition

ABBA

Super Trouper

ABBA

Arrival

ABBA

Arrival ABBA

The Essential Collection

ABBA

À découvrir également
Par Charles Lloyd

A L'Est Du Soliel

Charles Lloyd

A L'Est Du Soliel Charles Lloyd

The Water Is Wide

Charles Lloyd

The Water Is Wide Charles Lloyd

Lift Every Voice

Charles Lloyd

Lift Every Voice Charles Lloyd

Hagar's Song

Charles Lloyd

Hagar's Song Charles Lloyd

8: Kindred Spirits

Charles Lloyd

8: Kindred Spirits Charles Lloyd

Playlists

Dans la même thématique...

Street Of Dreams

Bill Charlap Trio

Street Of Dreams Bill Charlap Trio

BD Music Presents Miles Davis

Miles Davis

Sunset In The Blue

Melody Gardot

Sunset In The Blue Melody Gardot

Ascenseur pour l'échafaud

Miles Davis

Sunset In The Blue

Melody Gardot

Sunset In The Blue Melody Gardot
Les Grands Angles...
ECM en 10 albums

Le plus beau son après le silence. C’est la formule qui colle à la peau d’ECM depuis cinquante ans et la sortie du séminal « Free at Last » du Mal Waldron Trio, en novembre 1969. Manfred Eicher, le charismatique fondateur du label munichois, ne vit pas « hors du temps » mais plus précisément dans « un temps parallèle » à celui de la société, faisant d’ECM une planète de toute beauté où le jazz résonne autrement. Et c’est souvent pour ECM que Keith Jarrett, Charles Lloyd, Jan Garbarek, Chick Corea et tant d’autres ont enregistré leurs disques les plus intenses. Plus encore que pour Blue Note ou Impulse!, se limiter à 10 albums pour raconter toute l’histoire de ce label hors-norme est mission impossible. Aussi, les 10 sélectionnés raconteront « une » histoire d’ECM.

Objectif Lune : The Dark Side of the Moon

Album phare dans la discographie de Pink Floyd, “The Dark Side of the Moon” est le fruit d’une élaboration relativement lente qui remonte pratiquement à 1968. “A Saucerful of Secrets” (le morceau phare de l’album éponyme) en est, pour Nick Mason, le point de départ. Derrière, “Ummagumma” laissait s’exprimer des personnalités qu’il allait falloir amalgamer pour décrocher la timbale. Pink Floyd poursuivit sa quête du disque idéal avec “Meddle”, sur lequel le groupe accentuait sa maîtrise du travail du studio, et “Atom Heart Mother”, avant d’atteindre le nirvana avec “The Dark Side of the Moon”, dont la perfection ne s’est jamais érodée.

Le quartet américain de Keith Jarrett

Au début de sa dense carrière, Keith Jarrett passa sept années à expérimenter comme jamais à la tête de son quartet américain. Avec Charlie Haden, Paul Motian et Dewey Redman, le pianiste dirigera, entre 1971 et 1976, une sorte de laboratoire fou dans lequel se caramboleront hard bop, free-jazz, world et avant-garde. Une parenthèse spontanée à redécouvrir.

Dans l'actualité...