Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

A partir de :
HI-RES30,99 CHF
CD23,49 CHF

Classique - Paru le 7 janvier 2013 | Alia Vox

Hi-Res Livret Distinctions Choc de Classica - Hi-Res Audio
A partir de :
CD12,99 CHF

Classique - Paru le 24 mars 2014 | Satirino Records

Distinctions 5 de Diapason - Choc de Classica

Classique - Paru le 23 octobre 2012 | Aeolus

Livret Distinctions Hi-Res Audio - La Clef du mois RESMUSICA
Téléchargement indisponible
A partir de :
HI-RES17,99 CHF
CD12,99 CHF

Classique - Paru le 3 mars 2014 | Coro

Hi-Res Livret Distinctions Gramophone Editor's Choice - Hi-Res Audio
A partir de :
CD11,99 CHF

Classique - Paru le 3 janvier 2008 | Avie Records

Distinctions 5 de Diapason
Ensemble Brandebourgeois Européen - Trevor Pinnock, direction
A partir de :
CD11,99 CHF

Classique - Paru le 20 février 2007 | Challenge Classics

Distinctions Diapason d'or
Cantates BWV4, 21, 31, 71, 106, 131, 150, 185, 196 / Barbara Schlick, soprano - Kai Wessel, alto - Guy de Mey, ténor - Klaus Mertens, basse - Amsterdam Baroque Orchestra & Choir, dir. Ton Koopman
A partir de :
HI-RES17,99 CHF
CD12,99 CHF

Classique - Paru le 10 septembre 2014 | Passacaille

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or
On n’est pas trop certain, de nos jours, quel ordre a pu être imaginé par Bach dans l’exécution de son Offrande musicale : la partition imprimée par ses soins en 1747 semble paginée de manière à occuper un minimum de papier, et de sorte à ménager le moins de « tournes » possibles pour les instrumentistes de la Sonate… De plus, les canons sont proposés sous forme diaboliquement cryptée, charge aux musiciens d’en trouver les solutions – et il s’en trouve d’intrigantes ! Certaines interprétations commencent et finissent par les Ricercar, le premier à trois voix dont on pense qu’il reflète assez fidèlement la notation qu’a effectuée Bach de sa propre improvisation lors de son passage chez le roi de Prusse, le dernier à six voix écrit au retour du Cantor à Leipzig – ricercar à six voix que d’aucuns jouent au clavecin seul, d’autres le distribuant sur plusieurs instruments. D’autres préfèrent terminer avec la Sonate en trio, pour flûte, violon et clavier. Le présent enregistrement de l’ensemble Il Gardinello – Jan de Winne au traverso, Sophie Gent au violon, Vittorio Ghielmi à la gambe, Lorenzo Ghielmi au clavecin – s’achève sur le Canon perpétuel, et offre le Ricercar à 6 au clavecin seul. En guise de complément, Lorenzo Ghielmi troque le clavecin pour l’orgue pour nous donner un autre chef-d’œuvre de l’art canonique de Bach, les Variations canoniques sur « Vom Himmel hoch da komm ich her » également de 1747. © SM/Qobuz
A partir de :
HI-RES17,99 CHF
CD12,99 CHF

Classique - Paru le 1 avril 2016 | Avie Records

Hi-Res Distinctions Gramophone Editor's Choice
A partir de :
CD12,99 CHF

Classique - Paru le 25 août 2015 | Passacaille

Livret Distinctions 3F de Télérama
La claveciniste états-unienne de naissance mais percheronne d’adoption Martha Cook (une disciple de Gustav Leonhardt) a choisi un clavecin Willem Kroesbergen (Utrecht 2005) d’après Johannes Couchet pour enregistrer, après des années d’attente – attente de trouver le bon instrument, attente aussi de maturation de la partition –, de cet invraisemblable monument inachevé qu’est L’Art de la fugue de Bach. Longtemps considérée comme une œuvre d’étude non destinée au concert, elle est un aboutissement de l’abstraction musicale, et beaucoup de questions se sont posées à son sujet : dans quel ordre les jouer, que faire de la dernière fugue restée en plan sur le nom de B.A.C.H. ? Pour ce qui est de la fin, Cook a choisi après mûre réflexion de s’arrêter sur une demi-cadence, sept mesures avant l’effilochage final du manuscrit, suivant l'option de l'édition mise en forme par Carl Philipp Emanuel Bach peu après le décès de son père. Dans son livre L'Art de la fugue, une méditation en musique (Fayard, Paris, 2015), la claveciniste s’interroge sur le potentiel expressif de cette musique dite abstraite, et risque une hypothèse fondée sur une analyse fine de la structure de l’œuvre : Bach s’est inspiré de textes du Nouveau Testament pour nourrir son invention formelle, selon les procédés de rhétorique musicale de l’époque. Sous sa forme enregistrée au clavecin par Cook, l’œuvre est ainsi interprétée comme répondant à un programme qui révèle le caractère de méditation que lui accordait le compositeur, et sa spiritualité. © SM/Qobuz« [...) En s'appuyant sur le manuscrit autographe plutôt que sur l'édition gravée, Martha Cook a trouvé une clé d'écoute dans l'étroite relation qu'entretient le thème choisi et développé par Bach avec un passage de l'Evangile de Luc. Comme dans les cantates et les Passions, ces versets constitueraient la base d'une méditation en musique, profondément spirituelle, et bien éloignée de l'austère traité d'écriture contrapuntique que d'aucuns ont cru lire dans cet ensemble de fugues et de canons. Il n'y a là aucune certitude, juste un séduisant postulat que Martha Cook défend fort bien en décortiquant les deux versions de L'Art de la fugue et en expliquant, entre science et théologie, foi et raison, comment on pensait au temps de Bach. Fouillée, l'analyse est plutôt recommandée aux bachophiles, mais l'enregistrement s'adresse à tout le monde. Avec élégance, chaleur et clarté, la musicienne y met sa vision à l'épreuve du clavier. » (Télérama, décembre 2015)« Formidable lecture et surtout projet artistique voire philologique... la claveciniste étonne par la pertinence et la finesse de son analyse. La sincérité comme la grande cohérence, l'exigence sur le plan du sens et de la finalité de la musique trouvent ici une interprète passionnante. » (Benjamin Ballifh, 01.09.2015)« Les fugues sans plus rien de scholastique dressent leurs fûts de lumière, tout cela se déploie tel un fabuleux organisme vivant. C'est bien le miracle de vrai musique que l'œuvre espérait, enfin libérée du papier et des rigueurs du dogme. Et cet espace qui semble ouvert à l'infini fait L'Art de la fugue soudain évident. » (Jean-Charles Hoffelé, 07.12.2015)« Une version intérieure et décantée dans la ligne de son maître Gustav Leonhardt... celle-ci constitue une version de référence. » (L'Art de la Fugue de Bach selon Martha Cook – ResMusica / Frédéric Munoz,  13.12.2015) 
A partir de :
CD12,99 CHF

Classique - Paru le 15 juillet 2012 | Claves Records

Livret Distinctions 5 de Diapason
A partir de :
CD12,99 CHF

Classique - Paru le 7 octobre 2011 | Evil Penguin Classic

Distinctions 5 de Diapason
A partir de :
CD12,99 CHF

Classique - Paru le 1 janvier 2005 | Claves Records

Distinctions 5 de Diapason
Bach : Chaconne de la Partita n° 2 (arr. Brahms) - Saint-Saëns : 6 Etudes, op. 135 - Lipatti : Sonatine - Scriabine : Préludes op. 9 - Schulhoff : Suite n° 3 - Strauss II : Schatzwalzer du Baron Tzigane / Antoine Rebstein, piano
A partir de :
CD12,99 CHF

Musique de chambre - Paru le 8 juillet 2013 | Wigmore Hall Live

Distinctions Gramophone Editor's Choice
A partir de :
CD11,99 CHF

Classique - Paru le 20 février 2007 | Challenge Classics

Classique - Paru le 3 août 2020 | UMG Recordings, Inc.

Téléchargement indisponible
A partir de :
CD12,99 CHF

Classique - Paru le 1 janvier 1982 | Mezhdunarodnaya Kniga Musica

Classique - Paru le 15 octobre 2020 | UMG Recordings, Inc.

Téléchargement indisponible

Classique - Paru le 17 août 2020 | UMG Recordings, Inc.

Téléchargement indisponible

Classique - Paru le 7 août 2020 | UMG Recordings, Inc.

Téléchargement indisponible

L'interprète

Johann Sebastian Bach dans le magazine