Votre panier est vide

Rubriques :
Interview

Paolo Fresu : "Le jazz m'offre une grande liberté"

Par Raffaele Cuccu |

A l’occasion de la sortie du bien-nommé Carpe Diem, Paolo Fresu nous a reçu à domicile. Rencontre sur les hauteurs de Bologne.

Figure solaire et éminente de la scène jazz italienne, le trompettiste sarde Paolo Fresu nous a ouvert ses portes pour un entretien au long cours, égrenant çà et là des anecdotes sur son parcours artistique, la création de son festival “Time in Jazz” dans sa ville natale Berchidda. Mais aussi sur Carpe Diem le dernier opus du Devil Quartet qu’il forme depuis 2003 avec ses amis de longue date : Bebo Ferra (guitare), Paolino Dalla Porta (contrebasse) et Stefano Bagnoli (batterie).

La complicité qui les lie transpire à nouveau d’un bout à l’autre de Carpe Diem. Cinq ans après Desertico, il semble que le Devil soit cette fois victime d’une étonnante tentation : celle de déposer ses armes du mal et de profiter, enfin, de la vie… Résolument plus acoustique, ce nouvel opus dégage surtout une sérénité profonde. Dans les contours de ses compositions. Dans la bienveillance dont font preuve ici les quatre musiciens. Et dans le son soyeux (mais pas lisse pour autant) qu’ils distillent tout au long des 56 minutes de ce très bel album.

ECOUTEZ CARPE DIEM DE PAOLO FRESU QUARTET

Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !