Votre panier est vide

Rubriques :
News

La soul rétro de Kendra Morris

Par Brice Miclet |

Avec "Nine Lives", la plus sudiste des soul sisters new-yorkaises signe un 4e album aux effluves vintages et au groove surpuissant.

Depuis son premier album Banshee sorti en 2012, Kendra Morris s’était faite plutôt discrète. Certes, on a vu la chanteuse américaine collaborer avec quelques pointures du rap comme Czarface ou Ghostface Killah, sortir un autre disque, Babble, en 2016. Mais souvent, le talent n’est pas proportionnelle à la notoriété. Hiver 2022, Morris livre Nine Lives avec, peut-être, un sentiment de revanche, mais certainement avec l’envie d’exorciser des douleurs, des questionnements longtemps restés sans réponse.

Dans un bel album aux productions économes, passant en revue presque toutes les grandes rythmiques soul et marqué par l’influence de Memphis, elle se retourne sur des années a priori difficiles, celles qui, à force de se relever, ont fini de la convaincre qu’elle est armée de neuf vies.

Nine Lives est aussi bien peuplé de ballades telles que Penny Pincher que de moments exutoires comme Got Me Down. Il est un album douloureux mais salutaire, quelque part entre Joss Stone et Alabama Shakes, entre résignation et détermination.

ÉCOUTEZ "NINE LIVES" PAR KENDRA MORRIS SUR QOBUZ

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article