Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

A partir de :
HI-RES25,49 CHF
CD17,99 CHF

Alternatif et Indé - Paru le 2 septembre 2016 | Universal Music Division Virgin Records

Hi-Res Livret Distinctions 4F de Télérama
Après l’excitant Psycho Tropical Berlin qui les a révélé, La Femme livre un deuxième album de plus d’une heure et dix minutes tout aussi protéiforme et tout aussi inclassable baptisé Mystère. La mode est certes aux groupes aux influences souvent antagonistes de prime abord, mais dans ce registre, La Femme explose une fois de plus les frontières, dynamite les genres et recolle les lambeaux de corps de toutes ces victimes à sa façon. L’ADN reste un savant mélange de surf music, de new wave 80’s et rock yéyé mais on croise également ici des sonorités inédites comme du folk français médiéval (Le vide est ton nouveau prénom) ou des rythmes arabisants Psyzook). A l’arrivée on pense toujours à une sorte de carambolage entre Suicide, le Velvet, Eli et Jacno, les B-52’s, Cure et Dutronc, une fiesta jouissive qui ne se pose pas de question et fonce dans le tas. Avec Mystère, les deux hémisphères du cerveau de La Femme, Marlon Magnée et Sacha Got, ont conçu un disque riche (16 titres !) et fou dans lequel il fait bon s’abandonner. © MD/Qobuz
A partir de :
CD24,49 CHF

Alternatif et Indé - Paru le 2 septembre 2016 | Universal Music Division Virgin Records

Livret Distinctions 4F de Télérama
Après l’excitant Psycho Tropical Berlin qui les a révélé, La Femme livre un deuxième album de plus d’une heure et dix minutes tout aussi protéiforme et tout aussi inclassable baptisé Mystère. La mode est certes aux groupes aux influences souvent antagonistes de prime abord, mais dans ce registre, La Femme explose une fois de plus les frontières, dynamite les genres et recolle les lambeaux de corps de toutes ces victimes à sa façon. L’ADN reste un savant mélange de surf music, de new wave 80’s et rock yéyé mais on croise également ici des sonorités inédites comme du folk français médiéval (Le vide est ton nouveau prénom) ou des rythmes arabisants Psyzook). A l’arrivée on pense toujours à une sorte de carambolage entre Suicide, le Velvet, Eli et Jacno, les B-52’s, Cure et Dutronc, une fiesta jouissive qui ne se pose pas de question et fonce dans le tas. Avec Mystère, les deux hémisphères du cerveau de La Femme, Marlon Magnée et Sacha Got, ont conçu un disque riche (16 titres !) et fou dans lequel il fait bon s’abandonner. © MD/Qobuz
A partir de :
HI-RES16,49 CHF
CD10,99 CHF

Alternatif et Indé - Paru le 2 avril 2021 | Disque Pointu

Hi-Res
Pour viser juste en musique, il faut parfois faire vite et fort. Ou bien, pour le dire à la manière de La Femme : « foutre le bordel ». Dans la lignée de leurs deux premiers albums (les très acclamés Psycho Tropical Berlin en 2013 et Mystère en 2016), ce groupe emblématique de la French pop des années 2010 fait à nouveau le choix d’un melting pot musical totalement extravagant. L’un des morceaux les plus représentatifs de cette couleur inclassable est sans doute Disconnexion, avec son banjo effréné, épaulé par une cantatrice/extraterrestre, tous deux étant accompagnés par des synthés aux notes piquées (dans tous les sens du terme), quelque part entre Jacno et certaines musiques de jeux videos. Quant à Foutre le bordel, il est imprégné d’un esprit punk rappelant les grandes heures de The Clash (mais aussi, pourquoi pas, Plastic Bertrand). Dans les autres titres, on croisera pêle-mêle du rap, du rock sixties, ou encore des clins d’œil au Velvet Underground. La patte de La Femme, ce sont aussi des mélodies à la fois entêtantes et naïves (cf. Le Jardin), chantées à tour de rôle par des interprètes masculins et féminins. Parmi ces dernières, on remarquera la présence de Clara Luciani, dont on oublie parfois qu’avant sa carrière solo, elle fit ses gammes sur le premier album de La Femme. Tout comme Alma Jodorowski et Ariane Gaudeaux, Clara Luciani vient se greffer avec bonheur au pilier indéboulonnable du groupe, constitué des Basques Marlon Magnée et Sacha Got. Tel un contrepied à cette « salade » tourbillonnante, La Femme conclue avec un morceau plus zen, baigné d’instruments ultra réverbérés, comme dans un tunnel débouchant, espérons-le, vers un monde aux paradigmes plus beaux et plus sereins (Tu t’en lasses). © Nicolas Magenham/Qobuz
A partir de :
CD17,99 CHF

Alternatif et Indé - Paru le 8 avril 2013 | Universal Music Division Virgin Records

Livret
Après d’excitants singles, La Femme livre enfin son premier album, aussi insaisissable que son titre, Psycho Tropical Berlin. La mode est certes aux groupes aux influences souvent antagonistes de prime abord, mais dans ce registre, La Femme explose les frontières, dynamite les genres et recolle les lambeaux de corps de toutes ces victimes à sa façon. Le Suicide de Cheree, le minimalisme de la pop new wave d’Eli et Jacno, des textures surf piquées aux B-52’s, quelques tics gainsbourgiens et dutronesques, Psycho Tropical Berlin ressemble surtout à une jouissive fiesta bigarrée qui ne se pose pas de question et fonce dans le tas. Partyyyyyy !!!
A partir de :
CD6,49 CHF

Alternatif et Indé - Paru le 28 janvier 2013 | Universal Music Division Virgin Records

Après Le Podium #1 en 2010 et quelques singles lâchés à la sauvette sur les Internets, le projet biarrot-parisien revient avec un deuxième apéritif en attendant l’album Psycho Tropical Berlin qui devrait voir le jour en avril 2013. La femme se fait désirer, comme toute vamp qui se respecte.Ici, toujours pas d’anglais et c’est tant mieux. La Femme verse un cocktail mi masculin mi féminin dans un français assumé, entre pluie synthétique et saturations blêmes, mélancolie et nonchalance classieuse. D’une esthétique new wave et baroque à un écrin de pop lo-fi estivale, ce préliminaire conjugue l’atmosphère des deux villes coups de cœur et d’adoption des enfants prodiges: le spleen crasse de Paris et l’esprit surf de Biarritz. Vivement l'album. © ©Copyright Music Story Eva Sauphie 2021
A partir de :
CD20,49 CHF

Alternatif et Indé - Paru le 8 avril 2013 | Universal Music Division Virgin Records

Après d’excitants singles, La Femme livre enfin son premier album, aussi insaisissable que son titre, Psycho Tropical Berlin. La mode est certes aux groupes aux influences souvent antagonistes de prime abord, mais dans ce registre, La Femme explose les frontières, dynamite les genres et recolle les lambeaux de corps de toutes ces victimes à sa façon. Le Suicide de Cheree, le minimalisme de la pop new wave d’Eli et Jacno, des textures surf piquées aux B-52’s, quelques tics gainsbourgiens et dutronesques, Psycho Tropical Berlin ressemble surtout à une jouissive fiesta bigarrée qui ne se pose pas de question et fonce dans le tas. Partyyyyyy !!!
A partir de :
HI-RES2,39 CHF
CD1,59 CHF

Alternatif et Indé - Paru le 10 septembre 2020 | Disque Pointu

Hi-Res
A partir de :
CD1,59 CHF

Alternatif et Indé - Paru le 17 novembre 2020 | Disque Pointu

A partir de :
CD1,99 CHF

Rock français - Paru le 23 octobre 2011 | La Femme

A partir de :
HI-RES2,39 CHF
CD1,59 CHF

Alternatif et Indé - Paru le 3 décembre 2020 | Disque Pointu

Hi-Res
A partir de :
HI-RES2,39 CHF
CD1,59 CHF

House - Paru le 1 octobre 2018 | Disque Pointu

Hi-Res
A partir de :
HI-RES2,39 CHF
CD1,59 CHF

Alternatif et Indé - Paru le 7 février 2019 | Disque Pointu

Hi-Res
A partir de :
CD1,59 CHF

Alternatif et Indé - Paru le 13 janvier 2021 | Disque Pointu

A partir de :
CD1,59 CHF

Rock français - Paru le 10 janvier 2014 | Disque Pointu

A partir de :
HI-RES2,39 CHF
CD1,59 CHF

Alternatif et Indé - Paru le 15 juillet 2021 | Disque Pointu

Hi-Res
A partir de :
CD1,59 CHF

Alternatif et Indé - Paru le 5 octobre 2017 | Disque Pointu

A partir de :
HI-RES2,39 CHF
CD1,59 CHF

Alternatif et Indé - Paru le 15 septembre 2021 | Disque Pointu

Hi-Res
A partir de :
HI-RES19,49 CHF
CD12,99 CHF

Alternatif et Indé - À paraître le 15 octobre 2021 | Disque Pointu

Hi-Res

L'interprète

La Femme dans le magazine