Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Brad Mehldau

S’exprimant essentiellement en trio ou en solo, l’art du pianiste américain Brad Mehldau, tout en lyrisme et en émotion, montre une personnalité musicale riche et complexe. Il est d'abord et avant tout un improvisateur, il chérie la prise de risque, la spontanéité et l’interaction avec les autres membres de son trio où ceux des nombreux orchestres avec lesquels il a pu collaborer. Mais l’improvisateur a aussi une profonde fascination pour l'architecture de la mélodie. Compositeur, il s’appuie parfois sur les structures formelles de sa musique pour y puiser son inspiration. Son travail a conquis au fil des années un large public. Brad Mehldau est l’un des artistes majeurs de ces vingt dernières années, une référence pour de nombreux pianistes qui voient en lui une des voies majeures après celles ouvertes par les pionniers, de Bill Evans à Keith Jarrett.



De son vrai nom Bradford Alexander Mehldau, Brad Mehldau est né à Jacksonville en Floride, le 23 août 1970. Elevé par une famille d'adoption, il étudie le piano dès l'âge de six ans, travaille le répertoire classique jusqu'à 14 ans. C’est à l’âge de 18 ans qu’il découvre le rock et le jazz, goûts qu’il conserve encore aujourd’hui et qu’il ne cesse d’ouvrir à d’autres horizons. Son talent ne se fait pas attendre, il se distingue une première fois en gagnant un prix à la célèbre Berklee College of Music de Boston.



En 1988, il arrive à New York et intègre le département « Jazz et Musique Contemporaine » de la New School of Social Research et prend des cours de composition. Il a pour professeurs de piano Fred Hersch et Kenny Werner. Il rencontre également le batteur Jimmy Cobb avec lequel il perfectionne ses notions rythmiques. Ce dernier l’engage pour quelques temps dans son quartet.
Après de nombreuses collaborations avec de jeunes musiciens de la scène new-yorkaise, sa carrière internationale débute véritablement en 1994 lorsqu'il intègre le quartet du saxophoniste Joshua Redman avec Christian McBride à la contrebasse et Brian Blade à la batterie. Un album est enregistré : Moodswings.



Un an plus tard, Brad enregistre son premier album sous son nom pour le label Warner. On y retrouve deux trios différents : la section rythmique du Joshua Redman Quartet et ce qui deviendra par la suite le Brad Mehldau Trio avec Larry Grenadier à la contrebasse et l’espagnol Jorge Rossi à la batterie. Une série de cinq albums (chez Warner) s’en suivra regroupés sous l’appellation de : The Art of the Trio et disponible en coffret depuis 2011 sur le label Nonesuch. Parallèlement, le pianiste réalise un premier piano solo de toute beauté, Elegiac Cycle, puis Places qui alterne solo et trio. Musicien prolifique, ses albums s’enchainent mais ne se répètent pas et sont en majorité constitués de titres originaux, de la plume du pianiste. Le trio reste formé jusqu'en 2005 (dernier enregistrement House On Hill publié en 2006), année qui voit le départ de Jorge Rossy et son remplacement par Jeff Ballard. La nouvelle formation enregistre l'album Day is Done qui sort en septembre 2005 avant d’enchainer une jolie série de disques dont le dernier en date est Where Do You Start en 2012.



Hormis ces enregistrements studio, on trouve quelques « live », somptueux, Live in Tokyo, Live in Marciac et des collaborations, en tant que sideman à un grand nombre de projets souvent passionnants et toujours au meilleur de leur temps, avec Charlie Haden, Lee Konitz, Fleurine, sa femme, Kurt Rosenwinkel, Joel Frahm, Pat Metheny, Michael Brecker, Wayne Shorter, John Scofield, Charles Lloyd, Mark Turner…
En dehors de l’idiome du jazz, on retrouve Brad Mehldau dans des participations aussi variées que Teatro de Willie Nelson ou Scar du chanteur-compositeur Joe Henry. Il a également participé à plusieurs musiques de films : Eyes Wide Shut de Stanley Kubrick, Ma femme est une actrice d’Yvan Attal, Million Dollar Hôtel de Wim Wender…
Brad Mehldau a composé deux œuvres pour la soprano classique René Fleming, The Blue Estuaries et The Book of Hours : Love Poems to God, ainsi qu’un cycle de sept chansons d'amour pour la mezzo-soprano suédoise Anne Sofie von Otter créé en 2010 et disponible sur le label Naïve…



Artiste infatigable et insatiable, passionné de poésie et de philosophie, sa musique reflète sa personnalité. Depuis le milieu des années 1990, Brad Mehldau n’a eu de cesse de se produire sur toutes les scènes du monde à un rythme soutenu. Ses performances traduisent une large gamme d'expressions et un profond respect du public et de la musique. Brad est un artiste intègre qui fait preuve d’une grande rigueur intellectuelle. Son intérêt pour la musique est sans limite, pour toutes les musiques. Un vent de liberté souffle sur l'œuvre de ce pianiste qui considère que les grands classiques ne sont pas au-dessus des musiques populaires. Il réinterprète volontiers des musiques rock et pop comme Paranoid android de Radiohead, Wonderwall d'Oasis ou des morceaux des Beatles. Plus récemment, il signe un album proche de l’univers de l’electro en collaboration avec le batteur Mark Guiliana, projet intitulé : Mehliana (pour Nonesuch), un disque à l’image de ce musicien, tourné vers l’avenir.

Lire plus

Discographie

55 album(s) • Trié par Meilleures ventes

1 sur 3
1 sur 3

Mes favoris

Cet élément a bien été <span>ajouté / retiré</span> de vos favoris.

Trier et filtrer les albums