Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

A partir de :
HI-RES36,49 CHF
CD25,99 CHF

Pop - Paru le 21 octobre 2013 | Capitol Records (CAP)

Hi-Res Distinctions Hi-Res Audio
Quatrième album de l'auteure-compositrice-interprète américaine Katy Perry, Prism succède à Teenage Dream, paru en 2010 et ayant culminé en tête des charts. Conçu en collaboration avec une brochette d'artistes et de producteurs parmi lesquels Sia, Diplo, Max Martin, Bloodshy ou Emeli Sandé, ce nouvel effort puise son inspiration dans les travaux de Robyn, Britney Spears, Mariah Carey ou Prince pour la musique mais du côté de sa vie sentimentale passée pour les textes. Prism contient le single "Roar", mêlant rythmes hip-hop et ficelles power ballad façon années 80. © TiVo
A partir de :
CD24,49 CHF

Pop - Paru le 1 janvier 2012 | Capitol Records

Le but ultime de Katy Perry, c’est d’être sous les projecteurs, et elle suivra la même voie que les autres pour y parvenir : en fronçant les sourcils à la Alanis, en se pavanant comme Gwen Stefani et en confiant ses accroches à la machine à hits de Britney, Max Martin. Jamais elle ne s’éloigne des gentils beats dancefloor attendus qui évoluent sans encombre entre le jour et la nuit ni des ballades métalliques tranquilles et immaculées conçues pour conserver leur lustre écoute après écoute. Perry reconnaît certaines tendances : elle salue KeSha sur "Last Friday Night (T.G.I.F.)", reproduit l’aliénation robotique de Ryan Tedder sur "E.T." mais dit éviter de plagier Lady Gaga. Perry offre ce qu'elle a de meilleur lorsqu'elle livre efficacement des singles bien lisses tels que "Teenage Dream" et "Hummingbird Heartbeat". © Stephen Thomas Erlewine /TiVo
A partir de :
HI-RES28,99 CHF
CD20,49 CHF

Pop - Paru le 10 juillet 2020 | Capitol Records

Hi-Res
Sans grande surprise, Smile, le cinquième album de Katy Perry, ne s’éloigne pas du sillon que ses précédents efforts ont gravé au cœur de la pop américaine ces dix dernières années. La chanteuse ne prétend pas révolutionner sa direction artistique, tant visuelle que musicale. Smile est calibré pour la FM, et si l’on peut déplorer un certain manque de profondeur dans les textes, la réalisation très synthétique et souvent appliquée arrive à transformer certaines compositions en hymnes dance en puissance (Teary Eyes), ou encore à leur insuffler un groove disco assez inattendu (Smile, Champagne Problems). Le R&B rafraîchissant de Harleys in Hawaii et sa production plus intimiste vient ponctuer un album très (trop ?) énergique que la chanteuse nous présente comme conçu durant sa période la plus sombre. Il est vrai que parfois, cette œuvre pop acidulée et colorée sonne presque ironique au vu des sujets que Katy Perry y aborde. Ce Smile serait-il en fait un rire jaune ? © IF/Qobuz
A partir de :
CD19,49 CHF

Pop - Paru le 22 juillet 2008 | Capitol Records

Katy Perry condense tout ce qu'on peut reprocher à The Hills sur un album pop. Elle fustige son petit ami en l'accusant d'aguicher les gays; elle embrasse une fille alors qu'elle n'aime pas les filles; elle nargue un soupirant en lui disant qu'il n'a pas les moyens d'être avec elle, elle fait la fête jusqu'à en vomir, brandit les marques comme des armes, jure avec nonchalance et négocie des faveurs en secret. En gros, elle fait tout pour se faire traiter d'horrible Heidi Montag. Katy Perry ne manque pas de talent: son écriture est digne d'Alanis et elle a le sens du détail. Mais cela ne fait que renforcer le fait que son image de sauvage exécrable a été conçue pour lui permettre d'atteindre la célébrité à laquelle elle aspire. © Stephen Thomas Erlewine /TiVo
A partir de :
HI-RES25,49 CHF
CD17,99 CHF

Pop - Paru le 9 juin 2017 | Capitol Records (CAP)

Hi-Res
Pas grand-chose ne dépasse de ce nouvel opus de Katty Perry, le quatrième, qui intervient quatre ans après Prism. La production est en effet, et sans surprise, hautement calibrée pour les charts, et assurément très solide. Pour s’en convaincre, les premières mesures de « Witness », qui ouvrent le disque, donnent le ton : rythmique sophistiquée, piano discret, séquences parfaitement calculées, voix envoûtante, Katy Perry ne sort pas des sentiers qu’elle a précédemment balisés. Si les mélodies sont relativement convenues au fur et à mesure que défilent les titres, le thème du féminisme revient très souvent comme sur un « Hey Hey Hey », lourd à souhait avec sa grosse caisse terriblement compressée, et sur lequel la chanteuse américaine affirme fièrement : « I’m feminine and soft, but I’m still a boss », avant de clamer sa force dans le même titre : « You think that I’m cracking, but you can’t break me ». Sa féminité, mais aussi les plaisirs charnels, Katy Perry les évoque frontalement dans des morceaux tels que « Tsunami » ou encore « Bon appétit » tandis que les synthétiseurs vintage de « Roulette » servent admirablement ce qui est probablement l’un des meilleurs titres de l’album, avec son lourd refrain totalement imparable. Ambiance plus dance sur « Swish Swish » et « Déjà Vu », avec sa section rythmique qui plonge dans le sub : les deux s’appuient sur un instrumental solide et fiévreux sans pour autant se démarquer clairement mélodiquement. « Power » met en scène une Katy Perry plus nonchalante, mais où sa voix, lorsqu’elle part dans un registre plus aigu ou encore frôle la rupture, s’avère particulièrement émouvante. Les synthétiseurs, la basse synthétique, les roulements de caisse claire rigides, et la structure alambiquée de la chanson, semblent tout droit importés de Paisley Park et de ses productions Princières des années 1980. Avec ses quinze compositions, sa tracklist frôlant l’heure, Witness est un rouleau-compresseur commercial, parfois long, répétitif, mais il sait réserver son lot de tubes, tout comme des moments plus précieux, avec « Bigger Than Me » ou « Miss You More », probablement les morceaux les plus authentiques du disque.  © ©Copyright Music Story Olivier Roubin 2017
A partir de :
HI-RES28,99 CHF
CD20,49 CHF

Pop - Paru le 10 juillet 2020 | Capitol Records

Hi-Res
Publié en 2020, c'est affublé d'un titre volontairement ironique que Smile voit la diva pop Katy Perry revenir dans les bacs, optant pour un retour à une formule ayant déjà fait ses preuves par le passé en lieu et place des velléités d'expansion de ses horizons musicaux sur Witness en 2017, album ayant failli à trouver son public. C'est donc selon des modalités dance-pop familières mais dissimulant mal un fond pas si positif qu'il n'y paraît que la californienne livre une collection de douze nouveaux titres dont émane le sentiment que la chanteuse n'est prête ni à renoncer à la lumière des projecteurs ni à ses ambitions pop. Notamment porté par son entraînant morceau titre aux reflets néo-disco et décliné en plusieurs remixes, Smile décroche la cinquième place du Top 100 étasunien. © TiVo
A partir de :
CD19,49 CHF

Rock - Paru le 13 novembre 2009 | Capitol Records

A partir de :
HI-RES3,99 CHF
CD2,99 CHF

Ambiance - Paru le 15 novembre 2018 | Capitol Records

Hi-Res
A partir de :
HI-RES3,99 CHF
CD2,99 CHF

Pop - Paru le 14 mai 2021 | Capitol Records

Hi-Res
A partir de :
CD19,49 CHF

Rock - Paru le 27 août 2010 | Capitol Records

Le but ultime de Katy Perry, c’est d’être sous les projecteurs, et elle suivra la même voie que les autres pour y parvenir : en fronçant les sourcils à la Alanis, en se pavanant comme Gwen Stefani et en confiant ses accroches à la machine à hits de Britney, Max Martin. Jamais elle ne s’éloigne des gentils beats dancefloor attendus qui évoluent sans encombre entre le jour et la nuit ni des ballades métalliques tranquilles et immaculées conçues pour conserver leur lustre écoute après écoute. Perry reconnaît certaines tendances : elle salue KeSha sur "Last Friday Night (T.G.I.F.)", reproduit l’aliénation robotique de Ryan Tedder sur "E.T." mais dit éviter de plagier Lady Gaga. Perry offre ce qu'elle a de meilleur lorsqu'elle livre efficacement des singles bien lisses tels que "Teenage Dream" et "Hummingbird Heartbeat". © Stephen Thomas Erlewine /TiVo
A partir de :
HI-RES3,99 CHF
CD2,99 CHF

Pop - Paru le 15 mai 2020 | Capitol Records

Hi-Res

Pop - Paru le 18 décembre 2020 | UMG Recordings, Inc.

Téléchargement indisponible
A partir de :
CD2,99 CHF

Pop - Paru le 31 mai 2019 | Capitol Records

A partir de :
CD2,99 CHF

Pop - Paru le 15 juillet 2016 | Capitol Records (CAP)

A partir de :
CD25,99 CHF

Pop - Paru le 1 janvier 2010 | Capitol Records

Le but ultime de Katy Perry, c’est d’être sous les projecteurs, et elle suivra la même voie que les autres pour y parvenir : en fronçant les sourcils à la Alanis, en se pavanant comme Gwen Stefani et en confiant ses accroches à la machine à hits de Britney, Max Martin. Jamais elle ne s’éloigne des gentils beats dancefloor attendus qui évoluent sans encombre entre le jour et la nuit ni des ballades métalliques tranquilles et immaculées conçues pour conserver leur lustre écoute après écoute. Perry reconnaît certaines tendances : elle salue KeSha sur "Last Friday Night (T.G.I.F.)", reproduit l’aliénation robotique de Ryan Tedder sur "E.T." mais dit éviter de plagier Lady Gaga. Perry offre ce qu'elle a de meilleur lorsqu'elle livre efficacement des singles bien lisses tels que "Teenage Dream" et "Hummingbird Heartbeat". © Stephen Thomas Erlewine /TiVo
A partir de :
CD6,49 CHF

Pop - Paru le 9 septembre 2008 | Capitol Records

A partir de :
CD2,99 CHF

Pop - Paru le 1 janvier 2013 | Capitol Records (CAP)

A partir de :
HI-RES3,99 CHF
CD2,99 CHF

Pop - Paru le 31 mai 2019 | Capitol Records

Hi-Res
A partir de :
HI-RES3,99 CHF
CD2,99 CHF

Pop - Paru le 9 août 2019 | Capitol Records

Hi-Res
A partir de :
HI-RES3,99 CHF
CD2,99 CHF

Pop - Paru le 16 octobre 2019 | Capitol Records

Hi-Res

L'interprète

Katy Perry dans le magazine
  • QIBUZ / Lundi 9 décembre 2013
    QIBUZ / Lundi 9 décembre 2013 Indiscrétions et confidences, décryptages et relectures, révélations et révolution : chaque lundi, QIBUZ soulève les cartes et interroge l’actualité musicale. La vérité est toujours bonne à lire, n...