Catégories :

Vers des états généraux du jazz ?

Dans les colonnes de Libération, de nombreux musiciens, producteurs et critiques de jazz demandent solennellement au Ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, d'organiser des états généraux du jazz pour la survie du genre.

Par Marc Zisman | Actualité | 27 juillet 2011
Réagir

Dans les colonnes du quotidien Libération du mercredi 27 juillet, sous l'intitulé Pour des états généraux du jazz, de nombreux musiciens, producteurs, managers et critiques de jazz ont lancé un appel pour demander au Ministre de la Culture d'organiser des états généraux du jazz. « Nous demandons solennellement à Frédéric Mitterrand, Ministre de la Culture, d'organiser la tenue d'états généraux du jazz afin de redéfinir ensemble, avec tous les acteurs de cette filière, les politiques que nous voulons voir mises en œuvre pour assurer la survie d'un secteur musical qui fait partie intégrante de notre paysage culturel », écrivent les signataires.

Parmi eux figurent notamment Michel Portal, Lionel Belmondo, Guillaume de Chassy, Pierre de Bethmann, Laurent Coq, Pierrick Pédron, Géraldine Laurent, Julien Lourau, Henri Texier, Mohamed Gastli, Jérôme Sabbagh, Louis Winsberg ou bien encore la chanteuse China Moses.

Ils déplorent tous que ce secteur « risque fort de s'appauvrir jusqu'à disparaître si rien n'est fait en sa faveur… Le jazz perd chaque année en visibilité, englobé qu'il est dans les « musiques actuelles » dont il est la grande oubliée. Cette situation est d'autant plus inacceptable que le jazz n'a jamais été aussi riche et foisonnant ».

Les pétitionnaires rappellent enfin que « la Libération a vibré au son des orchestres swing de l'armée américaine alors que le be-bop était déjà en marche » et que « la France a aussi été une terre d'accueil privilégiée pour de nombreux hérauts du free jazz et, grâce à la diversité de sa société, elle a donné au jazz-fusion quelques-uns de ses meilleurs instrumentistes ».

Consultez la pétition en ligne

À découvrir autour de l'article

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters