Votre panier est vide

Rubriques :
News

Le cœur de Chopin gardera son secret

Par Marc Zisman |

Le ministère polonais de la Culture a refusé une analyse de l'ADN du cœur du grand compositeur pour tenter de comprendre la raison de sa mort prématurée.

Le ministère polonais de la Culture a refusé une analyse de l'ADN du cœur de Frédéric Chopin, demandée par des scientifiques pour tenter de révéler le secret de sa mort prématurée, a annoncé un porte-parole du ministère, Piotr Szymanski.

Jusqu'à présent, il était admis que le génial pianiste et compositeur, né en 1810 près de Varsovie, était mort d'une tuberculose à Paris en 1849. Son cœur, préservé dans de l'alcool depuis près de 160 ans, est abrité dans une église de Varsovie.

La décision de refuser les examens « a été précédée de larges consultations auprès des généticiens, artistes, spécialistes de l'œuvre et de la vie de Frédéric Chopin, ainsi qu'auprès de l'Eglise », a déclaré Piort Szymanski à l'AFP.

En outre « il n'y a pas de possibilités légales pour procéder à de tels examens, faute d'un accord exprimé par les deux membres vivantes de la famille du compositeur », a-t-il ajouté.

Des scientifiques polonais de renom ont récemment avancé la thèse selon laquelle Chopin serait mort d'une mucoviscidose, une maladie génétique qui touche gravement les poumons. Ils ont voulu le prouver grâce à une analyse de l'ADN de son cœur.

Selon le professeur Wojciech Cichy, spécialiste de la mucoviscidose, tous les maux dont a souffert Frédéric Chopin durant sa vie montrent qu'il était atteint de cette maladie.

« Depuis sa tendre enfance, il était faible, enclin aux infections des poumons, à la toux », affirme le professeur Cichy. A l'âge adulte, il est toujours resté très maigre, un autre symptôme de la maladie. Et il est mort avant d'être parvenu à la quarantaine comme la plupart des personnes atteintes de la mucoviscidose.

Le médecin souligne aussi que Chopin n'a pas eu d'enfant connu malgré une relation longue et passionnée avec l'écrivain George Sand, ce qui suggère qu'il pourrait avoir été atteint de stérilité, un autre trait de la mucoviscidose.

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article