Votre panier est vide

Rubriques :
Sur Scène

Daniel Hope et Josephine Knight, inspiration judaïque

Par Marc Zisman |

Le violoniste et la violoncelliste britanniques se produiront le 4 mars à Paris au Collège des Bernardins pour un concert d’œuvres d’inspiration judaïque.

Le 4 mars, Daniel Hope et Josephine Knight proposeront au public parisien du petit auditorium du Collège des Bernardins un concert exceptionnel à la thématique bien à part. Au programme de cette soirée en effet, des œuvres d’inspiration judaïque dont les compositeurs sont pour la plupart morts en camps de concentration.

Ce concert qui débutera à 20h sera présenté par Alexis Galpérine, violoniste, auteur de plusieurs ouvrages sur la musique et dont la discographie compte une quarantaine d’enregistrements. Au programme, la Sonate pour violon solo d’Erwin Schulhoff, le Duo pour violon et violoncelle (inachevé) de Gideon Klein, Kaddish (arrangement Hope pour violon solo) de Maurice Ravel, Deux danses hassidiques pour violon et violoncelle de Zikmund Schul et le Duo pour violon et violoncelle d’Erwin Schulhoff.

Diplômé de la Royal Academy of Music de Londres, premier violon de nombreux orchestres de chambre (Chamber Orchestra of Europe, la Camerata Salzburg, Concerto Köln), nominé aux Grammy, consacré par toutes la presse d’outre-manche, Daniel Hope est pour beaucoup le plus enthousiasmant des joueurs de cordes britanniques depuis Jacqueline du Pré. En avril 2002, il devient le plus jeune membre jamais compté par le légendaire Beaux Arts Trio. En septembre dernier, il a publié chez Deutsche Grammophon un album de concertos de Vivaldi.

Diplômée de la Julliard School, premier violoncelle du BBC Scottish Symphony Orchestra, Josephine Knight joue également comme premier violoncelle pour le London Symphony Orchestra, le Royal Philharmonic Orchestra et l’English Chamber Orchestra et sous la direction des chefs les plus éminents (Davis, Tilson Thomas, Rattle, Prévin, Abbado, Haitink, Solti…).

Le site officiel de Daniel Hope

Le site officiel du Collège des Bernardins

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article