Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

A partir de :
HI-RES24,99 CHF
CD21,49 CHF

Crooners - Paru le 15 avril 2013 | Reprise

Hi-Res Distinctions Hi-Res Audio
A partir de :
HI-RES29,99 CHF
CD25,99 CHF

Ambiance - Paru le 14 octobre 2011 | Reprise

Hi-Res
Si l'on excepte un maxi sorti en 2003, Christmas est le premier disque de Noël enregistré par Michael Bublé et coïncide avec la diffusion de l'émission spéciale de la NBC, A Michael Bublé Christmas. Produit par David Foster, Bob Rock et Humberto Gatica, l'album contient notamment des duos avec les Puppini Sisters, Shania Twain et Thalia. Aux côtés de classiques de Noël comme "Silent Night", "Jingle Bells", "White Christmas" et "Santa Claus is Coming to Town", on y trouve également une chanson originale de Bublé, "Cold December Night". A noter que les éditions spéciales du disque proposent un packaging de circonstance et des morceaux supplémentaires. © John Bush /TiVo
A partir de :
HI-RES26,49 CHF
CD22,99 CHF

Musiques de Noël - Paru le 14 octobre 2011 | 143 - Reprise

Hi-Res
A partir de :
HI-RES26,49 CHF
CD22,99 CHF

Pop - Paru le 8 février 2005 | 143 - Reprise

Hi-Res
A partir de :
HI-RES26,49 CHF
CD22,99 CHF

Pop - Paru le 30 avril 2007 | 143 - Reprise

Hi-Res Livret
A partir de :
HI-RES29,99 CHF
CD25,99 CHF

Pop - Paru le 16 novembre 2018 | Reprise

Hi-Res
Cet album a failli ne jamais voir le jour et Michael Bublé était prêt à mettre un terme à sa carrière après l'annonce de la maladie de son fils Noah, atteint d'un cancer du foie. Après s'être consacré à sa famille, le crooner canadien est finalement retourné en studio et a démenti les rumeurs de dernier album et de point final à sa carrière, intitulant ironiquement sa tournée le Don't Believe the Rumors Tour.Si ce dixième album du chanteur n'est pas son ultime tour de piste, Love n'en possède pas moins un caractère définitif par son nom symbolique et son répertoire de onze reprises (treize pour l'édition bonus), choisis parmi les plus intemporels du jazz vocal. La lecture des titres est à elle seule un condensé idéal de ce qui a pu enthousiasmer sa jeunesse. En outre, le retour de son fidèle allié des débuts, David Foster, aux postes d'arrangeur et de producteur, est un autre signe de l'investissement placé dans le successeur de Nobody But Me (2016), qui voyait Michael Bublé s'orienter vers un style tout à fait différent.Plus classique que jamais donc, Love bénéficie des meilleurs soins dus à son contenu. De la section de cordes qui soulève « When I Fall in Love » ou « Where or When » vers les hauteurs orchestrales à l'instrumentation plus intimiste d'une version très réussie de « Love You Anymore » ou le charme désuet de « Unforgettable », en passant par les cuivres rugissants de « I Only Have Eyes for You », le recueil en donne pour tous les goûts et fournit un écrin de rêve à la voix toujours soyeuse de l'interprète.Ce dernier met tout son coeur à renouveler le prestige de joyaux comme « My Funny Valentine », dans un tremblement de voix sur fond de battement de timbales, comme il prodigue une joie contagieuse à chanter « Such a Night », tel un amoureux novice. De même, les auditeurs reconnaîtront l'auteur de « Haven't Met You Yet » à travers sa version de « Forever Now ». D'autres pourront féliciter l'inclusion de « Help Me Make It Through the Night », créé par Kris Kristofferson et chanté en duo avec Loren Allred. Aussi, cerise sur le gâteau, Michael Bublé invite Cécile McLorin Salvant à fredonner « La Vie en rose » en version bilingue. © ©Copyright Music Story Loïc Picaud 2018
A partir de :
HI-RES26,49 CHF
CD22,99 CHF

Ambiance - Paru le 14 octobre 2011 | 143 - Reprise

Hi-Res
A partir de :
HI-RES26,49 CHF
CD22,99 CHF

Pop - Paru le 11 février 2003 | 143 - Reprise

Hi-Res
A partir de :
HI-RES16,49 CHF
CD14,49 CHF

Bandes originales de films - Paru le 21 mars 2019 | Reprise

Hi-Res
A partir de :
HI-RES26,49 CHF
CD22,99 CHF

Pop - Paru le 9 octobre 2009 | 143 - Reprise

Hi-Res
A partir de :
CD18,49 CHF

Pop - Paru le 11 février 2003 | 143 - Reprise

Le premier opus de Michael Bublé lui confère le statut d'un Harry Connick, Jr. du XXIe siècle. Sa voix de crooner rauque lui donne la prestance d'un homme plus mûr et en fait, son style pop-jazz à la Sinatra rappelle fortement le chant de Harry Connick, Jr. Par conséquent, la production s'appuie grandement sur le swing revisité de bijoux tels que "Fever" et "Come Fly with Me", mais ce n'est qu'une partie du disque. Styliste de la chanson moderne, Michael Bublé puise dans des standards contemporains également, dont la ballade jazzy de George Michael "Kissing a Ballad", la chanson mélancolique des Bee Gees "How Can You Mend a Broken Heart" et "For Once in My Life" de Stevie Wonder. Ça fait du bien d'entendre le premier album d'un jeune chanteur qui préfère appliquer simplement une voix puissante et un certain style sur des chansons de qualité plutôt que de suivre cyniquement les sentiers battus de la teen-pop. © Aaron Latham /TiVo
A partir de :
HI-RES26,49 CHF
CD22,99 CHF

Pop - Paru le 16 novembre 2018 | Reprise

Hi-Res
Cet album a failli ne jamais voir le jour et Michael Bublé était prêt à mettre un terme à sa carrière après l'annonce de la maladie de son fils Noah, atteint d'un cancer du foie. Après s'être consacré à sa famille, le crooner canadien est finalement retourné en studio et a démenti les rumeurs de dernier album et de point final à sa carrière, intitulant ironiquement sa tournée le Don't Believe the Rumors Tour.Si ce dixième album du chanteur n'est pas son ultime tour de piste, Love n'en possède pas moins un caractère définitif par son nom symbolique et son répertoire de onze reprises (treize pour l'édition bonus), choisis parmi les plus intemporels du jazz vocal. La lecture des titres est à elle seule un condensé idéal de ce qui a pu enthousiasmer sa jeunesse. En outre, le retour de son fidèle allié des débuts, David Foster, aux postes d'arrangeur et de producteur, est un autre signe de l'investissement placé dans le successeur de Nobody But Me (2016), qui voyait Michael Bublé s'orienter vers un style tout à fait différent.Plus classique que jamais donc, Love bénéficie des meilleurs soins dus à son contenu. De la section de cordes qui soulève « When I Fall in Love » ou « Where or When » vers les hauteurs orchestrales à l'instrumentation plus intimiste d'une version très réussie de « Love You Anymore » ou le charme désuet de « Unforgettable », en passant par les cuivres rugissants de « I Only Have Eyes for You », le recueil en donne pour tous les goûts et fournit un écrin de rêve à la voix toujours soyeuse de l'interprète.Ce dernier met tout son coeur à renouveler le prestige de joyaux comme « My Funny Valentine », dans un tremblement de voix sur fond de battement de timbales, comme il prodigue une joie contagieuse à chanter « Such a Night », tel un amoureux novice. De même, les auditeurs reconnaîtront l'auteur de « Haven't Met You Yet » à travers sa version de « Forever Now ». D'autres pourront féliciter l'inclusion de « Help Me Make It Through the Night », créé par Kris Kristofferson et chanté en duo avec Loren Allred. Aussi, cerise sur le gâteau, Michael Bublé invite Cécile McLorin Salvant à fredonner « La Vie en rose » en version bilingue. © ©Copyright Music Story Loïc Picaud 2018
A partir de :
CD21,49 CHF

Pop - Paru le 7 février 2005 | 143 - Reprise

La troisième grosse sortie de Michael Bublé porte toujours ce message : ce jeune Canadien adore le côté ondulé et harmonieux de la musique de la génération de ses parents et grand-parents. Ses albums, cependant, vont bien au-delà d'un simple exercice de retour dans le passé. La production et les arrangements de David Foster sont éclectiques, d'une façon qui établit fermement ses mélodies à l'aube du XXIe siècle, et plus important, Michael Bublé a du bagou et un style qui lui est propre pour réinventer le genre vocal contemporain adulte d'une façon à part. Outre des standards de Gershwin et Porter, Michael Bublé embrasse un éventail de styles, de la Motown à la bossa nova en passant par les Beatles. Pour les fans d'une musique romantique à toute épreuve et contagieusement entraînante, It's Time est une valeur sûre. © Bob Windbiel /TiVo
A partir de :
CD21,49 CHF

Ambiance - Paru le 14 octobre 2011 | 143 - Reprise

Il avait déjà enregistré en 2004 une poignée de thèmes identiques : le crooner canadien se penche de nouveau sur l’imagerie de Noël, en grand format et quinze chansons cette fois-ci, grâce à un album enregistré en Irlande, et manifestement destiné aux grands enfants du monde entier. Aimable équilibre entre standards absolus (« Jingle Bells », « Blue Christmas ») et mélodies plus personnelles (« Cold December Night » a été composé par le chanteur et son compère de toujours, Alan Chang), Christmas offre donc un florilège de compositeurs de renommée : Irving Berlin, José Feliciano, Franz Schubert (« Ave Maria ») ou Mariah Carey – il sera intéressant de comparer la version ici enregistrée sur un mode nostalgique de « All I Want for Christmas Is You » avec celle figurant dans le dernier opus en date de Justin Bieber, que l’on peut considérer comme une concurrence frontale en la matière – agrémentent donc un programme racé et sophistiqué. De même, quelques duos – exercice pratiquement obligé en la matière – pourront séduire l’auditeur : les Italo-Britanniques, figures émérites du swing déjanté, et du burlesque, The Puppini Sisters, la compatriote Shania Twain record woman des ventes en mode country, ou la non moins successfull chanteuse mexicaine Thalía, ont ainsi répondu favorablement à l’appel, agrémentant de leurs douces voix une pop ouvertement destinée à un public adulte. En effet, qu’il soit ici accompagné par une grande formation toutes cordes dehors, ou par un ensemble plus typiquement de jazz, Michael Bublé met manifestement ses pas dans ceux d’artistes qui, des scènes de Broadway à celles de Las Vegas, de Bing Crosby à Dean Martin, ont toujours su allier quant-à-soi et élégance. On pourra légitimement s’interroger sur la pertinence d’une sempiternelle version de « Blue Christmas », ou sur le caractère œcuménique de refrains qui, après tout, ne concernent que les deux milliards de chrétiens de par le monde. Mais, toutes choses égales par ailleurs, et même toutes clochettes dehors, Michael Bublé nous offre ici avec un talent coutumier une collection douce et suave et familiale, qui, à l’instar de Noël, ne fera de mal à personne. Excepté en cas de crise de foi(e). © ©Copyright Music Story Christian Larrède 2016
A partir de :
CD18,49 CHF

Pop - Paru le 6 octobre 2009 | 143 - Reprise

De loin l'album le plus varié de Michael Bublé au niveau stylistique, Crazy Love est également l'un de ses disques les plus brillants, les plus pop et les plus entraînants. Michael Bublé démarre avec une ballade spectaculaire, épique, "Cry Me a River". Et de la même façon que grâce à "Home", on avait braqué les projecteurs sur les talents de composition de l'artiste, on trouve ici une pop ensoleillée avec "Haven't Met You Yet" -- une petite chanson entraînante, guillerette, qui rappelle un mélange de Carpenters et Chicago. Ajoutez un duo exubérant et émouvant avec Sharon Jones & the Dap-Kings sur "Baby (You've Got What It Takes)" et une fabuleuse version old school close harmony de "Stardust" où Michael Bublé est accompagné par le groupe Naturally 7, et Crazy Love commence vraiment à prendre forme. Le résultat est purement magique. © Matt Collar /TiVo
A partir de :
HI-RES29,99 CHF
CD25,99 CHF

Pop - Paru le 21 octobre 2016 | Reprise

Hi-Res
Après trois années de silence suite à la sortie de To Be Loved en 2013, le crooner Michael Bublé est de retour avec Nobody But Me. La star canadienne a toujours fait une musique mélangeant les mélodies pop et les influences jazz. Il a connu un grand succès au milieu des années 2000 et décide avec cet album de renouveler légèrement son style. Alors qu’il atteint la quarantaine, le chanteur a choisi de faire appel à l’Américain Black Thought pour apporter une touche r’n’b à son single éponyme. D’ailleurs, les productions vont par moment plus loin en incorporant carrément des beats électro. Le Don Juan canadien a co-produit Nobody But Me et il a contribué à l’écriture des trois titres originaux présents sur l’opus. Pour ce neuvième disque, Michael Bublé montre qu’il a encore des choses à apporter à son public. Entre la reprise des Beach Boys (God Only Knows), celle de Nina Simone (My Babe Just Cares For Me) ou encore sur My Kind Of Girl de Collin Raye, sa voix n'a rien perdu de sa splendeur. © RB/Qobuz
A partir de :
CD25,99 CHF

Pop - Paru le 12 juin 2009 | 143 - Reprise

Meets Madison Square garden documente la prestation très attendue du crooner canadien Michael Bublé sur la célèbre scène de New York. Bublé est un chanteur incroyablement doué qui a su évoluer d'une image de gentil petit chanteur au début des années 2000 vers celle d'un véritable interprète de swing maîtrisant le Great American Songbook à la fin de la décennie. En outre, il a su trouver un équilibre avec la pop et la soul (avec des chansons souvent co-écrites par lui-même comme "Home" ou "Lost") qui a contribué, en plus d'une personnalité affable, à le rendre si populaire, comme illustré par ce document. Appuyé par le big band de rigueur, Bublé y entretient un rapport enjoué avec son public, illustrant la réciprocité existant dans ce rapport passionnel entre le chanteur et celui-ci. © Matt Collar /TiVo
A partir de :
CD21,49 CHF

Pop - Paru le 15 novembre 2005 | Reprise

A partir de :
CD21,49 CHF

Pop - Paru le 30 mars 2004 | 143 - Reprise

A partir de :
CD21,49 CHF

Pop - Paru le 8 février 2005 | 143 - Reprise

La troisième grosse sortie de Michael Bublé porte toujours ce message : ce jeune Canadien adore le côté ondulé et harmonieux de la musique de la génération de ses parents et grand-parents. Ses albums, cependant, vont bien au-delà d'un simple exercice de retour dans le passé. La production et les arrangements de David Foster sont éclectiques, d'une façon qui établit fermement ses mélodies à l'aube du XXIe siècle, et plus important, Michael Bublé a du bagou et un style qui lui est propre pour réinventer le genre vocal contemporain adulte d'une façon à part. Outre des standards de Gershwin et Porter, Michael Bublé embrasse un éventail de styles, de la Motown à la bossa nova en passant par les Beatles. Pour les fans d'une musique romantique à toute épreuve et contagieusement entraînante, It's Time est une valeur sûre. © Bob Windbiel /TiVo

L'interprète

Michael Bublé dans le magazine