Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Caribou

Un père professeur de mathématiques, une sœur professeur de mathématiques, Dan Snaith (Caribou à lui presque tout seul) pouvait difficilement faire autrement que d’entreprendre des études de… mathématiques ! Ça n’est pourtant pas en persévérant dans cette voie (il est tout de même docteur en mathématiques, diplômé de l’Imperial College London) que Snaith brillera ou que la planète entière sera informée de son existence sur terre. Depuis plus de quinze ans, le Canadien né en 1978 est l’un des plus brillants cerveaux de la scène électronique. Un musicien brillant, batteur furieux, qui mixe disco et électro minimaliste avec un certain génie. Une aventure qui commença même avant Caribou. A l’aube des années 2000, lorsqu’il se lance dans le bidouillage de ses machines, Snaith utilise le nom de Manitoba. Mais Handsome Dick Manitoba, chanteur du vieux groupe punk new-yorkais les Dictators, ne l’entend pas de cette oreille et l’attaque en justice ! Après deux albums (Start Breaking My Heart en 2001 et Up in Flames en 2003), Manitoba devient Caribou en 2004.




Après The Milk Of Human Kindness en 2005, l’album Andorra qui parait deux ans plus tard offre à Dan Snaith une visibilité internationale. Son électro très personnelle emballe et fascine. Sur scène, il l’offre au public dans des concerts détonants (à deux batteurs !) et ne se contentant jamais de reproduire ses albums. Mais c’est Swim qui sort en 2010 qui sacre notre homme. Après ce chef d’œuvre porté par le tubesque single Odessa, Dan Snaith abat un nouvel opus magique d’electro raffinée, groovy jusque dans la moelle et jamais complaisante. Dès le premier titre, Can’t Do Without You, la simplicité désarmante du thème allié à une épure totale rythmique place ce disque sous de très bons auspices. Monsieur Caribou ne cherche pas à se réinventer mais plutôt à perfectionner son propre art. Ses basses sont d’une souplesse folle, ses expérimentations jamais rédhibitoires (on pense parfois à feu Arthur Russell), sa passion pour les sonorités 80’s jamais excessives et sa vision indie du dancefloor reste une fois de plus au cœur de son propos. Avec Our Love, il magnifie surtout un peu plus l’électro décalée mais toujours là pour faire bouger les corps…




© MD/Qobuz
Lire plus

Discographie

26 album(s) • Trié par Meilleures ventes

1 sur 2
1 sur 2

Mes favoris

Cet élément a bien été <span>ajouté / retiré</span> de vos favoris.

Trier et filtrer les albums