Theo Bleckmann Hello Earth! - The Music of Kate Bush

Hello Earth! - The Music of Kate Bush

Theo Bleckmann

Hi-Res 24 Bit – 96.00 kHz

Inkl.: 1 Digitales Booklet

Erschienen am 16. September 2011 bei Winter & Winter

Künstler: Theo Bleckmann

Genre: Jazz > Jazzgesang

Auszeichnungen: CHOC de JAZZmagazine-jazzman (Januar 2012) - Découverte JAZZ NEWS (Februar 2012) - Hi-Res Audio (März 2012)

Dieses Album ist nur zum Kauf über Download verfügbar:  Der Rechtsinhaber lehnt das Streamen dieser Inhalte ab. Sie können dieses Album herunterladen oder Ausschnitte von 30 Sekunden im MP3 320-Format abspielen.

Wählen Sie Ihren Download
In den Warenkorb
Diese Albumseite verbessern

Soundqualität

MP3 (CBR 320 kbps)

FLAC (16 Bit - 44,1 kHz)

1.45

Webplayer
Details der Tracks anzeigen

Album : 1 Disc - 14 Tracks Gesamte Laufzeit : 01:00:40

  1. 1 Running Up That Hill

    Theo Bleckmann, vocals & live electronic voice processing & toy piano & glockenspiel & caxixi - Henry Hey, piano & minimoog synthesizer & fender rhodes piano & prepared harpsichord & voice - Skúli Sverrisson, electric bass & voice - Caleb Burhans, electric five string violin & electric guitar & voice - John Hollenbeck, drums & percussion & crotales & voice - Kate Bush, composer Copyright : 2011 Winter & Winter GmbH

  2. 2 Suspended in Gaffa

    Theo Bleckmann, vocals & live electronic voice processing & toy piano & glockenspiel & caxixi - Henry Hey, piano & minimoog synthesizer & fender rhodes piano & prepared harpsichord & voice - Skúli Sverrisson, electric bass & voice - Caleb Burhans, electric five string violin & electric guitar & voice - John Hollenbeck, drums & percussion & crotales & voice - Kate Bush, composer Copyright : 2011 Winter & Winter GmbH

  3. 3 And Dream of Sheep

    Theo Bleckmann, vocals & live electronic voice processing & toy piano & glockenspiel & caxixi - Henry Hey, piano & minimoog synthesizer & fender rhodes piano & prepared harpsichord & voice - Skúli Sverrisson, electric bass & voice - Caleb Burhans, electric five string violin & electric guitar & voice - John Hollenbeck, drums & percussion & crotales & voice - Kate Bush, composer Copyright : 2011 Winter & Winter GmbH

  4. 4 Under Ice

    Theo Bleckmann, vocals & live electronic voice processing & toy piano & glockenspiel & caxixi - Henry Hey, piano & minimoog synthesizer & fender rhodes piano & prepared harpsichord & voice - Skúli Sverrisson, electric bass & voice - Caleb Burhans, electric five string violin & electric guitar & voice - John Hollenbeck, drums & percussion & crotales & voice - Kate Bush, composer Copyright : 2011 Winter & Winter GmbH

  5. 5 Violin

    Theo Bleckmann, vocals & live electronic voice processing & toy piano & glockenspiel & caxixi - Henry Hey, piano & minimoog synthesizer & fender rhodes piano & prepared harpsichord & voice - Skúli Sverrisson, electric bass & voice - Caleb Burhans, electric five string violin & electric guitar & voice - John Hollenbeck, drums & percussion & crotales & voice - Kate Bush, composer Copyright : 2011 Winter & Winter GmbH

  6. 6 Hello Earth

    Theo Bleckmann, vocals & live electronic voice processing & toy piano & glockenspiel & caxixi - Henry Hey, piano & minimoog synthesizer & fender rhodes piano & prepared harpsichord & voice - Skúli Sverrisson, electric bass & voice - Caleb Burhans, electric five string violin & electric guitar & voice - John Hollenbeck, drums & percussion & crotales & voice - Kate Bush, composer Copyright : 2011 Winter & Winter GmbH

  7. 7 Cloudbusting

    Theo Bleckmann, vocals & live electronic voice processing & toy piano & glockenspiel & caxixi - Henry Hey, piano & minimoog synthesizer & fender rhodes piano & prepared harpsichord & voice - Skúli Sverrisson, electric bass & voice - Caleb Burhans, electric five string violin & electric guitar & voice - John Hollenbeck, drums & percussion & crotales & voice - Kate Bush, composer Copyright : 2011 Winter & Winter GmbH

  8. 8 All the Love

    Theo Bleckmann, vocals & live electronic voice processing & toy piano & glockenspiel & caxixi - Henry Hey, piano & minimoog synthesizer & fender rhodes piano & prepared harpsichord & voice - Skúli Sverrisson, electric bass & voice - Caleb Burhans, electric five string violin & electric guitar & voice - John Hollenbeck, drums & percussion & crotales & voice - Kate Bush, composer Copyright : 2011 Winter & Winter GmbH

  9. 9 Saxophone Song

    Theo Bleckmann, vocals & live electronic voice processing & toy piano & glockenspiel & caxixi - Henry Hey, piano & minimoog synthesizer & fender rhodes piano & prepared harpsichord & voice - Skúli Sverrisson, electric bass & voice - Caleb Burhans, electric five string violin & electric guitar & voice - John Hollenbeck, drums & percussion & crotales & voice - Kate Bush, composer Copyright : 2011 Winter & Winter GmbH

  10. 10 Army Dreamers

    Theo Bleckmann, vocals & live electronic voice processing & toy piano & glockenspiel & caxixi - Henry Hey, piano & minimoog synthesizer & fender rhodes piano & prepared harpsichord & voice - Skúli Sverrisson, electric bass & voice - Caleb Burhans, electric five string violin & electric guitar & voice - John Hollenbeck, drums & percussion & crotales & voice - Kate Bush, composer Copyright : 2011 Winter & Winter GmbH

  11. 11 The Man With the Child in His Eyes

    Theo Bleckmann, vocals & live electronic voice processing & toy piano & glockenspiel & caxixi - Henry Hey, piano & minimoog synthesizer & fender rhodes piano & prepared harpsichord & voice - Skúli Sverrisson, electric bass & voice - Caleb Burhans, electric five string violin & electric guitar & voice - John Hollenbeck, drums & percussion & crotales & voice - Kate Bush, composer Copyright : 2011 Winter & Winter GmbH

  12. 12 Watching You Without Me

    Theo Bleckmann, vocals & live electronic voice processing & toy piano & glockenspiel & caxixi - Henry Hey, piano & minimoog synthesizer & fender rhodes piano & prepared harpsichord & voice - Skúli Sverrisson, electric bass & voice - Caleb Burhans, electric five string violin & electric guitar & voice - John Hollenbeck, drums & percussion & crotales & voice - Kate Bush, composer Copyright : 2011 Winter & Winter GmbH

  13. 13 Love and Anger

    Theo Bleckmann, vocals & live electronic voice processing & toy piano & glockenspiel & caxixi - Henry Hey, piano & minimoog synthesizer & fender rhodes piano & prepared harpsichord & voice - Skúli Sverrisson, electric bass & voice - Caleb Burhans, electric five string violin & electric guitar & voice - John Hollenbeck, drums & percussion & crotales & voice - Kate Bush, composer Copyright : 2011 Winter & Winter GmbH

  14. 14 This Woman’S Work

    Theo Bleckmann, vocals & live electronic voice processing & toy piano & glockenspiel & caxixi - Henry Hey, piano & minimoog synthesizer & fender rhodes piano & prepared harpsichord & voice - Skúli Sverrisson, electric bass & voice - Caleb Burhans, electric five string violin & electric guitar & voice - John Hollenbeck, drums & percussion & crotales & voice - Kate Bush, composer Copyright : 2011 Winter & Winter GmbH

Über das Album

Theo Bleckmann

Running Up That Hill
Suspended In Gaffa
And Dream Of Sheep
Under Ice
Violin
Hello Earth
Cloudbusting
All The Love
Saxophone Song
Army Dreamers
The Man With The Child In His Eyes
Watching You Without Me
Love And Anger
This Woman’s Work

Theo Bleckmann, voix
Henry Hey, claviers
Skúli Sverrisson, basse & voix
Caleb Burhans, violon, guitare électrique & voix
John Hollenbeck, batterie, percussion, crotales & voix
Kate Bush, compositions

Après s’être attaqué au compositeur rebelle Charles Ives et avoir été mis en nomination pour un prix Grammy, le chanteur Theo Bleckmann se confronte au répertoire de la recluse de la pop britannique Kate Bush, la menant vers de nouvelles sphères sonores et de nouvelles interprétations. L’œuvre de Bush est de nature mystérieuse et souvent énigmatique : formes de chansons inhabituelles, paroles oraculaires, changements de mesures et d’harmonies imprévisibles. Toutes ces caractéristiques constituent des anomalies au sein de la musique pop, et un matériel idéal pour l’esprit interprétatif unique de Bleckmann, attiré par l’inhabituel. Même si Bush demeure un nom connu, sa musique ne véhicule rien des histoires habituelles « garçon-rencontre-fille, garçon perd fille… ». Ses références aux mythologies britannique et irlandaise, à la psychologie, à la littérature et au cinéma, ses productions méticuleuses à plusieurs couches et sa voix inhabituellement aiguë font de son œuvre idiosyncrasique un véritable défi d’interprétation.

Bleckmann a entendu Bush pour la première fois en tant qu’adolescent et a tout de suite été intrigué… « Sa musique possède quelque chose que j’adore dans l’art : on est instantanément attiré dans l’univers de quelqu’un sans vraiment savoir pourquoi, mais en comprenant tout d’une certaine façon, avec le cœur ». De nombreux héros d’adolescence sont passés, mais Kate Bush est demeurée une constante dans la vie de Bleckmann. « Ses chansons et ses disques ne sont jamais devenus obsolètes – je me rends compte aujourd’hui que sa manière d’organiser en couches le son, la parole et la musique a exercé une influence majeure sur mon esthétique des loops électroniques en direct. Pour « Hello Earth », Bleckmann a choisi des chansons qui appelaient à une nouvelle interprétation. L’accompagnent dans cette aventure ses collaborateurs de longue date le percussionniste John Hollenbeck, le bassiste Skúli Sverrisson, le claviériste Henry Hey et le violoniste/guitariste/chanteur Caleb Burhans, que l’on peut également entendre sur le CD « Berlin » de Bleckmann. « Lorsque j’ai eu cette idée, j’ai tout de suite su qu’ils étaient les musiciens parfaits pour ce type de projet. »
Hollenbeck, lui-même compositeur et arrangeur brillant, a apporté son talent et ses idées, y compris l’utilisation de crotales, qui ont largement marqué le son de cet album. Sverrisson et Bleckmann se connaissent également depuis longtemps, ayant travaillé ensemble au sein de différentes constellations (y compris l’orchestre de Laurie Anderson). Le profond sens du son et de la stratification de Sverrisson ainsi que ses instincts de composition se sont avérés essentiels à la musique. Le magicien du clavier (et nouveau directeur musical de George Michael) Henry Hey, avec lequel Bleckmann travaille pour la première fois, a contribué un large éventail de sons et de possibilités, transformant et donnant vie aux idées initiales de Bleckmann. Caleb Burhans est sans doute l’un des jeunes musiciens/compositeurs les plus recherchés sur la scène new-yorkaise d’aujourd’hui : « Je voulais quelqu’un qui puisse jouer plusieurs instruments différents, faire des loops, improviser et chanter, ce qui éliminait du coup pas mal tout le monde sauf Caleb. »

« Hello Earth ! » est un voyage dans l’univers de Kate Bush à travers la voix et la vision interprétative de Bleckmann :
« Running Up That Hill », qui ouvre l’album, reçoit un traitement mystérieusement ambiant. Les paroles invitent à changer de genre afin de pleinement faire l’expérience de l’autre, ce qui constitue le point de départ de l’aventure de Bleckmann. La valse résonnante de « Suspended in Gaffa » a été transformée formation multi-mesure flottante et virtuose, Bleckmann (avec les autres musiciens) proclamant avec une intensité bouleversante « I want it all ». « And Dream Of Sheep », une chanson sur le fait d’être perdu en mer et naufragé, devient un rêve ambiant par le biais de l’utilisation par Bleckmann des loops vocaux et du jeu sphérique de Sverrisson à la basse, suivi d’« Under Ice », qui décrit l’expérience d’être piégé sous la glace (un choix qui s’imposait pour Bleckmann qui fut patineur artistique de compétition dans sa jeunesse). « Violin » est transformée en un thrash death metal distorsionné, faisant écho à la férocité destructive des paroles.
La pièce qui donne son nom à l’album, « Hello Earth », garde la plupart de ses éléments d’origine, y compris l’inclusion de la chanson folklorique géorgienne « Zinzkaro », dans laquelle le violon prend en charge la mélodie principale alors que Bleckmann fournit l’harmonie. « All The Love » subit une transformation plus radicale ; se débarrassant une fois de plus d’une grande partie de l’original, Bleckmann étire la mélodie et les harmonies d’origine et insère une vocalise au centre. Le dernier vers s’accompagne d’un loop statique de voix et de violon faisant ressortir toute la fragilité et le sentiment de regret de la chanson.
Située dans un « bar de Berlin », « Saxophone Song » reçoit sans doute le traitement le plus jazzé, alors que « Army Dreamers » a été largement dépouillée et transformée en chanson à boire responsoriale et en complainte pour une génération de soldats perdue. L’album se termine avec la chanson la plus connue (et la plus reprise) de Bush, « This Woman’s Work ». Ici, Bleckmann s’accompagne avec des voix bouclées.

« Bleckmann traite la musique de Bush comme s’il s’agissait de la musique de Charles Ives, Thelonious Monk, George Gershwin, Guillaume de Machaut, Joni Mitchell ou de tout autre compositeur auquel il se consacre : avec amour, respect et une curiosité insatiable pour les nouvelles possibilités. »
– Nate Chinen, The New York Times

Theo Bleckmann, né en 1966 à Dortmund, en Allemagne, et établi à New York depuis 1987, est l’un des chanteurs et compositeurs les plus polyvalents à la frontière entre le jazz, la nouvelle musique, la musique électronique et la performance. Il a commencé à étudier le piano à l’âge de 8 ans et faisait parler de lui dès 1987 lorsqu’il remporta ses premiers prix aux concours « Jugend Jazzt » et « Bundeswettbewerb für Gesang », à Berlin. Par la suite, il étudia à Graz, en Autriche, auprès de Sheila Jordan, qui a qualifié le chanteur de « talent véritablement rare », puis à la Manhattan School of Music et au City College.
Depuis qu’il s’est installé à New York, Theo Bleckmann y participe à des productions pour la radio, le cinéma et le théâtre, en plus de diriger des ateliers de chant. Les projets de l’artiste germano-américain l’ont amené à parcourir l’Amérique du Nord, l’Asie, l’Australie, l’Europe, l’Amérique du Sud et le Japon.

Bleckmann a travaillé avec des artistes tels que Laurie Anderson, Anthony Braxton, Steve Coleman, Dave Douglas, Philip Glass, Phil Kline, Ben Monder, Ikue Mori, Kirk Nurock, Bob Ostertag, Michael Tilson Thomas, John Zorn and the Bang On A Can All-stars ainsi que Michael Gordon de Bang on a Can, Julia Wolfe et le lauréat du prix Pulitzer David Lang. Il entretient une collaboration étroite avec le compositeur et percussionniste John Hollenbeck. Il fut pendant de nombreuses années l’un des principaux protagonistes au sein de l’ensemble vocal de l’artiste de performance Meredith Monk. Bleckmann s’est produit en tant que soliste auprès de l’Albany Symphony, du San Francisco Symphony Chorus, de la chorale de la radio estonienne, de la Merce Cunningham Dance Company et de la compagnie Mark Morris Dance. Il s’intéresse tout autant à la composition qu’à l’interprétation. Ainsi, il a conçu, composé et réalisé en tant qu’improvisateur sonore de nombreuses musiques pour le cinéma et le théâtre, ainsi que des segments vocaux atmosphériques, notamment pour « Men in Black2 et « Star Trek: Envoy ». Le duo est une forme qu’il apprécie particulièrement, notamment ceux qu’il forme avec le percussionniste John Hollenbeck, le guitariste Ben Monder, les pianistes Gary Versace, Fumio Yasuda et Kirk Nurock ainsi que la chanteuse Sissel Vera Pettersen. Ses accomplissements artistiques lui ont valu de nombreux pris, dont le Presser Award pour son talent exceptionnel et le ASCAP-Gershwin Award pour sa composition « Chorale #1 for Eight Voices », une mise en nomination pour un prix Grammy et un prix Echo Jazz.

Jetzt entdecken

Zum selben Thema

Hintergrundinfo zum Album

Mehr Artikel

Das Label

Winter & Winter

Winter & Winter, gegründet von Mariko Takahashi und Stefan Winter, verwirklicht ein richtungsgebendes, grenzüberschreitendes Konzept, um Strömungen der Klassik, der zeitgenössischen Musik und Improvisation sowie Musik aus aller Welt aufzunehmen und zu verbinden. Die Intendanten Takahashi und Winter wählen Themen und Repertoire aus, um diese von hoch geschätzten Künstlern in einer neuen Klanginszenierung zu verwirklichen. Zur Besonderheit zählt der HörFilm ("Kino für geschlossene Augen"), ein Genre, was Winter & Winter quasi erfunden hat. Mit dem Mikrofon werden Musik, Geräusche, Natur und Umwelt eingefangen und durch Montage zu einem neuen Werk vereint. Im Jahr 2015 fe...

Seite anzeigen Winter & Winter Artikel lesen

Das Genre

Jazzgesang im Magazin

Mehr Artikel

Das Subgenre

Jazz im Magazin

Mehr Artikel

Aktuelles

Mehr Artikel