Votre panier est vide

Rubriques :
Concerts, festivals et tournées

Temples, trip psyché à la Maroquinerie

Par Marc Zisman |

La pop 60's et psychédélique des Anglais de Temples résonnera à la Maroquinerie à Paris le 29 mars.

Les quatre Britanniques du groupe Temples viendront déverser leurs riffs lysergiques et leurs mélodies psychédéliques sur la scène parisienne de la Maroquinerie le 29 mars. Sous leur bras, leur premier album, l’excellent Sun Structures, fraichement publié par le label Heavenly Recordings.

Depuis l’avènement de MGMT, Tame Impala et autres Foxygen, on sait les groupes de rock anglo-saxons très friands de pilules psychédéliques. Nouvelle preuve de cet engouement pour ces sonorités 60’s/70’s acidulées, ces Temples dont le nom circule sous le manteau depuis déjà plusieurs mois. Même l’ex-Oasis Noel Gallagher et l’ex-Smiths Johnny Marr sont fans de ce quartet qui signe avec Sun Structures, un premier album lorgnant aussi bien vers les Beatles que les Zombies ou le Pink Floyd de l’ère Syd Barrett.

Malgré les séquences quasi-taxidermistes, le niveau de la plume de ces jeunes Britanniques est tel (sacrées mélodies, sacrés refrains !) qu’on plonge corps et âmes dans cette mer rétro assez jouissive. Derrière Temples se cache surtout un brillant tandem originaire de Kettering dans le Northamptonshire et composé de James Edward Bagshaw (chant, guitare) et Thomas Edison Warmsley (basse). Un duo qui embarquera rapidement avec lui Sam Toms (batterie) et Adam Smith (claviers, guitare) dans la réalisation de leur premier opus, enregistré à la maison. Le quartet ne cherche pas à réinventer la roue, juste à sculpter de vraies bonnes chansons. Pari réussi. Reste à voir et surtout entendre le passage sur scène de toutes ces redoutables mélodies.







Le site de Temples
Le site de la Maroquinerie

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article