Votre panier est vide

Rubriques :
Sur Scène

Le post-bop de Roy Hargrove au New Morning

Par Marc Zisman |

Avec son quintet jazz, l’éclectique trompettiste Roy Hargrove s’installera au New Morning à Paris les 27 et 28 juillet.

Qu’il touche au hard bop pur et dur, au funk bouillant, au hip hop expérimental, ou à tout à la fois, Roy Hargrove reste toujours le parfait empêcheur de tourner en rond. Le trompettiste texan s’est établi comme l’un des plus importants musiciens de jazz actuel.

Souvent là où on ne l’attend pas, ce virtuose novateur distille ses manifestes sonores en inventant et réinventant. Quand il retourne à ses premières amours en jazz acoustique à la tête de son flamboyant quintet post bop teinté de groove, le niveau créatif atteint une sorte de nirvana du genre…

C’est ainsi vêtu qu’il débarquera, entouré de ce quintet, sur la scène du New Morning, mardi 27 et mercredi 28 juillet, avec Danton Boller à la basse, Montez Coleman à la batterie, Justin Robinson au saxophone et Joel Holmes au piano…

Franchir ou abattre les cloisons est un devoir ; en art, en musique. L'idiome jazz n'est jamais resté seul au fond de la classe contre le radiateur… Depuis 2003, avec son RH Factor, Roy Hargrove en sait quelque chose. À la tête de cette formation plurielle, le Texan délaisse le néo-hard bop pour métisser à tout va : nu soul, jazz fusion, groove, rap, tout y passe ! Une démarche fructueuse et sensuelle, assise sur une technique époustouflante pourtant jamais m'as-tu-vu.

Le site de Roy Hargrove

Le site du New Morning

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article