Guy Klucevsek, accordéon - Phillip Johnson, saxophone Tales from the Cryptic

Tales from the Cryptic

Guy Klucevsek, accordéon - Phillip Johnson, saxophone

Erschienen am 11. August 2003 bei Winter & Winter

Künstler: Guy Klucevsek

Genre: Jazz

Wählen Sie Ihren Download
In den Warenkorb
Diese Albumseite verbessern

Soundqualität

MP3 (CBR 320 kbps)

FLAC (16 Bit - 44,1 kHz)

1.45

Webplayer
Details der Tracks anzeigen

Album : 1 Disc - 15 Tracks Gesamte Laufzeit : 01:04:04

  1. 1 Spin Cycle

    Guy Klucevsek, accordion - Phillip Johnston, saxophone Copyright : 2003 Winter & Winter

  2. 2 Tulips are better than one

    Guy Klucevsek, accordion - Phillip Johnston, saxophone Copyright : 2003 Winter & Winter

  3. 3 Am-Scray

    Guy Klucevsek, accordion - Phillip Johnston, saxophone Copyright : 2003 Winter & Winter

  4. 4 The Gift

    Guy Klucevsek, accordion - Phillip Johnston, saxophone Copyright : 2003 Winter & Winter

  5. 5 Trial by Error

    Guy Klucevsek, accordion - Phillip Johnston, saxophone Copyright : 2003 Winter & Winter

  6. 6 Petite Ouverture a Danser

    Guy Klucevsek, accordion - Phillip Johnston, saxophone Copyright : 2003 Winter & Winter

  7. 7 A Pear for Satie

    Guy Klucevsek, accordion - Phillip Johnston, saxophone Copyright : 2003 Winter & Winter

  8. 8 Slippin' on a Star

    Guy Klucevsek, accordion - Phillip Johnston, saxophone Copyright : 2003 Winter & Winter

  9. 9 No More Mr. Nice Guy

    Guy Klucevsek, accordion - Phillip Johnston, saxophone Copyright : 2003 Winter & Winter

  10. 10 Der Leiermann

    Guy Klucevsek, accordion - Phillip Johnston, saxophone Copyright : 2003 Winter & Winter

  11. 11 Diggin' Bones

    Guy Klucevsek, accordion - Phillip Johnston, saxophone Copyright : 2003 Winter & Winter

  12. 12 A Goyish Kind of Blue

    Guy Klucevsek, accordion - Phillip Johnston, saxophone Copyright : 2003 Winter & Winter

  13. 13 The Road to Woy Woy

    Guy Klucevsek, accordion - Phillip Johnston, saxophone Copyright : 2003 Winter & Winter

  14. 14 The Needless Kiss

    Guy Klucevsek, accordion - Phillip Johnston, saxophone Copyright : 2003 Winter & Winter

  15. 15 Blue Window

    Guy Klucevsek, accordion - Phillip Johnston, saxophone Copyright : 2003 Winter & Winter

Über das Album

KLUCEVSEK Guy
Spin Cycle
Tulips Are Better Than One
JOHNSTON Phillip
Am-Scray
KLUCEVSEK Guy
The Gift
JOHNSTON Phillip
Trial By Error
KLUCEVSEK Guy
A Pear for Satie
JOHNSTON Phillip
Slippin' on a Star
KLUCEVSEK Guy
No More Mr. Nice Guy
Franz Schubert
Der Leiermann
JOHNSTON Phillip
Diggin' Bones
KLUCEVSEK Guy
A Goyish Kind of Blue
JOHNSTON Phillip
The Road to Woy Woy
The Needless Kiss
KLUCEVSEK Guy
Blue Window Guy Klucevsek, accordion
Phillip Johnston, saxophone
Guy Klucevsek/Phillip Johnston - Tales from the Cryptic

    Un duo accordéon et saxophone soprano peut être une chose plutôt aride. Mais certainement pas lorsque deux musiciens et compositeurs d’une si grande valeur que Guy Klucevsek et Phillip Johnston s’assemblent pour narrer du mystérieux. A ce point de vue, le casier musical des deux artistes est plutôt chargé.
De par son approche facétieuse de la musique, Guy Klucevsek (millésime 1947) peut certainement être appelé le « soldat Schweijk de l’accordéon? ». Son interprétation respire avec un tendre sarcasme toute l’histoire petite-bourgeoise de cet instrument. Il est fait recours aux clichés, qui sont ensuite renversés et détruits sans la moindre pitié jusqu’à ce qu’ils ne fassent plus qu’office de stéréotype. Et au verso apparaissent les nouveaux agencements les plus complexes que l’on puisse imaginer. Des mètres tordus joués avec une telle légèreté qu’ils nous laissent désespérément chercher les erreurs de tissage. Les légumes volants de l’apocalypse, tel était le titre de son CD précédent.

    Depuis le milieu des années 80, Guy Klucevsek a travaillé avec des musiciens tels que Bill Frisell, John Zorn, Laurie Anderson, ainsi qu’avec Burt Bacharach et Anthony Braxton. En 1987, il a commandé à des compositeurs tels que Fred Frith, Elliott Sharp, Christian Marclay et également Phillip Johnston 32 “Polkas From The Fringe? post-modernes. En 1996, Klucevsek a fondé l’Accordion Tribe avec les accordéonistes européens Bratko Bibic, Otto Lechner, Lars Hollmer et Maria Kalaniemi. D’autres apogées sont ses enregistrements avec Dave Douglas (Charms Of The Night Sky, Winter & Winter) et avec l’accordéoniste Alan Bern (Accordance, Winter&Winter).

    Au cours des 10 dernières années, son travail pour des compagnies de danse et de théâtre a occupé une grande partie de son temps. Sa première œuvre (« Hey? 1993 pour David Dorfman) lui rapporta déjà en 1995 le BESSIE award, prix new-yorkais de danse et performance très recherché ; en 2002, il remporta un nouveau prix avec la pièce pour théâtre de marionnettes « The Heart of the Andes? ». Toutes les six compositions de Guy Klucevsek sur « Tales From The Cryptic? » proviennent de productions de théâtre, dont cinq de « Cirque Lili? », le programme solo de Jérôme Thomas, jongleur français de génie, qui peut raconter des histoires entières avec des objets volants. Après quelques excursions dans le monde de la pantomime, le Cirque Lili le ramena sur la scène du cirque. Avec un amour infini, il a fait renaître le cirque ambulant d’antan, pour pouvoir sourire quelque peu de cette culture. Des retrouvailles poétiques et virtuoses, mais non un retour vers le passé. La musique de Guy Klucevsek, jouée par Jean-François Baëz à l’accordéon et Jean-Charles Richard au saxophone sous une tente de cirque en bois spécialement conçue pour l’occasion, s’adapte génialement à l’oeuvre. Les versions du compositeur lui-même sont à présent disponibles, jouées en duo avec Phillip Johnston au saxophone. Ils se connaissent depuis qu’ils ont tous deux accompagné la chanteuse Nora York dans les années 80.

    Guy Klucevsek raconte: « Phillip et moi, nous avons joué ensemble il y a des années ; entre-temps, nous n’avons eu le temps que pour quelques rencontres trop courtes mais sympathiques. Depuis longtemps, je suis un adepte de la formation en duo. J’aime cette façon de donner et de recevoir directement. J’aime tout particulièrement travailler avec d’autres compositeurs, parce que tous deux apportent alors leur part de créativité et vont au-delà de l’improvisation. La première fois que j’ai fait ça, c’était avec Alan Berg. J’ai tellement apprécié ce travail que j’ai décidé de m’y essayer avec d’autres musiciens. Je trouvais qu’il était temps de renouveler l’amitié musicale avec Phillip Johnston et son consentement m’a fait très plaisir.? »

    Phillip Johnston (millésime 1955) fonda en 1981 l’un des groupes inconnus les plus connus - ainsi disait-on - à Downtown New York, le « Microscopic Septet », pour lequel il écrivit la moitié du répertoire (l’autre moitié fut composée par John Forrester). L’ancienne Knitting Factory fut élue domicile du groupe.

    Le groupe Big Trouble et le quatuor « Unknown & Transparent » (tous deux connus pour les déconstructions de la musique de Raymond Scott, Billy Strayhorn et Herbie Nichols, par exemple), la musique de nombreux films (entre autres le film « Geld » (« Argent ») de Doris Dörrie) ainsi que, au cours des dernières deux années, le projet Captain Beefheart Fast ‘N Bulbous avec le guitariste Gary Lucas marquèrent d’autres étapes pour Johnston.

    “J’apprécie?, dit Guy Klucevsek, ?que la musique de Phillip? soit à ce point différente de la mienne – alors que mes influences du classique moderne, des traditions et des musiques postmodernes émanent du monde entier (Bartok, Satie, Stravinsky, Chostakovitch, Ligeti, Cage, Feldman; Reich, Riley, Glass), la musique de Phillip? (si je fais confiance à mon ouie), couvre tout le domaine de l’histoire vivante du jazz et de la musique populaire.

    Ce qui nous unit, c’est, je crois l’amour du contrepoint, de l’adaptation des genres, de certains éléments formels, le plaisir de jouer et un sens de l’humour qui se révèle tant dans la musique que dans les titres des morceaux.? Rien que le titre du CD, Tales From The Cryptic reflète leur type d’humour, certains jeux de mots (“Tulips are better than one?) (*) correspondent exactement à leur sens de l’humour musical.

    Les seules compositions étrangères du CD sont d’Erik Satie (son précoce morceau pour piano “Petite Ouverture à Danser? datant de 1897, qui n’a été publié à titre posthume qu’en 1968), à qui Klucevsek offre ensuite une poire en guise d’allusion aux Trois Morceaux en forme de Poire (1903) de Satie?, à Franz Schubert (le vielleux du Voyage d’Hiver) et à Johann Strauß (Le Beau Danube bleu, que Guy Klucevsek a rebaptisé en « par la Fenêtre bleue » avec l’aide de son ami japonais Teiji Ito, mort en 1982.) Rien que ce choix des compositeurs démontre à lui seul le goût qu’ils avaient tous deux pour la popularité et la simplicité.

U    ne musique avec un fond d’espièglerie. De l’avant-garde bien ancrée. Attention : malgré toute sa complexité, la consommation réitérée mène inévitablement aux rengaines. Les Tales From The Cryptic ont été enregistrés la veille de leur concert au Festival des Musiques de Nuit à Bordeaux en septembre 2002.

Jetzt entdecken

Zum selben Thema

Das Label

Winter & Winter

Winter & Winter, gegründet von Mariko Takahashi und Stefan Winter, verwirklicht ein richtungsgebendes, grenzüberschreitendes Konzept, um Strömungen der Klassik, der zeitgenössischen Musik und Improvisation sowie Musik aus aller Welt aufzunehmen und zu verbinden. Die Intendanten Takahashi und Winter wählen Themen und Repertoire aus, um diese von hoch geschätzten Künstlern in einer neuen Klanginszenierung zu verwirklichen. Zur Besonderheit zählt der HörFilm ("Kino für geschlossene Augen"), ein Genre, was Winter & Winter quasi erfunden hat. Mit dem Mikrofon werden Musik, Geräusche, Natur und Umwelt eingefangen und durch Montage zu einem neuen Werk vereint. Im Jahr 2015 fe...

Seite anzeigen Winter & Winter Artikel lesen

Das Genre

Jazz im Magazin

Mehr Artikel

Aktuelles

Mehr Artikel