Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

CD21,49 CHF

Hip-Hop/Rap - Paru le 13 septembre 1994 | Bad Boy Records

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
L’album est réalisé en deux phases, coïncidant avec le départ de Puff Daddy d’Uptown Records et la création du label Bad Boy. Les premiers morceaux enregistrés, les plus sombres musicalement et textuellement, « Ready To Die », « Gimme The Loot » et « Things Done Changed », laissent apparaître le rappeur avec un timbre moins assuré que celle qu’on lui connaîtra par la suite.Les singles nettement plus commerciaux « Big Poppa » et « One More Chance », le rôle de producteur y étant assuré par The Hitmen affiliés à Puffy, verront le jour par la suite : « Biggie » ayant arrêté son trafic de drogue et semblant plus serein, n’utilise plus de cahier pour ses rimes mais juste sa mémoire. L’album se veut plus ou moins conceptuel, suivant l’histoire de The Notorious B.I.G. chronologiquement et se terminant par son suicide sur « Suicidal Thoughts ». Les textes extrêmement explicites du rappeur furent salués par la critique, celui-ci brossant des portraits saisissants en quelques mots et l’album reçut de manière surprenante un accueil commercial équivalent, finissant quatre fois disque de platine, replaçant New York en position de leader sur la mappemonde du rap. © ©Copyright Music Story DaBee 2016
CD27,99 CHF

Hip-Hop/Rap - Paru le 4 mars 1997 | Rhino Atlantic

Ce double album au titre tout aussi, voire plus prémonitoire que son prédécesseur, « Biggie » décédant juste avant la sortie, rend son contenu d’autant plus prophétique. Plus ou moins la suite de Ready To Die, le rappeur endosse ici le rôle d’une figure mafieuse d’envergure alors qu’il n’ était encore qu’un jeune débrouillard cherchant à s’en sortir dans sa première œuvre. Il servira par la suite de passerelle à Bad Boy Records afin de franchir un peu plus le fossé séparant la pop de l’imagerie véhiculée par le gangsta rap, les thèmes restant profondément ancrés dans les thématiques de meurtres et de diffusion de substances illicites, mais se mêlant à des ambiances musicales nettement plus joyeuses, œuvres de The Hitmen principalement. « Mo Money Mo Problems » ou encore « Hypnotize » sont les parfaits exemples de cette combinaison des styles. The Notorious B.I.G. profite également de cet album pour s’exprimer sur ses rivaux, dans « Kick In The Door » notamment, à propos d’un DJ Premier en très grande forme. Permettant de démultiplier les audiences touchées, l’album rejoindra le groupe convoité des quatre albums de rap certifiés disques de diamant (10 millions de copies écoulées), validation faite en 2000 par la RIAA. © ©Copyright Music Story DaBee 2016
CD22,99 CHF

Hip-Hop/Rap - Paru le 5 mars 2007 | Atlantic Records

Vidéo
CD21,49 CHF

Hip-Hop/Rap - Paru le 13 septembre 1994 | Bad Boy Records

L’album est réalisé en deux phases, coïncidant avec le départ de Puff Daddy d’Uptown Records et la création du label Bad Boy. Les premiers morceaux enregistrés, les plus sombres musicalement et textuellement, « Ready To Die », « Gimme The Loot » et « Things Done Changed », laissent apparaître le rappeur avec un timbre moins assuré que celle qu’on lui connaîtra par la suite.Les singles nettement plus commerciaux « Big Poppa » et « One More Chance », le rôle de producteur y étant assuré par The Hitmen affiliés à Puffy, verront le jour par la suite : « Biggie » ayant arrêté son trafic de drogue et semblant plus serein, n’utilise plus de cahier pour ses rimes mais juste sa mémoire. L’album se veut plus ou moins conceptuel, suivant l’histoire de The Notorious B.I.G. chronologiquement et se terminant par son suicide sur « Suicidal Thoughts ». Les textes extrêmement explicites du rappeur furent salués par la critique, celui-ci brossant des portraits saisissants en quelques mots et l’album reçut de manière surprenante un accueil commercial équivalent, finissant quatre fois disque de platine, replaçant New York en position de leader sur la mappemonde du rap. © ©Copyright Music Story DaBee 2016
CD25,99 CHF

Hip-Hop/Rap - Paru le 20 avril 2005 | Bad Boy Records

Compilation d’anciens textes de The Notorious B.I.G. et de morceaux inédits, avec des instrumentaux remis au goût du jour, Born Again n’apporte rien de nouveau à la figure devenue légendaire du rappeur. Le manque de cohésion est flagrant mais il était inévitable avec une telle diversité dans les origines des morceaux. Les invités sont omniprésents, les habituels Puff Daddy, Lil’ Kim et les autres membres de Junior M.A.F.I.A. répondant présents à l’appel. Mais de nouvelles figures apparaissent comme Nas, Ice Cube, Eminem, Mobb Deep, Redman, Beanie Sigel, Too $hort, Snoop Dogg ou encore Hot Boys Juvenile, Lil Wayne, B.G. et Turk. « Who Shot Ya », morceau supposé avoir alimenter la querelle Est/Ouest, présent sur la version vinyle du premier album et dans sa version CD remasterisée en 2004, est également proposé ici. Le texte avait été jugé trop violent pour son utilisation originelle sur l’album de Mary J Blige My Life, remplacé à l’époque par celui de Keith Murray. © ©Copyright Music Story DaBee 2017
CD24,49 CHF

Hip-Hop/Rap - Paru le 9 décembre 2005 | Bad Boy Records

CD21,49 CHF

Hip-Hop/Rap - Paru le 13 septembre 1994 | Bad Boy Records

L’album est réalisé en deux phases, coïncidant avec le départ de Puff Daddy d’Uptown Records et la création du label Bad Boy. Les premiers morceaux enregistrés, les plus sombres musicalement et textuellement, « Ready To Die », « Gimme The Loot » et « Things Done Changed », laissent apparaître le rappeur avec un timbre moins assuré que celle qu’on lui connaîtra par la suite.Les singles nettement plus commerciaux « Big Poppa » et « One More Chance », le rôle de producteur y étant assuré par The Hitmen affiliés à Puffy, verront le jour par la suite : « Biggie » ayant arrêté son trafic de drogue et semblant plus serein, n’utilise plus de cahier pour ses rimes mais juste sa mémoire. L’album se veut plus ou moins conceptuel, suivant l’histoire de The Notorious B.I.G. chronologiquement et se terminant par son suicide sur « Suicidal Thoughts ». Les textes extrêmement explicites du rappeur furent salués par la critique, celui-ci brossant des portraits saisissants en quelques mots et l’album reçut de manière surprenante un accueil commercial équivalent, finissant quatre fois disque de platine, replaçant New York en position de leader sur la mappemonde du rap. © ©Copyright Music Story DaBee 2016
CD9,99 CHF

Hip-Hop/Rap - Paru le 29 juillet 2014 | Rhino Atlantic

CD15,99 CHF

Hip-Hop/Rap - Paru le 25 août 2014 | Rhino Atlantic

CD2,09 CHF

Hip-Hop/Rap - Paru le 31 octobre 2017 | Famous Records, Corp.

CD9,99 CHF

Hip-Hop/Rap - Paru le 13 septembre 1994 | Rhino Atlantic

CD4,99 CHF

Hip-Hop/Rap - Paru le 17 janvier 2006 | Bad Boy Records

CD9,99 CHF

Hip-Hop/Rap - Paru le 20 février 1995 | Rhino Atlantic

CD15,99 CHF

Hip-Hop/Rap - Paru le 15 juillet 2014 | Rhino Atlantic

CD7,49 CHF

Hip-Hop/Rap - Paru le 25 août 2014 | Rhino Atlantic

CD4,49 CHF

Hip-Hop/Rap - Paru le 29 juillet 2014 | Rhino Atlantic

CD2,99 CHF

Hip-Hop/Rap - Paru le 21 avril 2009 | Bad Boy Records

L'interprète

The Notorious B.I.G. dans le magazine
  • QIBUZ / Lundi 10 décembre 2012
    QIBUZ / Lundi 10 décembre 2012 Chaque lundi, QIBUZ soulève les cartes et interroge l’actualité musicale. Indiscrétions et confidences, décryptages et relectures, révélations et révolution : voici la rubrique coquine de Qobuz.com...
  • Biggie bouge encore...
    Biggie bouge encore... L'action en justice intentée contre la ville de Los Angeles pour négligence ayant entraîné la mort de Notorious B.I.G. en 1997 a été classée sans suite, mais l'affaire non résolue de la mort du rap...