Votre panier est vide

Rubriques :
Qibuz Lundi

QIBUZ / Lundi 14 novembre 2011

Chaque lundi, QIBUZ soulève les cartes et interroge l’actualité musicale. Indiscrétions et confidences, décryptages et relectures, révélations et révolution : voici la rubrique coquine de Qobuz.com. la vérité est toujours bonne à lire !






La Royal Opera House en jeu vidéo

On n’arrête pas le progrès (?) avec la sortie d’une nouvelle application (payante) pour iPhone et iPad de la Royal Opera House ! L’utilisateur est dans la peau du régisseur devant tout mettre en œuvre pour monter sa production en temps et en heures. Avec cette application, la grande maison lyrique londonienne poursuit sa politique du rajeunissement de son public via l’ouverture vers les nouveaux médias. Intitulé The Show Must Go On, ce jeu a été développé par la société Hide & Seek. Côté Musique, le joueur peut entendre, durant la partie, des extraits de grands classiques comme Le Mariage de Figaro, Le Lac des cygnes ou bien encore Carmen.





Et Universal avala EMI…

Quatre moins un égale trois, ou « crise du disque - épisode 322164 »… Cette fois, c’est la première maison de disques du monde, Universal, filiale de Vivendi, qui annonce le rachat de sa grande rivale EMI, à la banque Citigroup moyennant la modique somme de 1,4 milliard d'euros. Pour le président du directoire de Vivendi, Jean-Bernard Lévy, cette fusion « va créer une entreprise de musique très puissante au moment où le secteur de la musique connaît un rebond. C'est donc le bon moment pour faire cette acquisition… EMI nous apporte un très prestigieux catalogue, complémentaire avec celui d'UMG. » Parallèlement, Citigroup a annoncé la vente de l'autre division d'EMI, EMI Music Publishing, spécialisée dans l'édition musicale, à un groupe d'investisseurs mené par Sony mais comprenant également le fonds Blackstone ou la succession de Michael Jackson. Une deuxième unité vendue pour 2,2 milliards de dollars, et au total, EMI aura été valorisé 4,1 milliards de dollars à l'issue d'un tumultueux processus d'enchères… Après une parenthèse bien sombre, le marché de la musique enregistrée aux Etats-Unis est reparti cette année avec une hausse des ventes en volume comme en valeur, grâce aux offres numériques payantes. EMI détient 10% de parts de marché au niveau mondial avec 1 milliard de livres de chiffre d'affaires. Après ce rachat d’EMI par Universal, il ne reste que trois grands groupes de musique dans le monde avec Sony et Warner. C'est pourquoi la transaction doit obtenir le feu vert des autorités de la concurrence aux Etats-Unis, mais aussi en Europe, au Japon, et en Australie. Vivendi a assuré prendre en charge le risque réglementaire. Selon l’AFP, l'accord prévoit que Vivendi paiera 1,1 milliard de livres à Citigroup au bout de dix mois, ou après l'approbation des autorités réglementaires américaines, et le solde à la finalisation de l'accord. Par contre, Vivendi « n'accepte pas les passifs pour les retraites au Royaume-Uni, que Citigroup va garder », indique le groupe. Les studios d'Abbey Road, un symbole de la culture britannique, devraient être conservés par Vivendi. En février, EMI avait été saisie par Citigroup, auparavant son principal créancier, après un bras de fer avec le fonds d'investissement britannique Terra Firma, son précédent propriétaire. Terra Firma, qui avait acheté l'ensemble d'EMI en 2007 pour 4,2 milliards de livres, avait sabré les effectifs et les dépenses, sans toutefois réussir à résister au fardeau de son considérable endettement…



Quand Mozart aide les colonoscopies…

Selon une étude américaine dévoilée lors du dernier collège américain de gastro-entérologie de Washington et reprise par le site News Santé, les médecins réalisant une colonoscopie de dépistage voient leur taux de détection des polypes adénomateux augmenter sensiblement lorsqu’ils écoutent du Mozart ! Selon les docteurs O’Shea et Wolf, il est en effet possible d’améliorer la pratique des gastro-entérologues par l’écoute de la musique classique, peut-être en amplifiant la visualisation ou le raisonnement spatial tridimensionnel. On savait déjà les médecins s’adonnant à la pratique intense de jeux-vidéos, meilleurs détecteurs que leurs confrères. Il leur faudrait désormais utiliser leur X-Box en écoutant Don Giovanni



Shakira, une étoile est née

Shakira a désormais son étoile sur la célèbre Promenade de la gloire à Hollywood. Au cours d'une cérémonie organisée en présence de centaines de fans, la chanteuse colombienne âgée de 34 ans a dévoilé l'étoile, la 2.454e du genre brillant en l'honneur d'une célébrité sur le Walk of Fame d'Hollywood Boulevard. « J'aimerais remercier chacun d'entre vous », a déclarant l'artiste qui, outre la musique, s'est engagée dans la lutte contre la pauvreté et l'accès à l'éducation en faveur des déshérités à travers sa Fondation Pies Descalzos, dédiant son étoile à ses admirateurs qui ont « écouté, soutenu et compris (sa) musique pendant toutes ces années » et à la communauté hispanique qui « travaille et rêve chaque jour de faire (des Etats-Unis) un meilleur pays. » Née Shakira Isabel Mebarak Ripoll à Baranquilla en Colombie, elle avait tout juste 14 ans au moment de la sortie de son premier album, Magia. Sa popularité a grandi en Amérique latine et en Espagne grâce aux albums Pies Descalzos (1995) et Donde Estan los Ladrones? (1998). Trois ans plus tard, Shakira -notamment couronnée aux Grammies pour son disque de 1998 – a vendu plus de 13 millions d'exemplaires de son premier opus en anglais Laundry Service qui contenait le tube Whenever, Wherever





Vous aimez QIBUZ ? Vous pouvez nous adresser vos tuyaux pas percés, informations, commentaires ! Écrivez-nous à : qibuz@qobuz.com