Votre panier est vide

Rubriques :
Concerts, festivals et tournées

Jazz à Ramatuelle : 5 jours de jazz pur

Par Alice Contensou |

Du 16 au 20 août se tiendra la 28ème édition déjà de ce festival à l'atmopshère intimiste. Une programmation plus qu'alléchante...

Informations pratiques

Dates : du 16 août 2013 au 20 août 2013

Région : Provence-Alpes-Côte d'Azur

Département : Var (83)

Ville : Ramatuelle

Comme toujours, le festival Jazz à Ramatuelle met l'accent sur la qualité, plus que sur la quantité. Résultat des courses en ce mois d'août 2013 : dix groupes et artistes de choix qui se produiront au cours de cinq soirées au charme particulier, pour donner une série de concerts inédits.

Parmi les vedettes du festival, les spectateurs entendront le premier soir Giovanni Mirabassi. Ce pianiste italien a fait de la France son pays d'élection et lui fait profiter de son talent aussi bien que de son engagement en tant qu'artiste.

Giovanni Mirabassi ? © Jean-Baptiste Millot pour Qobuz.com


La programmation continuera sur sa lancée et proposera le lundi 19 un concert de Pierrick Pedron. Ce saxophoniste de talent, qui a côtoyé des figures du jazz aussi prestigieuses que les frères Belmondo, Magic Malik ou encore China Moses, honorera le festival de sa présence et assurera une prestation riche en swing et en acrobaties.

Pierrick Pedron ? © Jean-Baptiste Millot pour Qobuz.com


Le festival se terminera en beauté avec Yaron Herman, clou du spectacle. Fort de sa prestation de l'an dernier avec Jacky Terrasson, ce pianiste proposera une épopée entre son Israël natal, un style inspiré de Keith Jarrett ou encore l'influence de Radiohead.

Yaron Herman ? © Jean-Baptiste Millot pour Qobuz.com


Vendredi 16 août :
19h : Hot Jazz Brothers
21h : Giovanni Mirabassi

Samedi 17 août :
19h : Djalamichto Quartet
21h : Rosario Bonaccorso

Dimanche 18 août :
19h : Djangology
21h : Stefano Bollani & friends

Lundi 19 août :
19h : Atomic Trio
21h : Pierrick Pedron

Mardi 20 août :
19h : KMC Quartet
21h : Yaron Herman



Plus d'informations sur le site du festival.

À découvrir autour de l'article