Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Vladimir Ashkenazy

Pianiste et chef d’orchestre au répertoire immense, Vladimir Ashkenazy a fêté ses 80 ans en 2017, ce que n’a pas oublié DECCA sa maison de disques en publiant un choix réalisé par l’artiste lui-même pour saluer cet évènement. Enfant prodige, le jeune Vladimir suscite l’admiration par ses dons prodigieux. A 8 ans, il entre au Conservatoire de Moscou, à 18, il remporte le deuxième prix du Concours Frédéric Chopin. L’année suivante il gagne coup sur coup le premier prix du Concours Reine Elisabeth de Belgique et du Concours Tchaïkovski de Moscou. Le voilà lancé, mais freiné par l’Union Soviétique et surtout par le KGB qui le harcèle pour qu’il devienne un « informateur » du régime. Il tient bon et fini par pouvoir émigrer avec sa jeune femme islandaise qu’il a rencontrée au Conservatoire de Moscou. Le couple s’installe alors à Londres, puis en Islande où Vladimir participe à la fondation du Reykjavic Arts Festival dont il reste président honoraire. En 1978, la famille, ils ont désormais 4 enfants, s’installe en Suisse dans le canton de Lucerne.


C’est de là que rayonne la débordante activité de Vladimir Ashkenazy. Sa première carrière de pianiste fait valoir un jeu à la fois virtuose et raffiné qui excelle dans le répertoire avec orchestre, comme dans le récital et les concerts en musique de chambre. Il multiplie concerts et enregistrements, intégrale des Sonates et des Concertos de Beethoven, ceux de Mozart qu’il grave magnifiquement tout en dirigeant du clavier le Philharmonia Orchestra. Au fil de temps il enregistre et réenregistre tout le répertoire pianistique avant de délaisser son instrument, tout au moins en concert public, pour se consacrer entièrement à la direction d’orchestre.


C’est que le pianiste est devenu un excellent chef d’orchestre à la direction ferme et précise, avec une fougue et un grand panache romantiques. Très vite ses interprétations de Sibelius et des œuvres symphoniques de Rachmaninov sont remarquées. Il devient le directeur musical du Royal Philharmonic de Londres, puis de l’Orchestre Symphonie de Berlin, de l’Orchestre Philharmonique Tchèque, de celui de la NHK de Tokyo et du Symphonique de Sydney. Ayant à cœur de former de nouvelles générations, il est aussi le directeur musical de l’Orchestre des Jeunes de la Communauté Européenne.


Parmi la pléthorique discographie de Vladimir Ashkenazy certains disques sont devenus légendaires, comme le duo magnifique qu’il a formé avec la cantatrice suédoise Elisabeth Söderström. Ensemble ils enregistrent de superbes albums consacrés aux mélodies de Tchaïkovski, Chopin, Rachmaninov et Sibelius. De ce dernier, ils nous laissent une vision ensorcelante de Luonnotar, véritable chef-d’œuvre mystico-panthéiste.


Fidèle en amitié, Vladimir Ashkenazy a souvent travaillé en trio avec Itzhak Perlman et Lynn Harrell (Sonates et Trios de Beethoven), avec Pinchas Zukerman (Trios de Schubert) et avec le chef d’orchestre et compositeur André Prévin duquel il a enregistré le Concerto pour piano. Parmi ses derniers disques, signalons celui consacré aux Suite Françaises de Johann Sebastian Bach, enregistré en 2016 et 2017. On y entend un art épuré et simple s’exprimant avec clarté et naturel. Magnifique manière de boucler la boucle en revenant aux sources de la musique pour clavier.


© FH – décembre 2017 /Qobuz

Lire plus

Discographie

248 album(s) • Trié par Meilleures ventes

1 sur 12
1 sur 12

Mes favoris

Cet élément a bien été <span>ajouté / retiré</span> de vos favoris.

Trier et filtrer les albums