Votre panier est vide

Catégories :

Les albums

CD20,49 CHF

Hard Rock - Paru le 28 août 2020 | Geffen

Publiée en 2004, la compilation Greatest Hits propose en treize titres arrangés par ordre chronologique de revisiter le catalogue de la formation hard rock californienne Guns N' Roses sur la période 1987-1993, le tout amendé d'une reprise du "Sympathy For the Devil" des Rolling Stones. L'occasion de retrouver les titres marquants du groupe emmené par les charismatiques Axl Rose (chant), Slash (guitare) et Duff McKagan (basse) et ayant pris la scène rock d'assaut avec Appetite For Destruction en 1987, de "Welcome to the Jungle" à "Don't Cry" en passant par "Paradise City", "Civil War", "You Could Be Mine", "November Rain" ou les reprises de l'épique "Live and Let Die" de Paul McMartney ou du tube doow-wop "Since I Don't Have You". © TiVo
CD2,99 CHF

Jazz - Paru le 21 août 2020 | Geffen

CD24,49 CHF

Pop - Paru le 3 avril 2020 | Geffen

CD2,99 CHF

R&B - Paru le 6 mars 2020 | Geffen

CD2,99 CHF

Rock - Paru le 21 février 2020 | Geffen

CD2,99 CHF

Rock - Paru le 21 février 2020 | Geffen

CD24,49 CHF

Alternatif et Indé - Paru le 1 novembre 2019 | Geffen

Si In Utero était une lettre de suicide, MTV Unplugged in New York est un message de l'au-delà, un résumé des talents et de la douleur de Kurt Cobain si fascinant qu'il est difficile de l'écouter plusieurs fois de suite. C'est un disque simplement émouvant. Le fait que les sous-entendus sont bien plus explicites que les thèmes principaux que Nirvana voulait bien laisser paraître montre la profondeur de leur composition. La souffrance et les pulsions suicidaires de Kurt Cobain remontent à la surface même lorsqu'il essaie de les enfouir. Peu de disques sont aussi impassiblement dépouillés et bruts que celui-ci. Aucun autre groupe n'aurait pu offrir les reprises de "The Man Who Sold the World" de Bowie et "Where Did You Sleep Last Night" de Leadbelly sur un même disque, dans des prestations magnifiques dignes des chansons d'origine. © Stephen Thomas Erlewine /TiVo

Rock - Paru le 4 octobre 2019 | Geffen

Téléchargement indisponible

Blues - Paru le 4 octobre 2019 | Geffen

Téléchargement indisponible

Musiques du monde - Paru le 4 octobre 2019 | Geffen

Téléchargement indisponible

Rock - Paru le 4 octobre 2019 | Geffen

Téléchargement indisponible
CD20,49 CHF

Pop - Paru le 20 septembre 2019 | Geffen

CD2,99 CHF

Électronique - Paru le 6 septembre 2019 | Geffen

CD24,49 CHF

Alternatif et Indé - Paru le 6 août 2019 | Geffen

En 1998, Elliott Smith est déjà trentenaire et auteur de six albums, trois avec les Heatmiser et trois en solo. Avec XO, le natif du Nebraska, qui passera l’essentiel de sa vie à Portland dans le pluvieux Oregon, signe sur une major. Certains s’inquiètent alors de l’intégrité de son art. Mais Elliott Smith reste bien Elliott Smith. Le songwriter tourmenté profite juste de moyens plus conséquents pour offrir à ses folk songs d’essence pop de vrais habits de lumière. C’est bien connu, la lumière naît de l’obscurité… Cordes, cuivres, claviers et même quelques gouttes d’électronique, sa poésie touche au sublime dans ces orchestrations d’orfèvre et ces arrangements influencés par les Beatles, Big Star ou les Kinks. Même sa voix, monumentale dans les aigus, a pris une assurance inédite. Avec XO, Smith ne sonne ni jeune, ni vieux, mais juste hors du temps. Sur Baby Britain, Waltz #2 (XO), Everybody Cares Everybody Understands, Sweet Adeline ou Bled White, la richesse musicale mêlée à la justesse de sa plume surpasse la pureté de Either/Or, son précédent album. Et c’est plutôt merveilleux. © Marc Zisman/Qobuz
CD20,49 CHF

Alternatif et Indé - Paru le 26 juillet 2019 | Geffen

CD2,99 CHF

Musiques du monde - Paru le 17 juillet 2019 | Geffen

CD20,49 CHF

Rock - Paru le 12 juillet 2019 | Geffen

HI-RES28,99 CHF
CD20,49 CHF

Rock - Paru le 12 avril 2019 | Geffen

Hi-Res
CD20,49 CHF

Rock - Paru le 12 avril 2019 | Geffen

CD2,99 CHF

Rock - Paru le 20 mars 2019 | Geffen