Votre panier est vide

Rubriques :
News

Björk fut jeune...

Par Marc Zisman |

L’Islandaise publie aujourd'hui un nouvel album intitulé Biophilia...

Album après album, les « pour » se battent sans relâche avec les « contre ». Et c’est à chaque fois plus sanglant. La sortie aujourd’hui de Biophilia ne fera qu’amplifier ce crêpage de chignon entre ceux qui trouvent l’art de l’Islandaise bien boursouflé et dégueulant d’effets vains, et ceux chérissant ses expérimentations et ses défrichages de sonorités nouvelles… Il fut pourtant un temps, certes lointain, où Björk faisait une sorte d’unanimité. Entre 1986 et 1992, son groupe s’appelait alors les Sugarcubes et jouait la carte du joyeux carambolage entre punk espiègle, pop nerveuse et naïve et new wave bizarroïde. Une réelle folie se dégageait de ce projet sans prétentieux, et foncièrement rock’n’roll. Petite révision :

À découvrir autour de l'article