Votre panier est vide

Catégories :

Les albums

A partir de :
CD19,49 CHF

Ambient - Paru le 1 janvier 2005 | EG Records

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Et Brian Eno poursuit ses introspections dans les méandres climatiques de son cerveau de chasseur de sons, après un virginal Music For Airports. Toujours aussi planants comme ceux de son prédécesseur, les thèmes de cet essai new age qui paraît au cœur de l’automne 1978 sont cette fois assez courts (une à trois minutes) et accouchent de motifs plus développés à l’instrumentation nettement plus dense. Pour cette grande messe d’ambient, Eno a même convié dans son labo des chercheurs de renom comme Robert Fripp, John Cale, Fred Frith et Phil Collins. Bref, Music For Films (les films en question n’existent évidemment que dans le cerveau d’Eno) est un chef d’œuvre de tapisseries sonores conceptuelles et bicéphales, entre grands espaces infinis et cités d’acier et de verre inhabitées. Un sacré trip. © Marc Zisman/Qobuz
A partir de :
CD19,49 CHF

Rock - Paru le 1 janvier 2001 | EG Records

A partir de :
CD15,49 CHF

Rock - Paru le 1 janvier 1999 | EG Records

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Alors que tout semblait indiquer la fin de Roxy Music après les déconvenues critiques et commerciales de Manifest (1979) et Flesh + Blood (1980), particulièrement sévères avec le recul, la vénérable institution britannique relève enfin la tête en 1982 sur Avalon, huitième album studio marqué non pas par un retour aux sources mais au contraire par une option esthétique forte, offrant à la voix de crooner suave de Bryan Ferry un écrin lustré et élégant traversé de nappes de synthétiseurs, de grooves subtils et de guitares limpides. Montant sur le trône du mouvement new romantic du moment aux côtés d'ABC ou Japan avec l'aide des classiques cristallines "Avalon" et "More Than This", Avalon constitue le mémorable chant du cygne d'une institution à l'influence indéniable sur plusieurs courants musicaux. © TiVo
A partir de :
CD19,49 CHF

Rock - Paru le 1 janvier 1999 | EG Records

A partir de :
CD25,99 CHF

Rock - Paru le 1 janvier 1999 | EG Records

A partir de :
CD19,49 CHF

Rock - Paru le 1 janvier 1999 | EG Records

A partir de :
CD11,99 CHF

Rock - Paru le 1 janvier 1996 | EG Records

A partir de :
CD51,99 CHF

Rock - Paru le 20 novembre 1995 | EG Records

Rock - Paru le 1 janvier 1995 | EG Records

Téléchargement indisponible
A partir de :
CD11,99 CHF

Rock - Paru le 1 janvier 1992 | EG Records

A partir de :
CD19,49 CHF

Rock - Paru le 7 novembre 1988 | EG Records

A partir de :
CD25,99 CHF

Rock - Paru le 1 janvier 1987 | EG Records

A partir de :
CD15,49 CHF

Rock - Paru le 1 janvier 1986 | EG Records

A partir de :
CD19,49 CHF

Rock - Paru le 1 janvier 1986 | EG Records

 Si Master Strokes: 1978 - 1985 présente un éventail du travail solo de Bill Bruford, il est à craindre qu'il ne soit apte à séduire que les amateurs d'un progressive jazz alambiqué.Passionné depuis toujours par la moindre variation de rythme, par les infinies possibilités de frapper sur une caisse claire, par l'éventail des cymbales, bref par la technique, Bill Bruford n'est certainement pas un grand compositeur. Au contraire d'un Billy Cobham, Bill Bruford a toujours suivi des compositeurs comme Steve Howe ou Robert Fripp, capables de tirer la quintescence de son fabuleux jeu de batteur.Frustré de ne pouvoir exploiter toutes ses idées dans le cadre de groupes, il le fait en solo. Le résultat est certes parfait, de son point de vue, et il est possible de gloser longuement sur ses capacités techniques, mais le simple amateur de musique risque de rester à la porte d'un univers pas franchement chatoyant. Clairement son progressive jazz fusion ne recèle pas de compositions fulgurantes, ce n'est qu'une addition de prouesses technique, de rythmes asymétriques et autres considérations savantes. Parfait mais vain. © ©Copyright Music Story Francois Alvarez 2015
A partir de :
CD25,99 CHF

Rock - Paru le 1 janvier 1986 | EG Records

A partir de :
CD19,49 CHF

Pop - Paru le 1 janvier 1985 | EG Records

Through the blue - A paler sky - Evening tango - Recalling winter - Voices - The old dance -Reflections on IKB - A place in the wilderness - The day after - At the water's edge - Grey promenade
A partir de :
CD17,99 CHF

Classique - Paru le 1 janvier 1985 | EG Records

A partir de :
CD28,49 CHF

Alternatif et Indé - Paru le 1 janvier 1984 | EG Records

Alternatif et Indé - Paru le 1 janvier 1981 | EG Records

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Téléchargement indisponible
En 1981, on ne parlait pas encore de musique du monde. La musique d’ambiance était, un peu honteusement, réservée aux cages d’ascenseurs (Brian Eno s’en souviendra). Et la musique électronique, chasse gardée d’une élite de musiciens et d’auditeurs, restait radicalement prohibée à l’univers du rock.  On peut donc aisément imaginer le trauma provoqué cette année-là par My Life in the Bush of Ghosts, synthèse des trois, et création d’esprits libres et aventureux. Sur une rythmique d’airain (ont été convoqué entre autres le batteur des Talking Heads Chris Frantz, et le bassiste de Material Bill Laswell), les deux zébulons (le Talking Heads qui s’ennuie, et un certain Brian Peter George St. Baptiste de La Salle Eno, dans le rôle du concepteur irraisonné), soutenus dans la mise en musique par des arrangeurs hors pair comme Robert Fripp, plaquent par-dessus des bruits de la vie, des chants libanais ou égyptiens, des exorcismes, et des prêches. Tout cela est conçu dans le plus parfait irrespect de l’ethnologie musicale, et bénéficie donc d’un souffle, d’une inventivité uniques. Cet album préfigurera le travail de plusieurs générations de musiciens, dans des secteurs aussi variés que la musique traditionnelle, ou la composition d’avant-garde. De manière passablement cocasse, My Life In the Bush Of Ghosts (d’après le titre d’un roman de l’écrivain nigérian Amos Tutuola), intègrera le Top 50 des classements américains de musique pop. © ©Copyright Music Story Christian Larrède 2016
A partir de :
CD19,49 CHF

Rock - Paru le 1 janvier 1981 | EG Records

Distinctions Discothèque Insolite Qobuz