Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

A partir de :
CD7,99 CHF

Alternatif et Indé - Paru le 25 janvier 2011 | Believe digital

Ce n’est pas la première fois que l’Irlande nous offre un champion de l’acoustique susceptible de plaire aux spécialistes de l’indie folk et d’attirer l’attention d’un plus large public. James Vincent McMorrow a suivi un itinéraire semblable à celui emprunté par ses prédécesseurs. Il gratouille, touche à la batterie et un peu de tout, se tourne vers une musique plus violente au cours de sa jeunesse avant de se décider à calmer le jeu pour revenir à quelque chose de plus acoustique. Après un trip londonien qui n’aura rien donné en matière de contacts pour lancer un potentiel album, il s’en retourne dans sa verte contrée, se débrouille comme un grand pour livrer un maxi et finit par séduire le pays entier. Sorti sur son île natale il y a un an, Early in the Morning arrive enfin dans l’Hexagone. Une vraie balade en pleine nostalgie que l’on vit en deux étapes. Cela commence avec un début d’album plutôt classique au cours duquel la guitare acoustique balance ça et là des riffs comme on en a déjà entendu des dizaines. Agréables, bien ficelées, les ballades livrées par McMorrow présentent surtout l’intérêt de mettre en avant sa très belle voix, douce et enivrante. Tout bascule avec « Follow You Down to the Red Oak Tree » et « Down the Burning Ropes » . On entre soudain dans un univers plus sombre et dépouillé, le timbre du chanteur collant beaucoup mieux à cette évolution pour le moins hypnotique. L’Irlandais sort alors de lot, rejoignant le clan de ceux qui peuvent émouvoir avec peu de moyens, comme ont su si bien le faire Damien Rice ou Ray LaMontagne. Il aura fallu une bonne moitié d’album avant de se laisser convaincre. À défaut de signer un classique du genre, James Vincent McMorrow livre un disque qui donne envie d’en savoir plus et de le découvrir sur scène avant d’attendre la suite. Des débuts plus que prometteurs. © ©Copyright Music Story Guillaume Ley 2016
A partir de :
HI-RES30,99 CHF
CD23,49 CHF

Alternatif et Indé - Paru le 17 septembre 2021 | Columbia

Hi-Res
A partir de :
CD1,99 CHF

Alternatif et Indé - Paru le 9 mars 2016 | Believe digital

A partir de :
HI-RES11,99 CHF
CD7,99 CHF

Alternatif et Indé - Paru le 2 septembre 2016 | Believe Recordings

Hi-Res
Dès Early In The Morning, son premier album paru en 2010, James Vincent McMorrow avait fait de son folk filtré à la soul music un breuvage réellement enivrant. Surtout, son léger falsetto, qui n’était pas sans rappeler celui de Justin Vernon de Bon Iver ou de James Blake, amplifiait la sensation d’onirisme de sa musique. Avec Post Tropical paru quatre ans plus tard, on retrouvait l’univers du songwriter irlandais parti s’exiler dans une ferme près de la frontière mexicaine pour concevoir un second disque touchant au sublime, tant dans son épure que dans le raffinement de ses mélodies et ses harmonies. La force de We Move qui irradie la rentrée 2016 est de laisser entrevoir de nouveaux paysages, d’appréhender des sensations inédites. Entre sa collaboration avec Kygo, avoir été samplé par Drake et se voir synchronisé dans le trailer de la série Game of Thrones, la sortie de ce projet est comme l’aboutissement d’une année de feu. Composé en constante transition et enregistré sur la route entre Toronto, Dublin et Londres, We Move est peut-être son disque le plus expansif, généreux et ambitieux. On découvre une facette sensible, vulnérable presque, inédite chez James Vincent McMorrow. Cet album est aussi la confession, la lettre ouverte d’un artiste qui exprime ses angoisses sociales. Si le thème principal de We Move est logiquement le mouvement – géographique mais aussi émotionnel – il est avant tout un renouvellement artistique qui donne encore plus de densité à son auteur. © CM/Qobuz
A partir de :
HI-RES2,99 CHF
CD1,99 CHF

Alternatif et Indé - Paru le 14 octobre 2013 | Believe Recordings

Hi-Res
A partir de :
CD7,99 CHF

Alternatif et Indé - Paru le 26 mai 2017 | AllPoints

Irish singer/songwriter James Vincent McMorrow returns with his fourth studio record just nine months after 2016's We Move. The swift turnaround was inspired by his desire to move away from the traditional release, tour, and break album cycle for True Care. With this fresh approach, McMorrow has produced a record that shifts from the slicker sound of his previous records toward a more organic style. © Bekki Bemrose /TiVo
A partir de :
CD2,99 CHF

Alternatif et Indé - Paru le 23 avril 2021 | Columbia

A partir de :
CD9,59 CHF

Alternatif et Indé - Paru le 26 janvier 2015 | Believe Recordings

A partir de :
HI-RES11,99 CHF
CD7,99 CHF

Alternatif et Indé - Paru le 14 janvier 2014 | Believe Recordings

Hi-Res Livret
Dès son premier album Early In The Morning paru en 2010, James Vincent McMorrow a fait de son folk filtré à la soul music un breuvage réellement enivrant. Surtout, son léger falsetto, qui n’était pas sans rappeler celui de Justin Vernon de Bon Iver ou de James Blake, amplifiait la sensation d’onirisme de sa musique. Avec Post Tropical, on retrouve l’univers du songwriter irlandais parti s’exiler dans une ferme près de la frontière mexicaine pour concevoir ce second disque. Un disque touchant au sublime, tant dans son épure que dans le raffinement de ses mélodies et ses harmonies. Dès les premiers instants de Cavalier qui ouvre l’album, McMorrow va droit au but sans user de quelconques artifices. Une feuille de route qui le guide tout au long de ce deuxième superbe opus. Un vrai choc.
A partir de :
CD2,99 CHF

Alternatif et Indé - Paru le 4 novembre 2020 | Columbia

A partir de :
CD2,99 CHF

Alternatif et Indé - Paru le 7 octobre 2020 | Columbia

A partir de :
CD2,99 CHF

Alternatif et Indé - Paru le 21 août 2020 | Columbia

Dans les premiers mois de l'année 2010, James Vincent McMorrow dévoilait avec son album inaugural Early in the Morning un certain talent à composer des berceuses folk à l'ancienne. L'oeuvre parvenue en France un an plus tard lui valut un joli succès d'estime, au point de comparer ce songwriter irlandais à d'illustres prédécesseurs comme Iron & Wine ou Bon Iver, pour ne citer que ces noms.Quatre ans plus tard, c'est dans une synchronisation de temps parfaite que paraît ce deuxième recueil de chansons, confectionné de l'autre côté de l'Atlantique, dans une ferme située à quelques encablures de la frontière mexicaine, pour contraster avec le précédent enregistré en bord de mer. Ce n'est pas la seule différence qu'offre Post Tropical dont les melodies minimalistes sont décorées d'arrangements à chaque fois différents. En grand maître d'oeuvre, James Vincent McMorrow s'est occupé de tout, de la composition à l'instrumentation (excepté la clarinette sur « All Points »). C'est donc bien à lui que l'on doit la douce atmosphère gospel, baignée d'écho, de « Cavalier » ou ces guitares cristalline et hawïenne sur « The Lakes », dont l'humeur mélancolique et l'interprétation ne sont pas sans rappeler celle de James Blake.Oeuvre pointilliste, Post Tropical soigne ses effets et diffuse parcimonieusement des ambiances en demi-teintes au cours de ses dix étapes passant par l'electro folk hanté de « Red Dust », la mélodie lumineuse de « Gold », la magnificence de « Repeating » ou le morceau-titre « Post Tropical », où la voix douce et timide de l'Irlandais remonte ce torrent de soul. Après un premier album prometteur, James Vincent McMorrow réussit non seulement à affirmer un peu plus sa personnalité mais parvient aussi à se renouveler. © ©Copyright Music Story Loïc Picaud 2016
A partir de :
CD2,99 CHF

Alternatif et Indé - Paru le 15 mai 2020 | Columbia

A partir de :
HI-RES3,49 CHF
CD2,99 CHF

Alternatif et Indé - Paru le 9 avril 2021 | Columbia

Hi-Res
A partir de :
CD12,99 CHF

Alternatif et Indé - Paru le 25 novembre 2016 | Believe Recordings

A partir de :
CD7,99 CHF

Alternatif et Indé - Paru le 1 janvier 2014 | Believe Recordings

A partir de :
CD2,99 CHF

Dance - Paru le 10 mars 2021 | Columbia

A partir de :
CD2,99 CHF

Alternatif et Indé - Paru le 11 décembre 2020 | Columbia

A partir de :
CD1,99 CHF

Alternatif et Indé - Paru le 20 mai 2011 | Believe Recordings

A partir de :
CD1,99 CHF

Alternatif et Indé - Paru le 10 août 2015 | Believe Recordings

L'interprète

James Vincent McMorrow dans le magazine
  • La Minute Qobuz #18
    La Minute Qobuz #18 Cette semaine, La Minute Qobuz présente toute l’actualité musicale en une émission, 5 minutes, 5 artistes, 5 albums avec Sharon Jones, James Vincent McMorrow, Dominique Dalcan, Bruce Springsteen et...
  • James Vincent McMorrow, chapitre II
    James Vincent McMorrow, chapitre II Un Post Tropical folk, soul, épuré et de toute beauté...
  • A (folk) star is born
    A (folk) star is born L'Irlandais James Vincent McMorrow est-il déjà LA révélation folk de 2011 ?