Votre panier est vide

Rubriques :
News

Nominations à l’Orchestre de Paris

Par Caroline Augé |

L’Orchestre de Paris étoffe son équipe artistique : Lionel Sow est nommé chef de choeur et Paavo Järvi s’entoure de deux jeunes chefs assistant, Julien Masmondet et Andris Poga.

Lionel Sow vient d’être nommé chef du Chœur de l’Orchestre de Paris. Dès le mois de septembre, il assurera la préparation du Chœur pour les concerts des 1er et 2 octobre autour de la Messe Solenelle de Saint-Cécile de Gounod que dirigera Jesus Lopez Cobos.

Après une formation de violoniste au CNR de Paris (1er Prix en 1996), Lionel Sow s’est tourné vers la direction de choeur. Il a poursuivit sa formation musicale au CNR et au CNSMDP et a remporté de nombreux premiers prix : harmonie, contrepoint, fugue (classe de Thierry Escaich), direction de choeur (classe de Patrick Marco), direction de chant grégorien. Depuis 1995, il dirige la Maîtrise des Petits Chanteurs de Saint-Christophe avec laquelle il a réalisé plusieurs enregistrements. En janvier 2000, il a été nommé directeur artistique de l’ensemble vocal Les Temperamens et depuis 2004, il dirige régulièrement le Chœur de Radio France pour des concerts a capella ou la préparation de programmes avec orchestre. Il a ensuite pris la direction de l’ensemble de la Maîtrise de Notre-Dame de Paris en septembre 2006. Au fil des saisons de la cathédrale, il s’est attaché à faire entendre les grands chefs d’œuvre de la musique sacrée (Messie de Haendel, Vêpres de Monteverdi, Motets de Bach, Requiem de Campra et de Duruflé…) et un important répertoire a capella allant de la Renaissance à la création contemporaine. Au cours des dernières années, il a également collaboré avec l’ensemble Doulce Mémoire, Les Paladins, la Maîtrise de Radio France et le Choeur de l’Armée française. Il est aujourd’hui l’un des chefs de choeur les plus doués de sa génération.

Le directeur musical de l’orchestre, Paavo Järvi a par ailleurs décidé de s’entourer de deux chefs assistant pours les trois saisons à venir : le français Julien Masmondet et le letton Andris Poga. L’Orchestre de Paris renoue ainsi avec sa tradition de formation de jeunes chefs (Jean-Pierre Jacquillat, Antonio Pappano ou Louis Langrée ont par exemple été les chefs assistant respectifs de Charles Munch, Daniel Barenboim et Semyon Bychkov).

Né à Paris en 1977, Julien Masmondet a étudié la composition et la direction d’orchestre à l’Ecole Normale de Musique de Paris avant de se perfectionner auprès de Yoel Levi en Israël et à la Royal Academy of Music de Londres avec Benjamin Zander. Il a dirigé l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg, l’Orchestre de l’Opéra de Massy, l’Ensemble Sillages, l’Israel Stage Orchestra, le Deutsches Filmorchester Babelsberg à Berlin et a participé comme chef associé au Young Janácek Philharmonic en République Tchèque et en Allemagne et, comme chef assistant auprès de Jan Latham-Koenig à l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg. En 2005, il a créé le festival « Musiques au Pays de Pierre Loti » en Charente-Maritime, dont il assure la direction artistique.

Né en Lettonie en 1980, Andris Poga a étudié à l’Académie Lettone de Musique Jazeps Vitols. Depuis 2007, il dirige régulièrement l’Orchestre Symphonique National de Lettonie et est directeur musical et chef principal de l’Harmonie professionnelle de Riga. Il a par ailleurs fondé l’orchestre de chambre Konsonance. En France, il a dirigé l’Orchestre national de Bordeaux-Aquitaine, l’Orchestre national de Montpellier et l’Orchestre national des Pays de la Loire lors de la Folle Journée de Nantes. Il a reçu le Grand Prix de Musique de Lettonie en 2007 et remporté, en mai 2010, le 1er Prix du Concours International de Chef d’orchestre Evgeny Svetlanov.

Site de l'Orchestre de Paris

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article