Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Jeanne Cherhal

Jeanne Cherhal est l’un des belles personnes de la chanson française apparues dans les années 2000. Ses disques comme ses prestations scéniques (se produisant la plupart du temps seule au piano) enthousiasment tous les publics. Ses albums cartonnent : Douze fois par an en 2004 et L’eau en 2006 seront tous deux disques d’or et elle remportera au passage une Victoire de la musique (catégorie révélation du public). Charade en 2010 marque une évolution. Dans les studios de La Frette, elle joue tout : des chœurs jusqu’aux batteries, des guitares aux programmations… Sur scène, elle oublie son piano et s’entoure d’une bande de garçons plus électriques qu’acoustiques, La Secte Humaine. On l'aperçoit sur les planches dans Les Monologues du vagin d’Ève Ensler ou dans l'opéra contemporain The Second Woman, mis en scène par Guillaume Vincent.



S’ensuit un hommage fort, et un retour sur scène piano-voix, à l’un de ses albums fétiches : Amoureuse, quarante ans après la sortie du disque de Véronique Sanson. Cette pause lui permet de retrouver le goût du piano et l’envie de revenir à quelque chose de plus personnel, de plus intime. Son cinquième album, Histoire de J., au son volontairement très seventies, enregistré au mythique studio ICP, à Bruxelles, est enregistré par Erwin Autrique sur bande analogique. Les arrangements et la réalisation du disque sont confiés à Sébastien Hoog qui tamise subtilement le rock puissant dont il est familier. Quelques cordes et cuivres plus tard, Jeanne invite Les Françoises (groupe qu’elle avait formé il y a quelques années avec Emily Loizeau, Olivia Ruiz, Camille, Rosemary de Moriarty et La Grande Sophie) pour la touche malicieusement féministe de Quand c'est non c'est non. Tout au long des onze titres, la chanteuse nantaise parle d'une femme dans toutes ses contradictions, tour à tour érotique, mutine, engagée, éperdue d'amour, forte et fragile. Le « J. » ouvre tous les possibles. A la question, qui est J. ?, Jeanne Cherhal répond volontiers : j'aimais bien l'idée de pouvoir interpréter le "J." de manière différente : ça peut être un verbe, "jouer" ou "jouir", un nom commun comme "joie" ou un nom propre, le mien : J. comme Jeanne ! Une manière de dire à quel point ce disque est autobiographique, à 35 ans, on n'a plus rien à perdre, on n'a plus besoin de se planquer dit-elle. (JMP)
Lire plus

Discographie

14 album(s) • Trié par Meilleures ventes

1 sur 1
1 sur 1

Mes favoris

Cet élément a bien été <span>ajouté / retiré</span> de vos favoris.

Trier et filtrer les albums