Votre panier est vide

Rubriques :
Sur Scène

Noseda, le Milanais à l’âme russe

Par Marc Zisman |

Le 8 avril, le maestro Gianandrea Noseda dirigera l’Orchestre National de France dans Rachmaninov au Théâtre des Champs-Elysées.

Jeudi 8 avril, le chef d’orchestre milanais Gianandrea Noseda dirigera l’Orchestre National de France au Théâtre des Champs-Elysées pour une grande soirée Rachmaninov. Au programme de ce grand concert, Vesna (Le Printemps), le Concerto pour piano et orchestre n°4 en sol mineur op. 40 et Les Cloches, symphonie chorale pour soprano, ténor, baryton et chœur. Sur scène ce soir-là, le grand pianiste russe Boris Berezovsky mais aussi la soprano Dina Kuznetsova, le ténor Kostyantyn Andreyev, la baryton-basse Alexeï Tanovitsky et la Chœur de Radio France dirigé par Michaël Gläser.

Valery Gergiev l’invitait à 35 ans au poste de principal chef invité du Théâtre Mariinsky à Saint Pétersbourg. Gianandrea Noseda tient-il de là son goût pour la musique russe ? Chef Principal du BBC Philharmonic Orchestra basé à Manchester, le Milanais travaille avec ces musiciens depuis 2001. Il est également directeur artistique du festival italien Settimane Musicali di Stresa e del Lago Maggiore et du Teatro Regio de Turin.

Ce concert coïncide avec la sortie chez Chandos de la Symphonie n°2 de Rachmaninov. Le chef milanais poursuit ainsi son exploration de l’œuvre du compositeur russe. Après une remarquable vision du Chevalier avare, il aborde l’un des chefs-d’œuvre absolus de ce compositeur, dont il donne une interprétation intégrale, tranquille mais d’une âpreté étonnante.

Le site officiel de l’Orchestre National de France

Le site officiel du Théâtre des Champs-Elysées

À découvrir autour de l'article