Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

A partir de :
CD17,99 CHF

Soul - Paru le 1 janvier 1995 | Geffen*

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
En 1992, Mary J. Blige devenait la diva du ghetto avec son premier album What's the 411?, produit par Puff Daddy. Première place dans les charts R&B et hip-hop et triple disque de platine : carton plein ! Un titre comme celui-ci, ça ne se lâche pas. Une fois devenu diva, on le reste ! Quoi de mieux qu’un second opus pour le prouver ? My Life est certainement la sortie la plus brillante et convaincante de cette femme du Bronx. Avec Sean Combs (Puff Daddy) et Chucky Thompson à la production, pas d’inquiétude. Ça touche. Les deux hommes épaulent Blige dans la composition des titres mais mettent aussi la chanteuse en lumière. My Life est une fusion accomplie des valeurs hip-hop et R&B. Assez morne et douloureux, exposant les peines de cœur, les moments de up and down, la solitude, le mensonge et la séparation, Mary J. Blige parvient cependant à créer une harmonie rayonnante. Aidée par une voix chaude et puissante, elle cache également d’autres armes redoutables. Le groove. Un esprit gorgé de ces sons souful. Les onomatopées : sa langue maternelle. Puis le choix judicieux de ses samples. Barry White pour You Bring Me Joy, Curtis Mayfield, Marvin Gaye, Isaac Hayes ou encore Al Green (No One Else)… Un débordement de soul, de gospel et de R&B qui donne de l’ampleur à ce patchwork d’émotions. © Clara Bismuth/Qobuz
A partir de :
HI-RES25,49 CHF
CD17,99 CHF

R&B - Paru le 1 décembre 2014 | Capitol Records (CAP)

Hi-Res
Pour son 13ème album studio, Mary J.Blige se fait plaisir en invitant des artistes comme Disclosure, Sam Smith, Emeli Sandé, Jimmi Napes, Naughty Boy et Sam Romans. Une belle équipe pour des mariages réussis ; Right Now, le titre composé par Disclosure, Sam Smith et Mary J.Blige, allie le R’n’B à l’electro sans problème. My Loving renchérit de plus belle avec une chanson du même style. Mais les balades piano-voix sont toujours présentes, avec Not Loving You et Worth My Time pour clore The London Sessions. Un opus considéré comme le meilleur de la chanteuse depuis Breakthrough en 2005. © LR/Qobuz
A partir de :
CD17,99 CHF

R&B - Paru le 1 janvier 2001 | Uptown

A partir de :
CD17,99 CHF

R&B - Paru le 1 janvier 1992 | Uptown

En 1992 la soul a mauvaise côte, tout du moins ceux qui s’évertuent à la faire renaître de ses cendres encore fumantes. Le hip-hop n’est pas encore le mastodonte d’aujourd’hui, omniprésent dans toutes les strates de la société. Mary J Blige devient malgré elle la passerelle musicale entre ces deux mouvements qui ne vont plus tarder à se trouver bon nombre d’affinités, et la chanteuse une véritable ambassadrice d’une nouvelle mouvance, le hip-hop/soul, car aussi aiguisée textuellement que les rappeuses de l’époque, et également armée vocalement que les plus grandes chanteuses. Elle gagne bien vite le respect de tous, bien appuyée par la crédibilité de ses collaborateurs, éminentes voix du monde du rap tels que Grand Puba, Busta Rhymes ou bien Biggie qui explose littéralement sur toutes les ondes avec « Real Love ». Le petit ami de l’époque K-Ci pousse également la chansonnette sur « I Don’t Want To Do Anything ». Puffy recycle déjà les boucles évidentes de funk mais la formule fonctionne à la perfection sur ces débuts qui remuent sérieusement le cocotier musical alors plutôt dominé par les ambiances plus sombres du grunge. La soul se trouvait une nouvelle figure et nul ne doutait qu’elle ne quitterait plus le devant de la scène. © ©Copyright Music Story DaBee 2017
A partir de :
HI-RES28,99 CHF
CD20,49 CHF

Ambiance - Paru le 18 novembre 2013 | Mary J Blige PS

Hi-Res
A truly Mary Christmas would match the distraught look on the cover. Blige's first Christmas album, guided by David Foster and Jochem van der Saag, doesn't feature sad or embittered chestnuts like "Christmas (Baby Please Come Home)" or "Fairytale of New York" (was Method Man busy?). Instead, it contains a mix of standard holiday songs -- a couple playful, many solemn, all dramatic. It's a big production; an orchestra backs Blige on most of the songs. She pours herself into all of the material, even when she's joined by Jessie J (of all people) for a version of "Do You Hear What I Hear?" that is overcooked. It could use a couple more joyous songs in the vein of Donny Hathaway's "This Christmas," which is a delight despite so many versions since the original 1970 version. A Mary Christmas won't likely reach the high status of, say, Mariah Carey's Merry Christmas, but it's a full-effort holiday release that many of her fans should be able to enjoy for several years. © Andy Kellman /TiVo
A partir de :
CD20,49 CHF

Rock - Paru le 1 janvier 2005 | Geffen*

Le septième album de la chanteuse est étonnant à plus d’un titre. La chanteuse s’y révèle toujours aussi touchante en épanchant ses sentiments sur sillons, alors que l’annonce faite par la maison de disque l’été 2005 laissait entendre qu’il s’agirait d’une compilation provisoirement intitulée Reminisce. Bien lui en a pris, car sous cette avalanche de nouvelles collaborations, parmi lesquelles on retrouve, will.i.am, Bryan-Michael Cox, 9th Wonder, Davel ‘Bo’ Mckenzie, Cool et Dre, ou encore Dre & Vidal, chacun apporte le meilleur de lui-même afin de coller au style tellement atypique de Mary, mettant en valeur une voix qui n’a probablement jamais été aussi belle. « Be Without You », dédié à celui qu’elle aime, est un tube absolu, tandis que Mary se met au rap sur « Enough Cryin », remplaçant au pied levé une Foxy Brown victime de problèmes d’audition, et reprenant du coup le texte écrit pour le morceau par Jay-Z. La collaboration avec U2 sur la reprise de leur hymne « One » fonctionne mais se révèle un peu facile au milieu des autres chansons. Blige se voit récompensée d’un succès critique et populaire pratiquement inédit dans le monde musical récent. Mais ce n’est que justice sonore rendue ! © ©Copyright Music Story DaBee 2017
A partir de :
CD4,49 CHF
One

R&B - Paru le 26 juin 2006 | Geffen*

A partir de :
CD17,99 CHF

Pop - Paru le 1 janvier 1997 | Geffen*

A partir de :
CD17,99 CHF

Pop - Paru le 1 janvier 2002 | Uptown

A partir de :
CD20,49 CHF

R&B - Paru le 1 janvier 2006 | Geffen*

A partir de :
HI-RES25,49 CHF
CD17,99 CHF

R&B - Paru le 28 avril 2017 | Capitol Records (CAP)

Hi-Res
On Strength of a Woman, Mary J. Blige covers a lot of lyrical ground familiar to anyone who has heard her 11 previous studio albums. A significant fraction of this set's sentiments are clichéd. There are self-help platitudes such as "You gotta love yourself before you love someone else," along with timeworn redemptive declarations like "I was lost but now I'm found" and "Now I'm finally free to be me." In fairness, the stock phrases are delivered with conviction, understandably weighed with a sense of "Not this bull again." The alleged extramarital antics that dragged Blige back into this darkness, after all, are as clichéd as it gets. Clearly the time wasn't right for Blige to record a bunch of feel-good jams, but in the listener's favor, the anguish has also inspired the singer and her co-writers and producers -- Brandon Hodge, Darhyl Camper, Jr., Prince Charlez, and Jazmine Sullivan, along with many others -- to illustrate these ballads of confrontation and perseverance with enough specifics to distinguish them from the past work. Take "Set Me Free," where a swanky, winding backdrop supports stinging "hmph" lines like "You musta lost it -- n*gga, you won't get a dime," followed by "There's a special place in hell for you" in dismissive high register. A clinking Kaytranada collaboration ("Telling the Truth"), a back-stabbed weeper that bares Sullivan's unmistakable touch ("Thank You"), and a machine-soul ballad worthy of an extended 12" mix ("U + Me [Love Lesson]") likewise could not have been made at any other point in Blige's career. A few songs do depart from expressing pain and the documentation of recovery. Brightest of all is "Find the Love," pure early-'80s boogie throwback. Just beneath that is the title track, a theatrical empowerment anthem that would likely close just about any other album. Instead, extra punctuation is provided by "Hello Father," another gem. It contains one of the hour's best grooves, provided by Hit-Boy, and is all devotional finesse. © Andy Kellman /TiVo
A partir de :
CD20,49 CHF

Ambiance - Paru le 18 novembre 2013 | Mary J Blige PS

A truly Mary Christmas would match the distraught look on the cover. Blige's first Christmas album, guided by David Foster and Jochem van der Saag, doesn't feature sad or embittered chestnuts like "Christmas (Baby Please Come Home)" or "Fairytale of New York" (was Method Man busy?). Instead, it contains a mix of standard holiday songs -- a couple playful, many solemn, all dramatic. It's a big production; an orchestra backs Blige on most of the songs. She pours herself into all of the material, even when she's joined by Jessie J (of all people) for a version of "Do You Hear What I Hear?" that is overcooked. It could use a couple more joyous songs in the vein of Donny Hathaway's "This Christmas," which is a delight despite so many versions since the original 1970 version. A Mary Christmas won't likely reach the high status of, say, Mariah Carey's Merry Christmas, but it's a full-effort holiday release that many of her fans should be able to enjoy for several years. © Andy Kellman /TiVo
A partir de :
CD20,49 CHF

Pop - Paru le 1 janvier 1999 | Geffen

A partir de :
HI-RES3,99 CHF
CD2,99 CHF

R&B - Paru le 16 octobre 2020 | Mary Jane Productions, Inc

Hi-Res
A partir de :
CD20,49 CHF

R&B - Paru le 1 janvier 2007 | Geffen*

A partir de :
CD20,49 CHF

R&B - Paru le 6 décembre 2019 | Universal Music Enterprises

A partir de :
CD20,49 CHF

Pop - Paru le 1 janvier 2003 | Geffen*

A partir de :
CD20,49 CHF

R&B - Paru le 1 janvier 2011 | Geffen*

Bien avant tant d’autres, Mary J. Blige fusionnait déjà R&B et hip hop avec une dextérité unique. Et ce dixième album studio prouve que la couronne de la reine soul du Bronx brille toujours d’un groove étincelant. Autobiographique, cette suite de My Life, son album de 1994, montre une Mary J. osant se mettre à nu, une Mary J. en harmonie avec ce style qui est le sien, unique. Une forme de classe en quelque sorte…
A partir de :
CD20,49 CHF

R&B - Paru le 1 janvier 2009 | Geffen*

A partir de :
CD20,49 CHF

R&B - Paru le 1 janvier 2002 | Uptown

L'interprète

Mary J. Blige dans le magazine