Catégories :

Artistes similaires

Les albums

CD25,99 CHF

Rock - Paru le 8 novembre 2005 | Rhino - Elektra

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Ann Arbor à deux jets de pierre de Detroit. De là décolle l’aventure Stooges. Une cité industrielle ne peut qu'enfanter un rock agressif comme une machinerie d'usine. La première secousse sismique de ces Stooges qui parait durant l’été 1969 sera donc la bande originale des Temps Modernes et de la révolte qu'elle ne peut que susciter. Armées de pédales wah-wah et de fuzz déglinguées, les guitares de Ron Asheton tranchent dans le gras, la rythmique préhistorique de Scott Asheton et Dave Alexander martèle et le reptile Caruso ne peut qu'appeler à la rébellion. Le conflit vietnamien s'enlise, la jeunesse américaine s’emmerde (No Fun à tous les étages) et l'Iguane et ses Crétin se vautrent dans un génial manifeste nihiliste, sorte de garage rock chamanique porté par les hymnes I Wanna Be Your Dog, 1969 et No Fun. Ce premier uppercut des Stooges d’Iggy Pop est produit par l’ex-Velvet Underground John Cale. Un disque qui ose même quelques expériences chimiques comme les dix minutes de We Will Fall emmêlées dans la viole de John Cale. Et dire que l’épisode suivant sera bien plus apocalyptique… A noter que cette copieuse Deluxe Edition comprend le mix d'origine signé Iggy et Jac Holzman, patron d'Elektra Records, ainsi que celui de John Cale qui avait été rejeté à la sortie du disque, mais aussi diverses versions alternatives. © Marc Zisman/Qobuz
CD14,49 CHF

Rock - Paru le 15 août 2005 | Rhino - Elektra

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Fun House qui sort un an après le premier opus des Stooges d'Iggy Pop est un vrai trip psychiatrique. Une jam électrique de free rock sous forme de grande messe célébrée par le père Osterberg et sa bande de freaks dégénérés dans le rôle des… enfants de chœur ? Grand gourou des guitares, Ron Asheton enroule ses riffs autour de l’organe reptilien de son chanteur qui sur scène fini ses concerts à moitié nu et se taillade le poitrail à coup de tessons de bouteilles. La rythmique primitive fait rentrer tout le monde dans les rangs. Et le saxophone improbable et free de Steven McKay donne à cette cérémonie une saveur vaudou unique et originale. Avec Fun House, le rock’n’roll n’a jamais autant senti la mort, la drogue, le sexe et la fin du monde… A noter que cette Deluxe Edition comprend pas moins de 14 titres supplémentaires ! © MZ/Qobuz
CD18,49 CHF

Rock - Paru le 15 juin 2005 | Rhino - Elektra

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Fun House qui sort un an après le premier opus des Stooges d'Iggy Pop est un vrai trip psychiatrique. Une jam électrique de free rock sous forme de grande messe célébrée par le père Osterberg et sa bande de freaks dégénérés dans le rôle des… enfants de chœur ? Grand gourou des guitares, Ron Asheton enroule ses riffs autour de l’organe reptilien de son chanteur qui sur scène fini ses concerts à moitié nu et se taillade le poitrail à coup de tessons de bouteilles. La rythmique primitive fait rentrer tout le monde dans les rangs. Et le saxophone improbable et free de Steven McKay donne à cette cérémonie une saveur vaudou unique et originale. Avec Fun House, le rock’n’roll n’a jamais autant senti la mort, la drogue, le sexe et la fin du monde… © MZ/Qobuz
CD21,49 CHF

Rock - Paru le 5 août 1969 | Rhino - Elektra

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Ann Arbor à deux jets de pierre de Detroit. De là décolle l’aventure Stooges. Une cité industrielle ne peut qu'enfanter un rock agressif comme une machinerie d'usine. La première secousse sismique de ces Stooges qui parait durant l’été 1969 sera donc la bande originale des Temps Modernes et de la révolte qu'elle ne peut que susciter. Armées de pédales wah-wah et de fuzz déglinguées, les guitares de Ron Asheton tranchent dans le gras, la rythmique préhistorique de Scott Asheton et Dave Alexander martèle et le reptile Caruso ne peut qu'appeler à la rébellion. Le conflit vietnamien s'enlise, la jeunesse américaine s’emmerde (No Fun à tous les étages) et l'Iguane et ses Crétin se vautrent dans un génial manifeste nihiliste, sorte de garage rock chamanique porté par les hymnes I Wanna Be Your Dog, 1969 et No Fun. Ce premier uppercut des Stooges d’Iggy Pop est produit par l’ex-Velvet Underground John Cale. Un disque qui ose même quelques expériences chimiques comme les dix minutes de We Will Fall emmêlées dans la viole de John Cale. Et dire que l’épisode suivant sera bien plus apocalyptique… © MZ/Qobuz
HI-RES57,99 CHF
CD49,99 CHF

Rock - Paru le 8 novembre 2019 | Rhino - Elektra

Hi-Res
Ann Arbor, à deux jets de pierre de Detroit. C'est là qu'a décollé l’aventure Stooges. Une cité industrielle ne peut qu'enfanter un rock agressif comme une machinerie d'usine. La première secousse sismique de ces Stooges, qui retentit au cœur de l’été 1969, sera donc la bande originale des Temps modernes et de la révolte qu'elle ne peut que susciter. Armées de pédales wah-wah et de fuzz déglinguées, les guitares de Ron Asheton tranchent dans le gras, la rythmique préhistorique de son frère Scott et de Dave Alexander martèle et le Caruso saurien de seulement 22 ans – James Osterberg alias Iggy Pop – ne peut qu'appeler à la rébellion. Le conflit vietnamien s'enlise, la jeunesse américaine s’emmerde (No Fun à tous les étages) et l'Iguane et ses Crétins se vautrent dans un génial manifeste nihiliste, sorte de garage rock chamanique porté par les hymnes I Wanna Be Your Dog, 1969 et No Fun. Ce premier uppercut des Stooges d’Iggy est produit par John Cale, qui a quitté le Velvet Underground l’année précédente. Ce disque ose même quelques expériences chimiques comme les dix minutes de We Will Fall emmêlées dans le violon ivre de Cale, justement. Et dire que l’épisode suivant, Fun House, sera encore plus apocalyptique...Cette grandiose édition deluxe célébrant le demi-siècle de The Stooges comprend l’album studio original enfin disponible en Hi-Res 24Bit ainsi que de nombreuses prises alternatives (dont sept totalement inédites en digital) et surtout le premier mix de John Cale rejeté à l’époque par le label Elektra. Il fut en fait publié pour la première fois en 2010 mais à une vitesse plus lente que prévu. Dans cette 50th Anniversary Deluxe Edition de 2019 tout rentre dans l’ordre ! Bref, les 50 bougies de ce chef-d’œuvre électrique ne pouvaient être soufflées dans de meilleures conditions. © Marc Zisman/Qobuz
CD103,49 CHF

Rock - Paru le 25 août 2017 | Rhino - Elektra

CD25,99 CHF

Rock - Paru le 1 janvier 2007 | Virgin Records

CD7,49 CHF

Rock - Paru le 24 octobre 2006 | Rhino - Elektra

L'interprète

The Stooges dans le magazine
  • Iggy ou Jackie ?
    Iggy ou Jackie ? Sur les écrans ce 1er février, un biopic décalé consacré à la veuve de JFK et un documentaire sur les Stooges de l'Iguane...
  • Il était une fois les Stooges...
    Il était une fois les Stooges... Quand le cinéaste Jim Jarmusch consacre son nouveau film au furibard groupe d'Iggy Pop...
  • Iggy Pop, l'âge de raison
    Iggy Pop, l'âge de raison Quand l'Iguane s'associe à Josh Homme de Queens Of The Stone Age...
  • Steve Mackay est mort
    Steve Mackay est mort Le saxophoniste des Stooges d’Iggy Pop qui mit le feu à des chansons telles que Fun House et 1970 s’est éteint à l’âge de 66 ans.
  • Scott Asheton est mort
    Scott Asheton est mort Frère du guitariste Ron Asheton disparu en 2009, Scott Asheton, emblématique batteur des Stooges surnommé Rock Action, s’est éteint à l’âge de 64 ans.
  • QIBUZ / Lundi 17 mars 2014
    QIBUZ / Lundi 17 mars 2014 Indiscrétions, confidences, relectures, révélations et news : chaque lundi, QIBUZ soulève les cartes et interroge l’actualité musicale. La vérité est toujours bonne à lire, non ?
  • Qui entrera au Rock and Roll Hall of Fame ?
    Qui entrera au Rock and Roll Hall of Fame ? Qui fera partie de la promotion 2010 du Rock and Roll Hall of Fame. Premières rumeurs…
  • La Possibilité d'un Iguane
    La Possibilité d'un Iguane Influencé par La Possibilité d'une île de Michel Houellebecq, le prochain album d’Iggy Pop sera dédié à la France.
  • Disparition de Ron Asheton
    Disparition de Ron Asheton Le guitariste des Stooges, formation emblématique du mouvement punk américain dirigée par le non moins emblématique Iggy Pop, est décédé à 60 ans.