Catégories :

Les albums

CD4,49 CHF

Ambiance - Paru le 25 novembre 2019 | Columbia - Legacy

HI-RES21,99 CHF
CD15,49 CHF

Rock - Paru le 22 novembre 2019 | Columbia - Legacy

Hi-Res
D’outre-tombe, Leonard Cohen nous revient avec Thanks for the Dance, trois ans après le crépusculaire You Want It Darker. Dedans, il y avait ces paroles dont la résolution gelait la peau (« I’m ready my Lord ») et dont la voix à la profondeur noire hérissait les poils, tout en résonnant sur des chœurs mêlés d’orgue. La nuit l’emporta une poignée de jours plus tard, le 7 novembre 2016. Mais le chanteur avait déjà dessiné son ambition pour l'au-delà : un album posthume. Pour accomplir ses dernières volontés, il a choisi son fils Adam, déjà à la production dans ce que tous pensaient être l'ultime œuvre du maître. « Je connais bien le lexique sonore de mon père et nous avions déjà beaucoup discuté des arrangements lors des sessions de You Want It Darker. »Rassemblant les neuf textes sciemment mis de côté par son père, nus ou avec guitare, Adam Cohen a fait appel aux fidèles pour les habiller. « Malgré tout, je suis passé par une phase de doute. J’ai alors décidé de faire appel à tous ces artistes talentueux qui se retrouvent sur le disque, à commencer par Javier Mas, le guitariste espagnol qui accompagnait mon père sur scène. » Feist, Beck à la guitare, Daniel Lanois, Damien Rice ou Patrick Watson officient aussi. Pièce testamentaire parfaitement alignée, l’opus déroule dans un décor sobre – guitare, mandoline, piano, chœurs – des beautés bouleversantes. The Hills et sa montée en puissance, la lumière perçante des percussions de The Night of Santiago, la fulgurance de The Goal ou l’humble invitation à la contemplation de Listen to the Hummingbird (« Listen to the Hummingbird, don't listen to me ») en clôture. Mais c'est avant tout la voix grave du Canadien qui sert de matière première, convoquant ses thèmes de prédilections : la solitude, la disparition, l'humilité, la judéité. Après le rideau tombé de You Want It Darker, les remerciements. Magistral. © Charlotte Saintoin/Qobuz

Rock - Paru le 1 novembre 2019 | Columbia - Legacy

Téléchargement indisponible
HI-RES35,99 CHF
CD30,99 CHF

Ambiance - Paru le 1 novembre 2019 | Columbia - Legacy

Hi-Res
HI-RES52,99 CHF
CD45,49 CHF

Rock - Paru le 1 novembre 2019 | Columbia - Legacy

Hi-Res
Pour leur 15e volume, les Bootleg Series de Bob Dylan offrent un trésor jusqu’ici réservé aux chasseurs de disques pirates. Avec ses 50 titres, Travelin’ Thru 1967-1969: The Bootleg Series vol 15 propose un coup de zoom essentiel sur les escales faites par Dylan à Nashville, la Mecque country, entre 1967 et 1969, et notamment sur ses enregistrements légendaires avec Johnny Cash et ses sessions de ses albums John Wesley Harding, Nashville Skyline et Self Portrait. La rencontre entre ces deux figures majeures de la musique populaire du XXe siècle arrive alors à un moment clé. En cette fin de 60's, le rock’n’roll règne aux quatre coins du monde et la course aux décibels bat son plein sur fond de guerre du Vietnam entamée depuis 1965. Après sa flamboyante trilogie Bringing It All Back Home/Highway 61 Revisited/Blonde On Blonde, Bob Dylan vient se ressourcer à des sonorités plus simples et en compagnie de formations plus réduites. En célébrant ici le rock’n’roll originel et la country music, il rappelle sa singularité comme son attachement aux racines de la musique populaire nord-américaine. Insaisissable icône de la contre-culture (une étiquette qu’il a toujours haïe), Dylan s’attelle sur un répertoire quasi historique éloigné des considérations hippies alors en vogue. Et sa voix et celle de Johnny Cash, diamétralement opposées, se lancent dans un vibrant et symbolique paso-doble direct et sans superflu.Le premier disque de Travelin’ Thru 1967-1969: The Bootleg Series vol 15 se concentre sur des versions alternatives de chansons extraites de John Wesley Harding qu’il enregistra en trio avec Charlie McCoy à la basse et Kenneth Buttrey à la batterie fin 1967, tout juste remis de son terrible accident de moto l’année précédente. Dans ce beau lot, une énergique version d’All Along the Watch Tower, fameusement reprise par Hendrix, ainsi que d’autres inédits de Nashville Skyline, Lay Lady Lay notamment et l’inédit Western Road. Le vrai trésor se cache donc dans les disques 2 et 3, sur lesquels on trouve ces mythiques captations de 1969 avec l’Homme en noir, dans les studios Columbia, le 18 février, et sur la scène du Ryman, le 1er mai, pour l’enregistrement du Johnny Cash Show diffusé sur ABC le mois suivant. Les classiques de Cash comme Ring of Fire et Folsom Prison Blues et ceux d’Elvis comme That’s All Right, Mama et Mystery Train comptent parmi les temps forts de ce coffret ainsi que les titres avec le dieu du banjo bluegrass Earl Scruggs pour son émission Earl Scruggs: His Family and Friends… Au moment de l’addition, le constat est sans appel : un grand moment d’histoire, de simplicité, de sincérité et, tout simplement, de musique. © Marc Zisman/Qobuz

Pop - Paru le 28 octobre 2019 | Columbia - Legacy

Téléchargement indisponible
HI-RES3,99 CHF
CD2,99 CHF

Rock - Paru le 25 octobre 2019 | Columbia - Legacy

Hi-Res

Rock - Paru le 24 octobre 2019 | Columbia - Legacy

Téléchargement indisponible

Pop - Paru le 21 octobre 2019 | Columbia - Legacy

Téléchargement indisponible
HI-RES3,99 CHF
CD2,99 CHF

Rock - Paru le 20 septembre 2019 | Columbia - Legacy

Hi-Res

Rock - Paru le 20 septembre 2019 | Columbia - Legacy

Téléchargement indisponible
CD2,99 CHF

Pop - Paru le 20 septembre 2019 | Columbia - Legacy

Pop - Paru le 19 septembre 2019 | Columbia - Legacy

Téléchargement indisponible
CD21,99 CHF

Rock - Paru le 23 août 2019 | Columbia - Legacy

CD21,99 CHF

Rock - Paru le 23 août 2019 | Columbia - Legacy

CD2,99 CHF

Rock - Paru le 23 août 2019 | Columbia - Legacy

CD25,99 CHF

Bandes originales de films - Paru le 9 août 2019 | Columbia - Legacy

CD29,99 CHF

Pop - Paru le 9 août 2019 | Columbia - Legacy

Rock - Paru le 28 juillet 2019 | Columbia - Legacy

Téléchargement indisponible
HI-RES19,99 CHF
CD14,49 CHF

Rock - Paru le 26 juillet 2019 | Columbia - Legacy

Hi-Res