Votre panier est vide

Rubriques :
Sur Scène

Anna Nicole Smith entre à l’opéra

Par Marc Zisman |

Sous la baguette d’Antonio Pappano, le Royal Opera de Londres propose un nouvel opéra autour de la vie de l’ex-playmate Anna Nicole Smith décédée d’une overdose en 2007.

Il en était question depuis plusieurs années. Le jour J est arrivée : la vie tourmentée d’Anna Nicole Smith est le sujet d'un nouvel opéra ! Son parcours célèbre, touchant sexualité, drogues, luxe et drame familial, en faisait un sujet de récit riche pour une œuvre lyrique. Néanmoins, la vénérable Royal Opera House de Londres en a fait sourciller plusieurs en annonçant que sa prochaine production serait inspirée de la vie de la playmate, vedette des tabloïds…

Anna Nicole, qui prend l'affiche dans la capitale londonienne du 17 février au 4 mars, compte sur une troupe de première classe et comporte un avertissement de «langage abusif et de contenu sexuel»Anna Nicole Smith n'avait que 39 ans quand elle est morte d'une overdose en février 2007. Sa courte existence est documentée dans les magazines, en téléréalité et dans des témoignages reliés à diverses affaires devant les tribunaux…

Le spectacle est présenté comme «provocateur» par les thèmes abordés et «excitant» de par son style audacieux. Le directeur musical du Royal Opera, Antonio Pappano, sera le chef d'orchestre de cette Anna Nicole, tandis que Richard Jones, qui a travaillé avec la Royal Opera House et l'English National Opera, assure la mise en scène.

Le livret est l'œuvre de Richard Thomas, qui avait participé à la création de Jerry Springer: The Opera, un autre spectacle faisant se rencontrer l'art et la culture trash. La musique est quant à elle l’œuvre de Mark-Anthony Turnage. Enfin, le rôle de la défunte playmate est interprété par la soprano néerlandaise Eva-Maria Westbroek.



Le site de la Royal Opera House