Votre panier est vide

Rubriques :
News

Miles, torride crépuscule

Par Stéphane Ollivier |

Une somptueuse livraison d'inédits du trompettiste, enregistrés entre 1982 et 1985, vient prouver que Miles (et les jeunes sidemen qui l'entouraient alors) avait encore de superbes choses à raconter...

La mythique Bootleg Series de Miles Davis accueille un nouveau membre : That's What Happened 1982-1985: The Bootleg Series, Vol. 7, coffret de trois disques couvrant la période allant d’octobre 1982 à janvier 1985 durant laquelle, ayant entrepris de rompre avec cinq années de silence phonographique en publiant coup sur coup The Man with the Horn (1981) et We Want Miles (1982), le trompettiste, entouré d’une nouvelle génération de musiciens, acta de façon définitive son retour triomphal au premier plan.

Extraites des séances de travail ayant donné naissance aux albums Star People, Decoy (CD1) et You’re Under Arrest (CD2) ces plages inédites sont tout sauf des fonds de tiroirs et constituent même pour certaines de véritables chefs-d’œuvre. On pense là particulièrement au morceau Santana enregistré en quintet avec Bill Evans au saxophone, Mike Stern à la guitare, Marcus Miller à la basse, Al Foster à la batterie et Mino Cinelu aux percussions, qui avec son groove dévastateur aurait très bien pu figurer parmi les temps forts de Star People s’il avait été sélectionné à l’époque. Mais au-delà de l’intérêt particulier que l’amateur, selon ses goûts et ses affinités avec tel ou tel musicien présent lors des séances, peut trouver à chacun des morceaux pris séparément, ce qui fascine à travers ces documents restitués dans la chronologie de leurs enregistrements, c’est la révélation de l’extraordinaire foisonnement d’idées et de pistes de travail proposées par Miles en l’espace de deux petites années.

On reste stupéfait devant les séances inattendues avec le tromboniste J.J. Johnson ; scotchés par l’arrivée tonitruante de John Scofield dans l’orchestre ; effaré par l’introduction des boîtes à rythme et l’importance de plus en plus grande prises en quelques semaines par les claviers de Robert Irving III dans les orchestrations ; impressionnés par l’évolution si rapide du son de la formation vers les standards de la pop de l’époque à travers la reprise de chansons comme Time After Time ou Human Nature

En nous introduisant ainsi au cœur de son petit laboratoire, That's What Happened 1982-1985: The Bootleg Series, Vol. 7 nous offre la chance de saisir en accéléré les diverses étapes de ce moment de transition si particulier où le trompettiste posa les bases esthétiques et stylistiques de l’ultime séquence de sa carrière - et c’est proprement passionnant. Comme en contrepoint de ces séances de studio, le troisième album propose en supplément de programme le magnifique concert que donna Miles le 7 juillet 1983 au Théâtre Saint Denis de Montréal, entouré d'Evans aux saxophones, Scofield à la guitare, Darryl Jones à la basse, Al Foster à la batterie et Mino Cinelu aux percussions. Offrant à l’éclat nocturne de sa trompette l’écrin électrique et la puissance organique de ce quintet flamboyant, Miles Davis, plus que jamais elliptique, s’y montre tout du long impérial d’intensité lyrique et de musicalité. Un coffret absolument indispensable !

ÉCOUTEZ "THAT'S WHAT HAPPENED 1982-1985: THE BOOTLEG SERIES, VOL. 7 " DE MILES DAVIS SUR QOBUZ