Votre panier est vide

Rubriques :
News

Lea Desandre, amazone lyrique

Par Pierre Lamy |

Avec l'album "Amazone", la mezzo-soprano franco-italienne signe une magnifique galerie de portraits de ces femmes guerrières et mythiques...

Lea Desandre (prononcez Dézandré) a tout d’une très grande. Remarquée à seulement vingt ans par William Christie, couronnée “Révélation artiste Lyrique” aux Victoires de la Musique 2017, elle a déjà foulé les plus grandes scènes lyriques du monde entier, d’Aix-en-Provence à Salzbourg, en passant par le Théâtre des Champs-Élysées ou le Sydney Opera House. À celle qui excelle aussi bien dans les productions d’opéra qu’en récital, invitée appréciée des enregistrements d’Emmanuelle Haïm ou de Thibault Cauvin, il ne manquait plus qu'Amazone, enregistrement paru chez Erato pour compléter son début de carrière très brillant.

Pour ce premier album sous son propre nom, Lea Desandre frappe fort en choisissant la thématique des Amazones. Ce peuple mythique de femmes guerrières vivant à l’écart des hommes a inspiré toute une légion de compositeurs - nous aurons droit ici à un focus sur la période baroque italienne et française - qui font cheminer l’auditeur dans une forêt d’émotions diverses : moqueries, lamentations, colère... les Amazones inspirant autant l’amour que la haine. Le pire restant l’indifférence.

Or, point d’indifférence possible envers cet album de très haute tenue. Lea Desandre y est dans son élément : son timbre d’une plasticité surprenante entraîne tout sur son passage, et révèle l’extrême sensibilité de l’interprète. Accompagnée de son habituel compagnon de route, le luthiste Thomas Dunford qui dirige ici un Ensemble Jupiter au sommet de son art, elle n’hésite pas à inviter, le temps d’un titre, la soprano Véronique Gens, la mezzo-soprano Cecilia Bartoli ou son mentor William Christie.

Rien que ça. Mais bien plus que le talent, ce qui unit tout ce beau monde et donne un plaisir infini à l’écoute, c’est la joie de jouer en famille. « Amazone est une histoire de cœur. Rythmé par les rencontres, il est mon métronome, ma boussole », déclare volontiers la mezzo-soprano dans la première page du livret. Soyez-en sûre, Lea : votre métronome bat à la parfaite cadence.

ÉCOUTEZ "AMAZONE" DE LEA DESANDRE SUR QOBUZ

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article