Les albums

10,99 CHF

Jazz contemporain - Paru le 21 octobre 2016 | Onjazz Records

Livret
A 30 ans, l’ONJ se porte à merveille, merci pour lui ! Sous la baguette d’Olivier Benoit, la phalange atypique poursuit ici son ambitieux périple musical à travers l'Europe avec son projet Europa. Décliné en quatre programmes, il propose une série de portraits de capitales culturelles européennes. Après Paris et Berlin, les deux premiers albums qui ont dévoilé l'écriture singulière et flamboyante de Benoit aux confins du jazz, de la musique répétitive, minimaliste et du rock, place à Rome ! De par ses différents mouvements et expérimentations au cours du XXe siècle (musique électroacoustique, électronique) portés par ses pionniers et figures de proue – Luciano Berio, Luigi Nono, Fausto Romitelli – l’Italie et sa capitale constituent un formidable terrain de jeu pour explorer les territoires de la musique contemporaine. Un projet atypique et une expérience inédite pour l’ONJ, qu’Olivier Benoit a souhaité confier au Français Benjamin de la Fuente et à l’Italien Andrea Agostini, deux compositeurs d’aujourd’hui, amoureux de la capitale italienne, qui reflètent un courant de la musique contemporaine à l’approche non conventionnelle : utilisation de matériaux musicaux diversifiés, regard appuyé sur la performance… Un défi important autant pour les musiciens que pour les compositeurs, qui engendre une certaine innovation et originalité dans le traitement du son, des timbres, des rythmes et du rapport au groupe. À travers deux pièces originales spécialement écrites pour l’orchestre, Benjamin de la Fuente et Andrea Agostini donnent à entendre leur vision très personnelle de Rome, emprunte de souvenirs, d’émotions réveillées, d’un rapport intime à la ville. Deux œuvres contrastées, oscillant entre envolées survoltées, masses orchestrales implacables, et plages mélancoliques, minimalistes où improvisations et déflagrations rock ont le droit de cité. Bref, un programme qui brouille assurément les pistes du genre musical…
14,99 CHF
9,99 CHF

Jazz contemporain - Paru le 27 mai 2016 | Onjazz Records

Hi-Res
16,49 CHF
10,99 CHF

Jazz contemporain - Paru le 29 avril 2016 | Onjazz Records

Hi-Res Livret Distinctions Indispensable JAZZ NEWS
A l'instar du cinéma de genre post-apocalyptique, le quartet Post K propose une lecture décalée du jazz de la Nouvelle-Orléans après le passage de l'ouragan Katrina. Appartenant à la nouvelle génération de musiciens de jazz, aussi brillants qu'éclectiques, le clarinettiste (de l'Orchestre National de Jazz Olivier Benoit) Jean Dousteyssier, son frère Benjamin, Matthieu Naulleau et Elie Duris interprètent le répertoire des années 20-30, notamment celui des pianistes de stride comme Fats Waller, Willie “The Lion” Smith ou Eubie Blake, dont ils tirent des particularités de jeu, qu'ils appliquent avec un regard contemporain dans l'écriture comme dans l'improvisation. Egalement largement influencé par le free jazz des années 60-70 et par la musique improvisée européenne des vingt dernières années, Post K invite à une musique populaire, à la fois riche et savamment déstructuré, dans des formats courts, à l'image des premiers enregistrements de jazz.
16,49 CHF
10,99 CHF

Free jazz & Avant-garde - Paru le 25 septembre 2015 | Onjazz Records

Hi-Res Livret Distinctions Indispensable JAZZ NEWS
A travers un quartet inédit né d’une résidence à l’Atelier du Plateau et ayant pour thème Les réalisateurs qui ont filmés Paris, Théo Ceccaldi a choisi d’explorer le cinéma muet, surréaliste et dadaïste des années 20. Plus particulièrement inspiré par le film Entracte de René Clair, le violoniste compose en miroir avec l’univers du cinéaste, une partition singulière, lyrique et nuancée. Avec lui, Alexandra Grimal, Ivan Gélugne et Florian Satche des improvisateurs réunis par une passion commune pour les projets pluridisciplinaires – interprètent cette bande son réinventée où se rencontrent un grand cinéma d’époque et l’écriture d’un artiste d’aujourd’hui. Pris dans les éclats d’une œuvre mutine et caustique, le quartet livre alors une matière musicale brute, imaginative et contrastée, basée sur la recherche de formes innovantes et la richesse des timbres acoustiques. A travers le spectre des images de René Clair, ce projet est avant tout la rencontre entre quatre musiciens d’avant-garde et l’univers minimaliste, poétique et résolument inventif de deux créateurs visuels, Jean-Pascal Retel et Vincent Bodin, au service d’une forme hybride, en mouvement, sensorielle et émotionnelle. Etonnant.
16,49 CHF
10,99 CHF

Jazz contemporain - Paru le 27 avril 2015 | Onjazz Records

Hi-Res Livret Distinctions Sélection JAZZ NEWS
Après Paris, le guitariste, compositeur et directeur artistique Olivier Benoit poursuit son ambitieux projet d’investigation amoureuse des grandes capitales culturelles européennes, Europa, en posant ses valises à Berlin ! Cette fois, c’est avec la curiosité de l’“étranger” qu’il a arpenté cette ville à la population jeune, créative et cosmopolite. Plus que jamais attentif à l’architecture et à ce qu’elle révèle, le compositeur a centré cette fois son travail sur l’histoire et la mémoire. Décliné en compositions denses empruntes de lyrisme, ce portrait de Berlin interroge les diverses façons qu’ont eues les Allemands de se confronter à leur histoire récente. Olivier Benoit et l’Orchestre National de Jazz créé en 1986 à l’initiative du ministre de la culture de l’époque Jack Lang, saisit l’esprit hétérogène de la cité à travers une musique contrastée qui exploite brillamment toutes les ressources de l’orchestre. Fidèle à ses singularités d’écriture associant dynamiques des timbres à un vrai sens de l’architecture en mouvement et une pulse rythmique hypnotique, le compositeur ouvre avec Europa Berlin de nouvelles perspectives tant sonores que formelles, qui puisent également dans les différents courants musicaux qui « habitent » la capitale allemande : musique minimaliste, free jazz, rock progressif et musique électronique. La bonne nouvelle étant qu’Olivier Benoit reste à la tête de l’ONJ jusqu’en 2017, ce qui promet d’autres belles découvertes musicales. © LR/Qobuz
19,49 CHF
12,99 CHF

Jazz contemporain - Paru le 26 mai 2014 | Onjazz Records

Hi-Res Livret Distinctions Top du mois de Jazznews
On pourra dire que l’arrivée d’Olivier Benoit à la tête de lʼOrchestre National de Jazz aura fait couler beaucoup d’encre. Mais après tout, chaque nomination à la tête de cet orchestre est une mini-révolution, ne serait-ce que dans le projet artistique proposé. Nommé pour un mandat de quatre ans (2014-2017) Olivier Benoit inaugure avec ses musiciens ce onzième ONJ de lʼhistoire de lʼinstitution. Le chef d’orchestre (et guitariste) est motivé par le désir d’un orchestre intergénérationnel ouvert à de multiples registres stylistiques. Il s’est entouré de dix musiciens aux parcours riches et singuliers, tous impliqués dans des recherches musicales personnelles fortes, donnant ainsi naissance à un ONJ propre à prendre toutes les directions esthétiques possibles, et à réaliser son ambition dʼouverture et de décloisonnement des genres qui sont au coeur de son projet. Pour le mener à bien, il s’est adjoint le concours de Bruno Chevillon – artiste éminent de la scène internationale, musicien engagé, ayant une longue et prestigieuse carrière à son actif –, à qui il a confié en parallèle de son rôle de contrebassiste au sein de l’ONJ, celui de conseiller artistique. Et voici le premier opus. JMP@Qobuz