Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

A partir de :
CD20,49 CHF

Classique - Paru le 1 octobre 2010 | Deutsche Grammophon (DG)

La première collaboration en studio du violoniste Vadim Repine et du pianiste Nikolaï Luganski, consacrée à trois sonates majeures du répertoire. Portées par un jeu instrumental superlatif (le parfait archet du violoniste), leurs interprétations sont teintées d'un romantisme ardent. Le Janáček se souvient de Dvořák, Grieg de Brahms et Mendelssohn, et Franck se situe entre décadence et raffinement impressionniste.
A partir de :
CD17,99 CHF

Classique - Paru le 1 janvier 2008 | Deutsche Grammophon (DG)

Vadim Repin, violon - Truls Mork, violoncelle - Gewandhausorchester Leipzig - Riccardo Chailly, direction
A partir de :
CD11,49 CHF

Classique - Paru le 1 janvier 1997 | Warner Classics

A partir de :
CD38,99 CHF

Classique - Paru le 1 janvier 2007 | Deutsche Grammophon (DG)

A partir de :
CD17,99 CHF

Classique - Paru le 1 janvier 2002 | Decca Music Group Ltd.

Classique - Paru le 10 octobre 2020 | UMG Recordings, Inc.

Téléchargement indisponible
A partir de :
CD63,99 CHF

Musique concertante - Paru le 22 août 2006 | Warner Classics International

A partir de :
CD14,49 CHF

Musique concertante - Paru le 6 mars 1998 | Warner Classics International

A partir de :
CD8,99 CHF

Musique concertante - Paru le 1 février 1996 | Warner Classics International

A partir de :
HI-RES17,99 CHF
CD12,99 CHF

Classique - Paru le 8 juin 2018 | Onyx Classics

Hi-Res Livret
Recorded live in Vienna’s Musikverein, this album captures a special evening which saw the new Concerto for 2 violins & orchestra ‘Shadow Walker’ by Mark Anthony Turnage performed by Vadim Repin and Daniel Hope with the Borusan Istanbul Philharmonic under Sascha Goetzel. The second half of the concert was an electrifying Symphony fantastique. « I've been drawn to compose double concertos before, such as Dispelling the Fears for two trumpets, and in Shadow Walker I've again been intrigued by the possibilities of interplay between the two soloists. The idea of shadowing can take many musical forms, such as through canonic writing and the imitation of intervals, though I haven't gone as far as composing a fugue. The string sound of Vadim Repin and Daniel Hope should blend particularly well, almost like two aspects of the same identity. There isn't a strict hierarchical relationship with one violin the shadow of the other — it is much more equal and fluid » Mark Anthony Turnage. (Onyx)
A partir de :
CD8,99 CHF

Classique - Paru le 1 septembre 1995 | Warner Classics International

A partir de :
CD20,49 CHF

Classique - Paru le 1 octobre 2010 | Deutsche Grammophon (DG)

Livret
La première collaboration en studio du violoniste Vadim Repine et du pianiste Nikolaï Luganski, consacrée à trois sonates majeures du répertoire. Portées par un jeu instrumental superlatif (le parfait archet du violoniste), leurs interprétations sont teintées d'un romantisme ardent. Le Janáček se souvient de Dvořák, Grieg de Brahms et Mendelssohn, et Franck se situe entre décadence et raffinement impressionniste.
A partir de :
CD7,49 CHF

Classique - Paru le 20 juin 2006 | Warner Classics International

A partir de :
HI-RES15,99 CHF
CD12,99 CHF

Classique - Paru le 3 novembre 2017 | Toccata Classics

Hi-Res Livret
A partir de :
CD16,99 CHF

Classique - Paru le 20 juin 2006 | Warner Classics International

A partir de :
CD5,49 CHF

Classique - Paru le 11 avril 2012 | Best Buy Classical

A partir de :
CD20,49 CHF

Classique - À paraître le 22 octobre 2021 | Deutsche Grammophon (DG)

Livret
Cet album monographique publié par Deutsche Grammophon frappe fort avec cet hommage à la compositrice Sofia Goubaïdoulina à l’occasion de son quatre-vingt-dixième anniversaire. Trois œuvres récentes sont enregistrées ici, en première mondiale, par l’Orchestre du Gewandhaus de Leipzig sous la direction d’Andris Nelsons, grand admirateur de la musique à la fois intellectuelle, spirituelle et sensuelle de la grande compositrice russe. Alors assistante de Chostakovitch, Goubaïdoulina compose en 1959 une Symphonie de chambre très appréciée par le compositeur soviétique qui l’encourage à continuer dans cette voie. Mais il faudra attendre les années 1980 pour que son œuvre commence à être perçue sur un plan international, grâce à des interprètes comme Gidon Kremer, le Quatuor Arditti ou encore Sir Simon Rattle. En 2018, Sofia Goubaïdoulina écrit Ich und du (« Moi et toi »), son troisième concerto pour violon, composé pour le virtuose Vadim Repin en référence au chef-d’œuvre éponyme du philosophe Martin Buber publié en 1923. À la fois philosophique et théologique, ce livre parle de l’Altérité en tant que dimension essentielle de toute vie humaine. Goubaïdoulina met cette dualité en musique sous la forme d’un puissant dialogue au-delà des mots entre le violon solo et l’orchestre. Créée lors du Festival Wien Modern en 2020 dans un Musikverein quasi désert en raison du coronavirus, The Wrath of God (« La colère de Dieu ») est son œuvre la plus récente, pièce d’une puissance tellurique utilisant un imposant effectif de cuivres, percussions, cloches et cordes et écrite en lien avec l’interlude instrumental du même nom de son oratorio About Love and Hate. Malgré son titre sonnant comme une promesse d’espoir, The Light of the End (« La lumière de la fin »), composée en 2003, est d’essence dramatique. Cette œuvre joue sur les conflits et les démons intérieurs de Sofia Goubaïdoulina figurés musicalement par des dissonances qui peinent à être résolues. Si elle s’inscrit dans une perspective historique, la musique puissante et expressive de Goubaïdoulina nous frappe par son message et son originalité. © François Hudry/Qobuz
A partir de :
HI-RES28,99 CHF
CD20,49 CHF

Classique - À paraître le 22 octobre 2021 | Deutsche Grammophon (DG)

Hi-Res Livret
Cet album monographique publié par Deutsche Grammophon frappe fort avec cet hommage à la compositrice Sofia Goubaïdoulina à l’occasion de son quatre-vingt-dixième anniversaire. Trois œuvres récentes sont enregistrées ici, en première mondiale, par l’Orchestre du Gewandhaus de Leipzig sous la direction d’Andris Nelsons, grand admirateur de la musique à la fois intellectuelle, spirituelle et sensuelle de la grande compositrice russe. Alors assistante de Chostakovitch, Goubaïdoulina compose en 1959 une Symphonie de chambre très appréciée par le compositeur soviétique qui l’encourage à continuer dans cette voie. Mais il faudra attendre les années 1980 pour que son œuvre commence à être perçue sur un plan international, grâce à des interprètes comme Gidon Kremer, le Quatuor Arditti ou encore Sir Simon Rattle. En 2018, Sofia Goubaïdoulina écrit Ich und du (« Moi et toi »), son troisième concerto pour violon, composé pour le virtuose Vadim Repin en référence au chef-d’œuvre éponyme du philosophe Martin Buber publié en 1923. À la fois philosophique et théologique, ce livre parle de l’Altérité en tant que dimension essentielle de toute vie humaine. Goubaïdoulina met cette dualité en musique sous la forme d’un puissant dialogue au-delà des mots entre le violon solo et l’orchestre. Créée lors du Festival Wien Modern en 2020 dans un Musikverein quasi désert en raison du coronavirus, The Wrath of God (« La colère de Dieu ») est son œuvre la plus récente, pièce d’une puissance tellurique utilisant un imposant effectif de cuivres, percussions, cloches et cordes et écrite en lien avec l’interlude instrumental du même nom de son oratorio About Love and Hate. Malgré son titre sonnant comme une promesse d’espoir, The Light of the End (« La lumière de la fin »), composée en 2003, est d’essence dramatique. Cette œuvre joue sur les conflits et les démons intérieurs de Sofia Goubaïdoulina figurés musicalement par des dissonances qui peinent à être résolues. Si elle s’inscrit dans une perspective historique, la musique puissante et expressive de Goubaïdoulina nous frappe par son message et son originalité. © François Hudry/Qobuz
A partir de :
CD20,49 CHF

Classique - Paru le 1 janvier 2010 | Universal Music Division Decca Records France

L'interprète

Vadim Repin dans le magazine
  • 5 questions à… Jean-christophe de Vries
    5 questions à… Jean-christophe de Vries Grand rendez-vous des amateurs de musique classique, le festival Lavaux Classic prendra place cette année du 14 au 24 Juin à Cully. Jean Christophe de Vries, fondateur et directeur artistique de ce...
  • Repin, Saint-Saëns et Paris
    Repin, Saint-Saëns et Paris L’Orchestre de Paris de Paavo Järvi conclura sa saison 2011-2012 à Pleyel les 27 et 28 juin en compagnie du grand violoniste russe Vadim Repin.
  • Vadim Repin et ses amis à Pleyel
    Vadim Repin et ses amis à Pleyel Soirée chambriste pour le grand violoniste russe Vadim Repin et ses amis à la Salle Pleyel le 17 novembre.
  • La Russie envahit Pleyel !
    La Russie envahit Pleyel ! Grand week-end 100% russe les 4, 5 et 6 décembre à Paris, Salle Pleyel avec la venue de Vadim Repin, Boris Berezovsky et Evgeny Kissin.
  • Douze ans seulement !
    Douze ans seulement ! Avant d’être la star qu’il est aujourd’hui, Vadim Repin fut logiquement un jeune virtuose. Très jeune même…
  • Truls Mørk au musée !
    Truls Mørk au musée ! Le violoncelliste norvégien jouera Beethoven, Strauss et Debussy le 3 juin à l’Auditorium du Musée du Louvre.
  • Repin et Chailly
    Repin et Chailly Le violoniste Vadim Repin signe l’incontournable Concerto pour violon de Brahms aux côtés du Gewandhausorchester dirigé par le maestro Riccardo Chailly. Secrets de fabrication…