Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

HI-RES28,99 CHF
CD20,49 CHF

Country - Paru le 10 juillet 2020 | Loma Vista Recordings

Hi-Res
La mort d’un fils, un séjour en prison, une passion pour la bouteille, un accident de voiture et des années de dépression. Pour beaucoup, l’autoroute de la mouise. Pour Margo Price, le carburant de sa plume et le tremplin vers les étoiles. Depuis Midwest Farmer's Daughter, son premier album Qobuzissime de 2016, la native d’Aledo, un trou de l’Illinois, est l’une des voix les plus respectées de la country. La vraie ! Sans additif, ni OGM ! Ex-protégée de Jack White qui l’a signée à ses débuts sur son label Third Man Records, elle a enchaîné les comparaisons avec Loretta Lynn, Dolly Parton, Janis Joplin et Bonnie Raitt, rejoint les rangs des outlaws 2.0 de la country du troisième millénaire comme Sturgill Simpson (qui produit That's How Rumors Get Started) et Jason Isbell et, cerise sur le gâteau, chanté en duo avec le saint patron, Willie Nelson. Pour son troisième album, la reine Margo ne change rien ; ou presque. Le quotidien des petites gens, les hauts et les bas, la politique, le star-system ou le sexisme, elle cuisine tous ces thèmes à coups de punchlines incisives sans jamais avoir la main lourde sur le gras ou l’assaisonnement. Parfois, That's How Rumors Get Started sort des clous, déballant des guitares zeppeliniennes sur Twinkle Twinkle, des chœurs gospel sur Prisoner of the Highway et sons souvent rock, parfois soul, toujours très 70's à la Fleetwood Mac, qui enrichissent cette country électrique nerveuse rétro jamais passéiste. © Marc Zisman/Qobuz
HI-RES28,99 CHF
CD20,49 CHF

Country - Paru le 13 novembre 2020 | Loma Vista Recordings

Hi-Res
Margo Price explique qu’elle a passé plus de temps à préparer ses concerts au Ryman Auditorium que son mariage. C’est que, sis à Nashville depuis plus d’un siècle, le Ryman Auditorium n’est pas rien, un peu la Mecque ou la basilique Saint-Pierre de la musique country. En mai 2018, star montante (et montée déjà bien haut) de la country, elle y jouait trois soirs de suite en tête d’affiche, et cet album est une compilation des trois concerts. Découverte par le néo-nashivillien Jack White une paire d’années plus tôt, Price fait partie de ces artistes qui rajeunissent le genre en le jouant à l’ancienne. Chez elle, la country est plus qu’une variété américaine débitée au kilomètre pour écouter dans la grosse voiture entre l’église et le barbecue. Dotée d’une voix virtuose et bien terrienne, elle y injecte l’énergie du rock, des nuances de soul et un certain progressisme. Ses partenaires de duos sur ce disque jalonnent son esthétique : le roots-rocker Jack White, la légende Emmylou Harris et son alter-ego masculin Sturgill Simpson. Sa reprise du Green River de Creedence Clearwater Revival aussi : elle commence doigts de pieds en éventail dans le rocking chair, et se termine en grand messe country gospel déchaînée. Le soleil tape et un grand vent chaud souffle sur ce disque auquel on ne fera qu’un reproche : la reprise du 9 to 5 de Dolly Parton jouée sur scène n’y figure pas. © Stéphane Deschamps/Qobuz

L'interprète

Margo Price dans le magazine