Votre panier est vide

Rubriques :
Interview

Interview

Rencontre Qobuz avec Philippe Jaroussky

Par Marc Zisman |

Jaroussky dans Farinelli, c’est pour aujourd’hui ! Après avoir négligé le plus célèbre des castrats, le contre-ténor se décide enfin à escalader cet Everest de virtuosité par un versant original, en n’abordant que des airs signés Nicola Porpora. Il s’explique sur sa démarche en revenant sur la genèse de ce projet.

Écouter ce podcast :
Télécharger ce podcast :   m4a  |  mp3
Suivre ce podcast par :   RSS  |  iTunes

Jusqu’ici, il ne s’y était intéressé que de loin. Mais pour son nouvel album qui parait chez Erato, Philippe Jaroussky embarque sa voix au pays de Farinelli. Le plus célèbre des contre-ténors gaulois a choisi pour rendre hommage au plus célèbre des castrats transalpins, des œuvres exclusivement composées par Nicola Porpora, grand compositeur baroque napolitain qui fut surtout le maître de Farinelli pour ne pas dire son père musical et spirituel. Et pour donner un éclairage original à ce que l’on sait déjà ou croit savoir sur Farinelli, Jaroussky a choisi des airs que Porpora avait pensés autrement, des airs pas seulement virtuoses… Pourquoi s’attaquer aujourd’hui au légendaire castrat et à quel moment de sa carrière intervient ce nouveau projet : Philippe Jaroussky s’explique le temps d’un podcast.

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article