Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Calogero

Calogero Maurici grandit bercé par la musique. Il y est initié dès l’âge de six ans par son frère Gioacchino qui lui apprend à jouer de la flûte puis le piano et la guitare. Leur goût pour la scène pousse Calogero, son frère et leur ami Francis Maggiuli alors adolescents, à fonder Les Charts, groupe pop rock aux accents jazzy qui connaîtra un réel succès dans les années 1990 après être monté à Paris. Remarqué par Philippe Gaillard qui devient leur parolier, le groupe sort L’Océan sans fond en 1989. D’ores et déjà, Calogero se fait remarquer au chant avec son timbre élégant et cristallin. Fort de leur pop rock à la française Les Charts parcourent l’Europe et sortiront quatre albums jusqu’à la dissolution de l’ensemble en 1997. Le sicilien d’origine compose alors des chansons pour des artistes comme Florent Pagny, Hélène Ségara ou encore pour la comédie musicale Les dix commandements. En 1999, Calogero revient en solo avec Au milieu des autres. Un premier pas à l’étrier pour l’artiste qui poursuit avec un album éponyme trois ans plus tard dont la piste En apesanteur consacre le musicien. Avec son timbre pur et caressant, l’image de l’artiste s’impose tout en sensibilité sur la scène française. Sa carrière s’envole loin des sectarismes musicaux explorant la pop anglo-saxonne et la chanson française. Puis il s’engage, prêtant sa voix à diverses associations caritatives parmi lesquels Noël ensemble, Les Enfoirés ou encore le Sidaction. Son troisième album écrit avec Lionel Florence, Patrice Guirao et Raphaël culmine dans la sobriété avec son titre 3. En duo avec Passi dans Face à la mer, Calogero étend son répertoire et s’acquiert un public vaste et fidèle. Désormais grand nom de la variété française, il est tour à tour élu meilleur artiste masculin aux Victoires de la Musique et aux NRJ Music Awards en 2004. Cette consécration lui permet d’effectuer une tournée triomphale dans l’Hexagone jusqu’à la sortie en 2005 de Live 1.0 où se retrouvent Raphaël et La Grande Sophie en duo. Une Victoire de la Musique couronne le titre Si seulement je pouvais lui manquer et un NRJ Music Award du meilleur duo francophone pour Face à la mer. Quelques années plus tard, il revient avec Pomme C aux textes écrits par Zazie. Calogero continue de s’affirmer dans le paysage musical français en dépit du succès relatif de cet opus. En 2009, L’embellie constitue un tournant pour Calogero qui s’entoure dans cet album de nombreux paroliers et artistes parmi lesquels Dominique A, Zazie, Dick Annegarn, Kent ou encore Jean-Jacques Goldman. Une tournée acoustique a lieu l’année suivante avant qu’il ne sorte V.O-V.S, reprenant sur un premier CD ses quatorze plus grands succès, et sur un second disque, les mêmes chansons réorchestrées avec un orchestre symphonique. En 2012, Calogero revient au sein de Circus, supergroupe composé de Stanislas, Philippe Uminsky, Elsa Fourlon et Karen Brunon, avant de réaliser l’album signant le retour de Florent Pagny en 2013. Les Feux d’artifices son sixième album en solo voit le jour en 2014. Il y retrouve les paroliers Alex Beaupain, Dominique A. et Marie Bastide ainsi que son frère Gioacchino sur plusieurs musiques. Fidèle à lui-même, Calogero revient avec un disque tout en émotion sur des mélodies tourbillonnantes, intimistes et engagées. © TDB/QOBUZ Lire plus

Discographie

32 album(s) • Trié par Meilleures ventes

1 sur 2
1 sur 2

Mes favoris

Cet élément a bien été <span>ajouté / retiré</span> de vos favoris.

Trier et filtrer les albums