Votre panier est vide

Rubriques :
Sur Scène

Staier, les Goldberg, les Bouffes...

Par Marc Zisman |

Le claveciniste de Göttingen jouera les Variations Goldberg de Bach le 8 mars au Théâtre des Bouffes du Nord à Paris.

Pour les aficionados du clavecin et du pianoforte, chaque concert d’Andreas Staier est événement. Lundi 8 mars, le musicien de Göttingen se produira dans la cadre magique du Théâtre des Bouffes du Nord pour interpréter les Variations Goldberg de Jean-Sébastien Bach.

Les Goldberg qu’il vient de graver cette année pour Harmonia Mundi ont toujours joué un rôle à part pour Staier qui s’exprimait ainsi à leur sujet il y a quelques années : « Dans cette œuvre, Bach utilise les possibilités sonores de deux claviers. Cela est totalement idiomatique au clavecin, mais tenter de les interpréter au piano relève de la quadrature du cercle… Glenn Gould était l'un des plus grands talents du siècle, aux possibilités inouïes, mais qui s'est développé de façon malheureuse. J'aime beaucoup certains enregistrements de jeunesse, par exemple les Variations Eroica de Beethoven, tellement spontanées, jouées avec un tel raffinement de sonorité. Je crois, malheureusement, qu'il a tué les Variations Goldberg en voulant trop réfléchir. En cherchant à atteindre la perfection, il a plutôt trouvé une stérilité cristalline qui ne me dit rien. »

Né en 1955 à Göttingen, Andreas Staier a étudié le piano et le clavecin à Hanovre et Amsterdam, et a été pendant trois ans le claveciniste de l'ensemble Musica Antiqua de Cologne. En 1986, il a commencé sa carrière de soliste au clavecin et au piano-forte. Il est rapidement devenu l'un des interprètes les plus influents dans son domaine : de Haydn à Schumann, il a su non seulement présenter différents compositeurs sous un jour nouveau tant sur le plan intellectuel qu'émotionnel, mais aussi convaincre avec des œuvres qui sortent du répertoire courant (Hummel, Field) et des concepts créatifs (Delight In Disorder, Hamburg 1734).

En tant que musicien de chambre, Staier coopère avec des artistes comme Anne Sofie von Otter, Pedro Memelsdorff, Alexej Lubimov, Christine Schornsheim, et a fondé un trio avec Daniel Sepec et Jean-Guihen Queyras. Un partenariat musical de longue date avec le ténor Christoph Prégardien a donné naissance à des CD avec, entre autres, des Lieder de Schubert, Schumann, Mendelssohn, Beethoven et Brahms. Pour le cycle de Brahms La Belle Maguelonne, Staier a également coopéré avec Senta Berger et Vanessa Redgrave comme récitantes.

En tant que soliste, Andreas Staier donne régulièrement des concerts avec le Concerto Köln, le Freiburger Barockorchester, l'Akademie für Alte Musik de Berlin ou l'Orchestre des Champs-Élysées Paris pour n'en citer que quelques uns. Il est l'hôte des grands festivals de musique internationaux (Festival de La Roque d'Anthéron, Festival de Saintes, Festival de Montreux, Styriarte Graz, Schubertiade de Schwarzenberg, Schleswig-Holstein Musik Festival, Bach-Fest Leipzig, Bachtage Berlin, Bachwoche Ansbach, Kissinger Sommer etc.) et joue dans les salles de renom international, de Berlin à Tokyo.

Le site officiel d’Andreas Staier

Le site officiel du Théâtre des Bouffes du Nord

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article