Votre panier est vide

Rubriques :
Sur Scène

Anne Sofie von Otter et Brad Mehldau sont dans un bateau…

Par Marc Zisman |

Accompagnée par le pianiste de jazz Brad Mehldau, la mezzo-soprano suédoise Anne Sofie von Otter se produira à l’Opéra de Paris le 28 juin pour y chanter Sibelius et les Beatles, Brahms et Michel Legrand.

Söderman, Sibelius, Fauré, Brahms et Strauss : Anne Sofie von Otter explorera avec une sensibilité toute particulière les œuvres rares et les répertoires les plus divers le lundi 28 juin à l’Opéra de Paris.

Une soirée qui s’annonce des plus étonnantes puisque la grande mezzo-soprano sera accompagnée pour l’occasion par le pianiste de jazz Brad Mehldau. Toujours plus fou avec aussi au menu de ce festin vocal des pièces signées John Lennon, Paul McCartney, Michel Legrand et Jerome Kern. Un témoignage enregistré de ce binôme inédit suivra prochainement, Anne Sofie von Otter ayant signé un nouveau contrat avec Naïve.

Plus que respectée en matière de baroque, Anne Sofie von Otter chante pluriel : de Haendel à Monteverdi en passant par Berlioz, Offenbach, Strauss, Mozart, Lully, Chaminade et même ses compatriotes d’Abba, elle ose tout ! Et cette soirée parisienne est un nouveau pari assez alléchant…

De son côté, Brad Mehldau n’en est pas à sa première ballade dans le monde du classique puisque le pianiste américain avait déjà joué pour sa compatriote Renée Fleming… Depuis quinze ans qu’il arpente tant les clubs enfumés de jazz que les grandes salles aux confortables fauteuils de velours, Mehldau s’est perpétuellement remis en question. En trio, en solo comme lorsqu’il agit en sideman, le pianiste de Floride ne se contente guère de développer sa riche sémantique mais surtout de la « démonter » pour mieux la « remonter »…

L’art de Mehldau est bien à part, et déboussole lorsque le pianiste revisite des thèmes signés Radiohead ou Nick Drake, des noms rarement utilisés par la jazzosphère… Une preuve supplémentaire de l’incessante quête de nouveaux standards de ce musicien hors normes.

Tisser une vaste toile avec Cole Porter ou Nirvana, Monk ou Lennon, Brad Mahldau n’est pas là pour amuser la galerie dans un jeu de poudre aux yeux. Son piano s’inscrit juste dans une tradition qu’il interprète à sa façon, intelligemment, et avec une sensualité rare…

Ce beau tandem Anne Sofie von Otter / Brad Mehldau s’est produit le 2 juin dernier à Londres et, après sa soirée sur la scène du Palais Garnier, se réunira à nouveau le 26 octobre à Prague, le 31 octobre à Cologne, le 17 février à Princetown, le 23 février à Montréal, le 27 février à Durham et le 2 avril à Hambourg.

Ecoutez notre rencontre-podcast avec Anne Sofie von Otter

Le site d’Anne Sofie von Otter

Le site de Brad Mehldau

Le site de l’Opéra de Paris

À découvrir autour de l'article